BLOGUE

Tes émotions

Je suis une maman. Mais pas seulement. Je suis aussi une femme, une amie, une confidente. Mais surtout une maman. Je pense que j’ai toujours eu l’âme d’une maman, même avec mes amis, quand j’étais plus jeune. Je prenais soin d’eux, de leur bien-être, de leur sécurité. Et puis il y a trois ans, j’ai eu mon garçon. Et il m’épate. Je suis en constante admiration devant lui et ses prouesses. Oui, oui, des prouesses, je vous dis!

Parce que je suis une maman, mais pas du type nostalgique. Je ne deviens pas émotive quand je pense à ses premiers pas, ni à la première fois qu’il a dit «maman». Je n’ai pas pleuré quand il a commencé la garderie et je ne suis pas déçue de voir qu’il acquiert de l’autonomie. Pour moi, un enfant, c’est fait pour apprendre et pour grandir. Mais je dois dire que je suis vraiment chanceuse. Parce que moi, mon garçon, il s’élève pratiquement tout seul.

J’ai eu un enfant qui a un tempérament et une personnalité qui fittent avec la mienne. C’est un garçon sociable, charmeur, poli, qui aime les gens. Il n’est pas timide. Il aime danser et chanter en public. Il dit bonjour aux gens qu’il croise dans la rue ou au parc. Il est déçu quand les gens ne lui répondent pas. Il leur demande comment ils vont et leur raconte sa journée. Il est jovial, enjôleur et drôle. Il aime la vie. Comme moi.

Publicité

Mais détrompez-vous, il n’est pas toujours facile. Il a un méchant caractère. Et quand je ne suis pas en train de gérer une crise ou une période d’opposition, j’en suis fière, de son caractère. Parce que je sais qu’il ne se laissera pas marcher sur les pieds plus tard. Il va savoir ce qu’il veut, et il va s’organiser pour l’avoir. Mais tout ça, en respectant les autres. Et c’est assez rassurant.

Je ne sais pas ce que j’aurais fait avec un enfant timide et introverti. Un enfant qui se cache derrière moi quand un inconnu lui adresse la parole, ou qui regarde ses pieds quand il demande quelque chose. J’imagine que c’est quelque chose qui se travaille, de part et d’autre. Je sais que ça aurait demandé de l’adaptation, et de la compréhension. Mais bon, pour le moment je profite de notre complicité et ça me plaît bien.

Je pense que c’est important aussi de parler de ce qui nous plaît dans la parentalité. Trop souvent, je pense, on se concentre sur les défis importants que ça comporte. Et je vous jure, je ne fais pas l’autruche. Mais je pense que de se rappeler les bons côtés, les bons moments, le bonheur, la joie, les rires et les chatouilles, c’est encore plus important. Parce que sans ça, on n’y arriverait pas. Je le dit souvent : «Une chance que je l’aime!»

Je suis fière d’être maman, je suis fière d’être la maman de ce garçon, de mon grand garçon. Et pour moi, il n’y a rien de plus agréable dans la vie qu’un câlin de sa part. Parce que cet amour inconditionnel qu’on se porte, lui et moi, c’est ce qui me faire vivre. C’est l’énergie dont je m’approvisionne tous les matins avant de débuter une grosse journée. C’est ce qui me motive à donner le meilleur de moi, à poursuivre mes rêves, à terminer mes études et à devenir une meilleure maman. À. TOUS. LES. JOURS.

Pour moi, il n’y a rien de plus grand.

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles

Rédigé par la même personne

© Vie de Parents 2022