ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

L’importance de la routine

Dès votre première grossesse, vous avez entendu parler de la routine. Pour vous, ce mot n’évoque que du négatif : c’est le jour de la marmotte. Puis vous avez la joie de rencontrer votre première boule d’amour, puis vous comprenez : la routine, c’est la vie.

Qu’est-ce qu’on entend par «routine»?

Au sens propre, la routine est définie par le dictionnaire Larousse comme étant une «habitude mécanique, irréfléchie, et qui résulte d’une succession d’actions répétées sans cesse». Lorsqu’on parle d’une routine familiale, il s’agit plus ou moins de la même chose. On parle de routine lorsqu’on entreprend les différentes étapes de la journée dans le même ordre, à tous les jours. Ces étapes ne sont pas irréfléchies, au contraire ; plus votre routine est réfléchie et adaptée aux besoins de votre famille, plus elle sera efficace.

Il est important de mentionner que pour les jeunes enfants, la notion du temps est encore très difficile à saisir. Lorsqu’une routine est mise en place, ils sont en mesure de mieux se situer dans le temps. Ils comprennent que le matin, certaines étapes sont accomplies avant de partir pour la garderie/l’école. De même pour le retour à la maison le soir. Ils ont habituellement une routine assez stable également dans leur environnement en journée.

Non seulement la routine permet aux enfants de se situer dans le temps, mais elle est très rassurante pour eux. Une routine bien implantée instaure un environnement prévisible pour l’enfant, ce qui favorise le développement d’un sentiment de sécurité. Un enfant qui se sent en sécurité chez lui et dans son milieu de garde ou à l’école, a plus de facilité à fonctionner.

Comment la mettre en place?

Il est important de mentionner que la routine risque de ne pas convenir à un enfant de quelques mois à peine (vous l’aurez sans doute remarqué). Pour la majorité des enfants, avant 4 à 6 mois de vie, il est pratiquement impossible de respecter un rythme. Vers 6 mois, l’enfant commence à faire état d’une régularité dans ses propres horaires. Ainsi, il devient possible pour le parent de commencer à mettre en place certaines étapes. Évidemment, vous pouvez établir un ordre stable dans les différentes étapes avant l’âge de 6 mois, mais il serait étonnant que vous puissiez y associer une période de temps.

Pour mettre en place une routine :

  • Commencez par déterminer les différentes périodes de temps dans la journée, surtout lorsqu’elles sont rigides (par exemple, vous devez quitter la maison à 7h30 le matin pour arriver à l’heure au travail). Est-ce que votre enfant se lève plus tôt/tard? Est-ce qu’il fait une sieste le matin? Quelle est sa durée? Et celle de l’après-midi? Vous dînez et soupez vers quelle heure? Et finalement quelle est son heure de coucher?
  • Ensuite, placez le reste des choses à faire dans un ordre qui vous semble naturel et avec lequel vous êtes confortables.
  • Afin de faciliter la mise en place de la routine, vous pouvez utiliser la grille qui est disponible dans la section «Outils». En impliquant votre enfant, et en lui offrant un aide-mémoire visuel, il sera plus facile pour lui d’intégrer le tout. Au début, l’enfant peut être un peu désorienté lorsque vous mettez en place ce genre de structure. Mais peu à peu, il finira par s’y habituer.

Les différences selon les âges

Il est évident que la routine n’a pas le même impact selon l’âge de l’enfant. Pour un enfant d’âge préscolaire, la routine est très importante afin de faciliter son fonctionnement au quotidien. Lorsque l’enfant connaît la routine, il est en mesure de mieux se situer dans sa journée. Par contre, plus l’enfant vieillit, plus la routine peut être flexible. Mais attention, vous devez vous fier aux besoins de votre enfant, puisque chacun est différent. Certains enfants s’adaptent particulièrement bien aux changements dans leur journée, alors que d’autres ont plus de difficulté à le faire.

Lorsque l’enfant commence l’école, la routine risque de changer. Les étapes ne sont plus exactement les mêmes, et il y aura certainement une période d’adaptation. Malgré tout, le fait de conserver les routines du matin et du soir à la maison lui permettra de se sentir un peu plus en sécurité et de s’adapter plus facilement à la transition au milieu scolaire. Encore une fois, dépendamment des enfants, il peut être possible de rendre votre routine plus flexible à cet âge, toujours en suivant leurs besoins.

