ARTICLE

Routine matinale: rester calme dans la tempête!

Nous connaissons assez bien le matin typique d’une famille en pleine gestion de la routine du matin : lever, toilette, déjeuner, habillage, brossage (cheveux, dents), prendre tout le matériel nécessaire (boîtes à lunch, sacs, portables, pantalons de neige, mitaines, etc…), s’habiller pour partir et mettre tout le monde dans la voiture. Ouf!

Par un beau matin, changement de programme, le petit de 3 ans a décidé qu’il n’avait pas envie d’aller aux toilettes. Alors la mère répète la consigne une fois, deux fois, trois fois, puis elle hausse le ton. Et son petit la regarde droit dans les yeux et lui fait une grimace. Alors elle se met à crier après lui. Re-ouf!

Ce genre de situation arrive plus souvent qu’on pense, mais souvent, le comportement adopté par le parent n’est pas le plus approprié. La plupart du temps, le fait de crier après son enfant entraîne instantanément chez le parent un sentiment de culpabilité et des pensées dévalorisantes. Pour l’enfant, le fait de voir son parent crier après lui risque de le rendre encore plus insécure qu’il ne l’était avant, car dans les faits, le comportement d’opposition de votre enfant est le résultat d’un besoin qui n’est pas répondu.

Publicité

Si vous désirez cesser de crier après votre enfant dans de telles circonstances, voici quelques suggestions :

Lorsque vous sentez monter la colère en vous, retirez-vous une minute pour vous calmer. Demandez à l’autre parent (si possible) de prendre la relève ou assurez-vous que votre enfant est en sécurité, puis dirigez-vous vers la salle de bain.

  • Prenez de grandes respirations ;
  • Mettez-vous de l’eau froide dans le visage ;
  • Prenez une serviette de bain et étirez-la ;
  • Essayez les contractions musculaires (contracter les muscles du visage, des épaules, des bras, du ventre…).

Lorsque vous serez calme, retournez voir votre enfant et prenez le temps de lui expliquer ce qui vient de se passer, mettez des mots sur vos émotions. Tout le monde a le droit d’être en colère, et vous avez utilisé une méthode pour vous calmer. C’est la meilleure façon d’apprendre à votre enfant à gérer ses émotions.

Si, malgré tout, vous avez crié, prenez quand même le temps de vous calmer avant de retourner voir votre enfant. Expliquez-lui ce qui vient de se passer et excusez-vous pour votre comportement. C’est la meilleure façon d’apprendre à votre enfant qu’on peut faire des erreurs dans la vie, et qu’on peut pardonner aux gens.

Quand vous aurez (enfin) quelques instants de quiétude, tentez de cibler la ou les raison(s) de votre colère (vous ne voulez pas être en retard, vous êtes fatigué et manquez d’énergie pour gérer les demandes des enfants, vous êtes préoccupés par certaines choses dans la vie de famille ou dans votre vie professionnelle…). Lorsque vous aurez trouvé, promettez-vous de prendre soin de vous et de régler le mieux possible les situations préoccupantes. Pour le retard, tentez de préparer le plus de choses à l’avance afin d’éviter de chercher un article essentiel à la dernière minute.

Afin d’espérer que ce genre de situation désagréable se produise le moins souvent possible, il pourrait de plus être pertinent de chercher à comprendre le besoin qui est exprimé par votre enfant lorsqu’il adopte un comportement déplaisant. Essayez de voir si ces comportements sont plus fréquents le matin, le soir, lorsque l’un des deux parents n’est pas là, lorsque vous être en train de faire le souper, etc…Le fait d’identifier son besoin permet de mettre en place certaines intervention en prévention afin de diminuer la fréquence de ces comportements et, du même coup, de diminuer ce sentiment de colère qui vous amène à crier après lui.

Il est fréquent de voir une certaine insécurité chez les enfants, et ce, même dans une famille stable avec une routine établie. Certains enfants ont besoin de plus de chaleur humaine et de renforcement positif que d’autres. Essayez d’être à l’écoute de votre enfant. Gardez également en tête que plus on met de la pression sur un enfant, plus il tend à ralentir son rythme. Il est suggéré d’utiliser l’humour ou le jeu pour obtenir une meilleure collaboration de votre enfant lors des routines, et de parsemer votre journée de moments de chatouilles et de rire pour détendre l’atmosphère.

Inspirez, expirez, et vous y arriverez!

Articles sur le même sujet

ARTICLE
C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

Par Geneviève Harvey-Miville - 15 juin 2018

Tout au long de votre « carrière » de parent, vous serez appelés à relever de nombreux défis et les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser l'attention positive

Favoriser l'attention positive

Par Geneviève Harvey-Miville - 16 juillet 2018

Quand on est parents, à certains moments, il faut s’arrêter et regarder passer la parade pour bien comprendre ce qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Par Geneviève Harvey-Miville - 10 août 2018

En tant que parents, nous avons parfois la fâcheuse habitude de souligner les faux pas de nos enfants ; nous...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Par Isabelle Leclair - 13 juillet 2018

L’été et les vacances nous permettent de passer de beaux moments en famille ou entre amis, tels que des soirées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Punition ou conséquence?

Punition ou conséquence?

Par Jocelyne Petit - 22 février 2021

« Si tu ne fais pas ce que je te demande, tu auras une conséquence ! » De nos jours, le mot...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

Par Flox83300, Jocelyne Petit - 6 avril 2021

**Dans un but d'entraide, nous avons jumelé le questionnement d'une maman blogueuse Flox83300 et l'expertise de l'une de nos collaboratrices...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le chantage :

Le chantage : "Je compte jusqu'à 3....sinon....."

Par Jocelyne Petit - 14 juin 2021

Pour se faire écouter de nos enfants, nous avons parfois tendance à utiliser le chantage, en menaçant de punir si...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
10 caractéristiques de la discipline positive

10 caractéristiques de la discipline positive

Par Jocelyne Petit - 9 août 2021

La discipline positive se distingue de la discipline traditionnelle autoritaire par plusieurs caractéristiques. C’est une discipline bienveillante et démocratique qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L'impolitesse

L'impolitesse

Par Jocelyne Petit - 7 septembre 2021

La politesse n’est pas un luxe mais une nécessité dans les relations sociales pour les rendre harmonieuses et agréables. Ça...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La réparation - résoudre autrement un conflit

La réparation - résoudre autrement un conflit

Par Jocelyne Petit - 13 décembre 2021

  Quand il y a une chicane entre les enfants, on ne sait pas toujours comment intervenir ? Parfois, on...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022