ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

La gestion des émotions chez les tout-petits

Vous avez vu il y a quelque temps déjà la bande-annonce du film «Vice Versa» avec les quatre petits bonhommes qui gèrent les émotions de la petite fille (Tristesse, Joie, Colère et Dégout) et vous vous êtes dits que c’était une idée originale. Point. Mais c’est bien plus que ça. Il s’agit de permettre aux enfants d’identifier leurs émotions.

Chez vous ces derniers temps, c’est le chaos. Une «crise de bacon» par-ci, une crise de larmes par-là. Un jouet lancé par-ci, un coup de pied donné par-là. Votre enfant agit comme s’il ne savait pas quoi faire avec lui-même lorsqu’il est confronté à une situation désagréable, une situation qui provoque une montée d’émotions.

Parce que l’identification des émotions, c’est la première étape pour pouvoir ensuite se contrôler. À la base, un enfant ne comprend pas les émotions qu’il vit. Il se sent juste mal. Il ne fait pas la différence entre la tristesse, la colère et la joie. Il a besoin d’apprendre.

Voici quelques trucs pour permettre à votre enfant d’apprendre à identifier ses émotions :

  • Lors d’une situation, indiquez-lui les signes physiques qu’il ressent et les signes visibles de l’émotion en la nommant. Par exemple : «Tu t’es fait voler ton jouet, tu dois être fâché. Je vois que tes sourcils sont froncés, tu as des gros yeux et ton visage est rouge.» Vous pouvez même utiliser un miroir pour lui montrer.
  • Lorsqu’il écoute une émission de télévision ou lorsque vous lisez une histoire, prenez le temps de mentionner comment les personnages peuvent se sentir. «La petite fille est triste parce que son amie ne veut pas jouer avec elle. Tu vois, elle pleure, donc elle est triste».
  • Jouez à imiter des émotions devant le miroir, ou face-à-face, en nommant l’émotion pour que l’enfant associe les traits du visage avec l’émotion ressentie.

Lorsque vous constatez que votre enfant reconnaît relativement bien les émotions principales, vous pouvez vous concentrer sur la gestion de ces émotions. Tout comme pour les adultes, les enfants peuvent recourir à différentes stratégies pour gérer leurs émotions. Il faut toutefois leur montrer ses différentes possibilités.

Vous pouvez faire une boîte dans laquelle vous placez différents objets qui permettront à votre enfant de gérer ses émotions. Des toutous, des balles mousse, des feuilles avec des crayons, de la pâte à modeler, un oreiller, une couverture, de la musique, des images de pose de yoga, etc. Ensuite, établissez et expliquez à l’avance la routine que l’enfant suivra lorsqu’il sera fâché ou triste. La boîte devrait être placée dans un endroit calme et sécuritaire. Lorsqu’il est confronté à une émotion, dirigez-le vers cet endroit en expliquant qu’il peut prendre le temps de se calmer ici, avec les objets et que lorsqu’il sera calme, il pourra revenir vous voir.

Si vous êtes à l’extérieur de la maison, vous pouvez quand même intervenir sans votre boîte ou votre coin calme. Sachez seulement que lorsqu’un enfant est déjà en crise, il est trop tard pour prévenir le coup. L’enfant n’est pas disponible pour vous écouter. Il faut laisser passer la crise, le laisser se calmer. Par la suite vous pourrez faire un retour sur la situation. Vous pourrez alors lui demander quelle était son émotion, quelle en était la cause et voir avec lui des idées de comportements alternatifs à la crise.

Si vous parvenir à intervenir avant la crise, tant mieux. Vous pourrez alors discuter avec votre enfant de deux ou trois comportements qui pourraient l’aider à faire diminuer son malaise:

  • Parler avec des mots pour demander quelque chose
  • Se retirer d’une situation de conflit avec un autre enfant et en parler à un adulte
  • Faire un câlin à maman/papa
  • Partager le matériel
  • Jouer ensemble
  • Jouer à tour de rôle
  • Faire un compromis
  • Changer complètement de jeu
  • Négocier un privilège
  • Etc…

En terminant, ne désespérez pas! Cet apprentissage est long et demande un bon investissement en temps et en énergie de votre part. Mais sachez qu’en mettant l’accent sur les émotions et en le travaillant avec votre enfant, vous avez de grandes chances de faire de votre petit trésor une personne empathique et pleine de considération pour les autres.

Bon courage!

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018