BLOGUE

L’allaitement: ma prise 2!

L’allaitement : ce mot qui sonne comme le paradis pour certaines et, pour d’autres, comme des ongles sur un tableau noir.

Je dois vous avouer que, il n’y a pas si longtemps, j’étais dans la deuxième catégorie. L’allaitement pour moi était diabolique, douloureux et j’appréhendais de devoir retenter ma chance avec mon deuxième enfant. Effectivement, ayant eu une première expérience non concluante et traumatisante (oui oui! traumatisante!), j’avais peur de ne pas être à la « hauteur » cette fois encore.

Lors de la naissance de mon aîné, l’allaitement était presque un dogme, un genre d’obligation. J’avais tenté le coup à l’hôpital, mais après quelques boires, j’avais déjà les mamelons en sang et aucune envie d’exprimer quelques gouttes de colostrum de mes pauvres seins endoloris. Après plusieurs visites de différentes intervenantes (infirmière, aide à l’allaitement, etc.), elles ont fini par comprendre et m’encourager à donner le biberon à bébé. Par la même occasion, elles m’ont dit, sur un ton plutôt fâché, que je devais quitter l’hôpital le lendemain. Une fois à la maison, j’ai eu une montée de lait d’enfer et tout ce que je trouvais comme « aide », c’était de me faire dire de mettre mon enfant au sein. Donc : merci à ma mère pour son support et ses conseils, ainsi qu’aux feuilles de chou congelées d’avoir fait descendre cette montée de lait ultra douloureuse.

Publicité

Lors de la naissance de mon plus jeune, tout a été très différent. Je me suis fait poser la question « Est-ce que c’est un allaitement ou c’est le biberon » au minimum 30 fois… et j’ai trouvé ça génial! Il n’y avait aucune pression, aucun stress à allaiter à tout prix. Ils offraient leur aide à l’allaitement au besoin et je l’ai prise. Vous savez quoi? Cette fois tout a bien été et mon allaitement se déroule à merveille!

Je ne sais pas combien de temps je vais allaiter, je ne me fixe pas de terme. Quand ce sera l’heure d’arrêter, je le sentirai.

Allaiter ou non, c’est un choix très personnel qui dépend de chaque situation. Dans mon cas, la recette gagnante a été de n’avoir aucune pression, d’avoir la crème à la lanoline et, surtout, le support de mon conjoint. Un appui non négligeable que toutes devraient avoir selon moi. Se faire dire qu’on est bonne et qu’on fait bien ça après avoir accouché ça n’a pas de prix!

Donc, pour celles qui se demandent si elles allaiteront ou pas ou pour celles qui sont catégoriques d’un côté ou de l’autre, je vous dirais : attendez de vivre l’événement et ne prenez pas de décision tout de suite. La grossesse et l’accouchement sont des épreuves fortes en émotions et la vie post accouchement n’est pas toujours comme on l’imagine. Il faut donc, selon moi, se laisser la chance de faire NOTRE choix le moment venu, et ce, sans nous décevoir nous-mêmes dans nos objectifs.

Pour moi, l’allaitement est maintenant mon ami! La nuit, c’est un charme de ne pas avoir à faire chauffer le biberon avec le bébé qui pleure dans les bras. Je peux dire qu’aujourd’hui je comprends que ce moment si parfait que nous voyons souvent à la télévision d’une mère qui allaite est possible, mais non sans douleurs, sans persévérance et sans support. L’important dans cette aventure de la maternité, c’est de se respecter et de suivre son rythme!

Caroline Fournier

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Comment savoir si votre bébé est prêt à manger?

Comment savoir si votre bébé est prêt à manger?

Par Marie-Josée Rainville - 5 juillet 2017

Avant l’âge de 6 mois, le lait maternel ou des préparations commerciales pour nourrissons (PCN) comblent les besoins de la

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles

Rédigé par la même personne

© Vie de Parents 2022