ARTICLE

Conséquence, punition, retrait, discussion : comment intervenir auprès des enfants et pour quelles raisons?

Les façons d’intervenir auprès d’un enfant sont multiples. Aussi bien dire qu’il y a autant de façons d’intervenir qu’il y a de parents. Le plus souvent, on entend parler des conséquences, des punitions, du retrait et de la discussion. Comment alors déterminer ce qui est le mieux pour votre famille, pour votre enfant? Voici quelques éléments que vous pouvez considérer.

  1. Il y a une différence importante à faire entre la conséquence et la punition.

Même si souvent ces deux termes sont employés sans distinction, il y en a une, et une grande! Une conséquence est la suite logique d’une action. Et pour toute action, il y a une conséquence. La punition est plutôt une conséquence qui a pour but de faire savoir à la personne que son action était « mal ».

Prenons l’exemple d’un enfant qui vole le jouet d’un autre. La conséquence logique est qu’il a fait de la peine à son ami, et qu’il doit s’excuser et lui redonner le jouet volé. Une punition pourrait être de ne pas lui donner de collation parce qu’il « n’a pas été gentil ». Tel qu’illustré ici, les punitions sont habituellement inefficaces et rarement en lien direct avec le comportement adopté.

Publicité

  1. Le retrait devrait être une conséquence, et non une punition.

Lors de l’emploi de la technique du retrait, le parent devrait avoir en tête comme objectif de retirer l’enfant d’une situation problématique et de lui offrir un endroit calme pour se déposer puisqu’il est incapable de se calmer par lui-même. Le message véhiculé devrait être : « Tu as de la difficulté à gérer tes émotions ici, donc tu vas aller dans un endroit plus calme pour pouvoir le faire. » Le retrait ne devrait pas être utilisé comme une punition ou comme une vengeance de la part des parents.

  1. Il existe des étapes précises pour utiliser efficacement la technique du retrait.

Le retrait devrait être utilisé pour des comportements qui sont inacceptables (ex. : comportements violents – pousser, frapper, mordre). Si vous utilisez le retrait trop souvent, il perdra de son efficacité. Le retrait est une technique d’intervention qui doit être planifiée, et non mise en place à la va-vite. Voici ces étapes :

AVANT le comportement :

  • Déterminer le nom donné à la technique
  • Déterminer l’emplacement et le délimiter visuellement
  • Déterminer les comportements inacceptables
  • Déterminer la durée du retrait à l’aide d’un objet (timer, sablier).

Le temps équivaut à une minute par année d’âge de l’enfant.

APRÈS le comportement :

  • Donner la consigne du retrait. (ex. : Je te demande d’aller au coin retrait/calme/doudou/bleu)

Démarrer la minuterie (le temps équivaut à une minute par année d’âge de l’enfant)

  • Lorsque la minuterie est terminée, si l’enfant est calme depuis au moins le tiers du temps alloué, poursuivre avec les étapes suivantes. Sinon, remettre une minuterie d’une minute à la fois jusqu’à ce que l’enfant soit calme depuis au moins 20 secondes.
  • Faire un retour sur les comportements inacceptables.
  • Déterminer ensemble des comportements alternatifs.
  • Suggérer un comportement réparateur (réparer, s’excuser, faire un câlin, faire un dessin, etc.)
  • Lorsque l’enfant est calme, réintégrer l’enfant à l’activité en lui proposant quelque chose à faire. Sinon, l’enfant risque de retourner vers la situation qui l’a amené à être trop énervé et vous risquez de devoir le retirer de nouveau.
  1. La discussion est une étape importante de toute intervention, mais elle varie selon l’âge de l’enfant.

Ça semble presque absurde de le mentionner, mais on devrait adapter son langage et le contenu de la discussion qu’on a avec un enfant lors d’une intervention en fonction de son âge et de son niveau de compréhension. On ne peut pas s’attendre à une même réflexion d’un enfant de 3 ans que d’un enfant de 10 ans. De même, il est inutile de demander à un enfant d’âge préscolaire de nous expliquer « pourquoi » il a fait un geste. Il sera incapable de vous le dire. Par contre, vous pouvez lui demander de vous raconter ce qui s’est passé.

Au final, que vous préfériez intervenir de manière rigide ou plus souple avec votre enfant, vous seul savez ce dont votre famille a besoin. Je vous suggère seulement d’être cohérent et constant dans vos interventions afin d’en maximiser l’efficacité. Soyez bienveillant, et tout ira bien!

Articles sur le même sujet

ARTICLE
C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

Par Geneviève Harvey-Miville - 15 juin 2018

Tout au long de votre « carrière » de parent, vous serez appelés à relever de nombreux défis et les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser l'attention positive

Favoriser l'attention positive

Par Geneviève Harvey-Miville - 16 juillet 2018

Quand on est parents, à certains moments, il faut s’arrêter et regarder passer la parade pour bien comprendre ce qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Par Geneviève Harvey-Miville - 10 août 2018

En tant que parents, nous avons parfois la fâcheuse habitude de souligner les faux pas de nos enfants ; nous...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Par Isabelle Leclair - 13 juillet 2018

L’été et les vacances nous permettent de passer de beaux moments en famille ou entre amis, tels que des soirées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Punition ou conséquence?

Punition ou conséquence?

Par Jocelyne Petit - 22 février 2021

« Si tu ne fais pas ce que je te demande, tu auras une conséquence ! » De nos jours, le mot...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

Par Flox83300, Jocelyne Petit - 6 avril 2021

**Dans un but d'entraide, nous avons jumelé le questionnement d'une maman blogueuse Flox83300 et l'expertise de l'une de nos collaboratrices...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le chantage :

Le chantage : "Je compte jusqu'à 3....sinon....."

Par Jocelyne Petit - 14 juin 2021

Pour se faire écouter de nos enfants, nous avons parfois tendance à utiliser le chantage, en menaçant de punir si...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
10 caractéristiques de la discipline positive

10 caractéristiques de la discipline positive

Par Jocelyne Petit - 9 août 2021

La discipline positive se distingue de la discipline traditionnelle autoritaire par plusieurs caractéristiques. C’est une discipline bienveillante et démocratique qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L'impolitesse

L'impolitesse

Par Jocelyne Petit - 7 septembre 2021

La politesse n’est pas un luxe mais une nécessité dans les relations sociales pour les rendre harmonieuses et agréables. Ça...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La réparation - résoudre autrement un conflit

La réparation - résoudre autrement un conflit

Par Jocelyne Petit - 13 décembre 2021

  Quand il y a une chicane entre les enfants, on ne sait pas toujours comment intervenir ? Parfois, on...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022