Lorsque le jeune entame son adolescence, il est fort probable que votre routine soit complètement chamboulée, notamment parce que les heures scolaires sont différentes. Rendus à cet âge, les jeunes sont habituellement en mesure de s’adapter au changement et de produire leur propre routine. Vous pouvez alors leur laisser plus de liberté, tout en conservant certaines restrictions. Par exemple, il vous revient toujours de déterminer l’heure du coucher en semaine. Vous pourriez également exiger que le jeune soit présent à l’heure du souper, par exemple.

Comment y revenir après une période plus flexible?

Il est possible de traverser une période où la routine est mise de côté, pour différentes raisons. Prenons par exemple la période des fêtes. Vous vous retrouvez le 3 janvier avec des enfants qui s’endorment à 22h30 et qui se réveillent à 10h le matin. Comment revenir à vos habitudes en prévision de la reprise de la routine?

Tout dépend habituellement de vos enfants. Puisque vous êtes les personnes qui les connaissez le mieux, il serait irréaliste de suggérer une seule méthode. Vous pourriez y aller graduellement, en les réveillant une demi-heure plus tôt, puis une heure plus tôt, et ainsi de suite. Le but étant que la fatigue les emporte plus facilement au moment du coucher. Sinon, il y a la méthode drastique, où vous pouvez prévoir une activité particulièrement intense au niveau de la dépense d’énergie (journée complète à l’extérieur, après-midi dans un centre d’amusement, etc…) afin de rétablir d’un seul coup l’heure du coucher, en déterminant d’avance une heure maximale de lever. Lorsque les heures de lever et de coucher sont rétablies, assurez-vous de reprendre vos étapes de routine même si elles ne sont pas nécessaires. Ne les laissez pas passer la journée en pyjama, par exemple.

Avec ces conseils, vous devriez être en mesure de vous y retrouver dans le concept de routine. Si vous réalisez que votre enfant éprouve des difficultés particulières malgré l’établissement d’une routine stable, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé pour des conseils plus adaptés à votre situation.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Vie de parents

Comment optimiser le développement moteur de votre enfant?

Par Geneviève Claveau - 13 juin 2017

Quel plaisir de prendre les mains de votre bébé pour lui apprendre à marcher, n’est-ce pas? Mais est-ce la bonne

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Le développement de l'enfant

Par Équipe Vie de Parents - 15 juin 2017

Même si tout le monde dit que le temps passe si vite avec vos petits, le développement de chaque enfant

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Favoriser la compréhension des consignes chez les enfants

Par Geneviève Harvey-Miville - 9 novembre 2017

Que ceux qui n’ont jamais répété une consigne à leur enfant lèvent la main!

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Croire ou non au père Noël?

Par Fannie Robert - 24 novembre 2017

Dès votre première grossesse, vous avez entendu parler de la routine. Pour vous, ce mot n’évoque que du négatif : c’est

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Que faire si mon enfant a peur du père Noël?

Par Fannie Robert - 24 novembre 2017

Dès votre première grossesse, vous avez entendu parler de la routine. Pour vous, ce mot n’évoque que du négatif : c’est

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Pour ou contre le père Noël?

Par Réseau Nanny secours, Mélanie Dugas
- 27 novembre 2017

Dès votre première grossesse, vous avez entendu parler de la routine. Pour vous, ce mot n’évoque que du négatif : c’est

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Les enfants à haut potentiel

Par Caroline Dufresne - 14 novembre 2017

Quel parent n’a pas un jour souhaité se faire dire par l’enseignante que son enfant était très performant?

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Communiquer, facile à dire mais pas toujours aussi facile à faire

Par Geneviève Harvey-Miville - 8 janvier 2018

Nous souhaitons tous être un phare pour nos enfants, leur destination en période de doute ainsi que leur premier arrêt

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Les relations fraternelles chez les 0-5 ans

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Lorsque vous avez décidé d’avoir un deuxième (troisième, quatrième, etc…) enfant, vous aviez probablement qu’une chose en tête, soit de

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018