ARTICLE

Vous avez dit « congé » de maternité?

Ah! Le fameux « CONGÉ » de maternité. Non, mais, sérieusement, y a-t-il une période dans la vie qui est moins relaxante que celle-ci? Vraiment, le mot congé est, selon la plupart des gens qui l’ont vécu, utilisé à tort dans ce contexte. Mais avant de grimper dans les rideaux, avez-vous pris le temps de regarder la VRAIE définition du mot « congé »?

Selon le moteur de recherche le plus fréquemment utilisé, la définition du terme est la suivante : Congé : « nom masculin [qui désigne la] permission de s’absenter, de quitter un service, un emploi, un travail. »

Alors, au final, c’est vraiment ça. Le terme ne désigne aucunement une période de repos, de calme ou d’apaisement. Ça, c’est ce que notre culture nous a enseigné! Bon, je l’avoue, en général les congés ont pour objectif principal de se reposer. Même lorsqu’on parle de congé de maladie, ou de congé suite à la perte d’un être cher.

Donc, malgré le fait que le terme est utilisé correctement, il semble que les parents en aient assez de se faire dire : « Ben voyons, comment ça t’es fatigué de même, t’es en congé! »

Publicité

Sérieusement?!?

Également, il faut dire que depuis que les pères sont plus impliqués dans cette période et qu’ils ont maintenant droit de prendre plus que 3 JOURS de congé du travail pour soutenir maman, il serait vraiment temps qu’on en arrive à changer ce terme.

Je propose donc de renommer ce « congé » période d’apprivoisement familial ou, dans le langage commun, la PAF. Et en plus, ça s’utilise vraiment bien dans une conversation, non?

Dring, dring, driinnnnnng (ancienne sonnerie de téléphone à cadran)

« Oui allô?

— Hey Salut Fred, j’m’excuse de te déranger, es-tu au travail?

— Ben non, tu sais bien que je suis en PAF depuis deux semaines…!

— Hein ben oui, désolé j’avais complètement oublié! »

Voilà! En plus, je vous ai même composé une petite définition de la PAF :

« Période pendant laquelle un ou plusieurs parents sont en arrêt de travail afin d’accomplir l’une des tâches les plus ardues et importantes de toute leur vie, soit celle d’établir un attachement sécurisant avec leur enfant en répondant quasi instantanément à tous ses besoins, en négligeant leurs besoins personnels de base, soit l’alimentation, l’hygiène et les relations sociales. Cette période peut être combinée à la gestion d’une autre période dite normale du développement de l’enfant (Terrible two, Threenager, Fucking Four, etc…) si la famille a déjà un ou plusieurs autres modèles similaires pour composer une fratrie. »

Et vous? Avez-vous une idée du terme que vous aimeriez utiliser à la place du fameux « congé de maternité?».

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Devenir maman

Devenir maman

Par Équipe rédaction Vie de Parents, Équipe Vie de Parents - 15 juin 2017

Vous les avez toutes entendues: «Ta vie va changer pour toujours», «Tu ne pourras plus te laver les cheveux quand...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Écoute ta petite voix

Écoute ta petite voix

Par La plume d’Andrée-Anne - 2 août 2020

J'ai récemment reçu un conseil. Quatre mots, tombés pile à un moment où mon ouverture, mon énergie et ma créativité...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022