BLOGUE

Un truc m’échappe

Le temps des impôts approche. Viendra ensuite le moment de réserver les vacances estivales. Deux occasions de me poser l’une des grandes questions existentielles de ma vie de maman. Pourquoi l’univers semble croire qu’un bébé coûte plus cher qu’un gamin d’âge scolaire? (Je me demande aussi où se trouve le pays des chaussettes disparues et pourquoi nos cocos se découvrent toujours un nouveau bobo à l’heure du dodo. Mais je garde ces sujets passionnants pour un autre article… ou pas!)

Qui a dit aux comptables qui oeuvrent pour le gouvernement qu’un enfant de plus de 5 ans occasionnait moins de dépenses qu’un tout petit ? Les allocations familiales fédérales sont plus imposantes pour les moins de 6 ans. On peut recevoir jusqu’à 1100$ de plus annuellement pour notre bambin de 18 mois par rapport à notre « grand » de 6 ans. Et pourtant, l’aîné mange davantage que le cadet. Il fait du sport et des activités. Le trottineur préfère jouer avec les casseroles de maman plutôt qu’aux Legos dispendieux et aux jeux vidéo. Lors des escapades familiales, tout est gratuit ou à moindre coût pour le plus jeune.

Publicité

Non seulement les allocations sont plus importantes pour les tout-petits, mais les garderies (surtout s’ils ont la chance d’obtenir une place dans un Centre de la petite enfance) sont largement subventionnées. À l’école, les 3 heures de service de garde du diner et de fin d’après-midi coûtent le même montant qu’une journée entière au CPE. Cependant, à l’école, le parent doit aussi acheter des fournitures scolaires, débourser pour les manuels ainsi que fournir les collations et le diner (ou payer le traiteur).

Les directeurs de cirque, de zoo, de musées et autres attractions semblent faire les mêmes calculs que nos bons ministres. Avant ses 3 ans, notre chérubin peut découvrir l’art ou les animaux gratuitement. Mais dès l’âge de 12 ans, notre héritier n’est malheureusement plus inclus dans la plupart des forfaits familiaux. Nous devons débourser le tarif adulte pour le sortir de la maison et l’éloigner des jeux vidéo. Pourquoi? Est-ce que votre préado obtient son autonomie financière aussi tôt? Par chez nous, on risque de payer toutes les activités familiales jusqu’à la majorité ou davantage. Pourquoi alors payer plus cher après un certain âge?

La première année de bébé, en plus de nous verser des allocations familiales, le gouvernement nous paie pour nous occuper pleinement de notre poupon. Il n’y a donc pas de coût de garderie, de service de garde ou de frais scolaires. Avant la naissance, nous avons déjà reçu un tas de trucs (utiles ou pas) pour l’arrivée du trésor. Comme les vêtements font le temps d’un clignement de paupière, ceux que nous n’avons pas reçus en cadeaux de naissance nous seront offerts, en version très peu usagée, par la voisine ou la cousine. Au pire, on peut trouver des choux gras au rabais dans une friperie. En ce qui concerne notre famille, nous avons dû dépenser, en plusieurs années, pas beaucoup plus de 1000$ en couches lavables pour quatre bébés, et une subvention nous en a remboursé près du tiers. Je les allaite exclusivement jusqu’à cinq mois et je prépare moi-même les purées. Bref, chez moi, un nourrisson ne coûte presque rien. Mais malheureusement il grandit…

Au Québec, il faut l’admettre, nous sommes privilégiés. Énormément d’aide et de soutien sont offerts aux nouveaux parents et aux jeunes enfants. Nous bénéficions d’un excellent système éducatif pour la petite enfance et du Régime québécois d’assurance parentale qui nous permet de passer près d’un an auprès de nos bébés. Tout cela pour le mieux-être de nos tout-petits. Et parce que ces mesures incitatives sont bien utiles pour un Québec qui a grand besoin d’augmenter son taux de natalité. Une fois éclos et bien engraissés, les poussins grandissants obtiennent moins de services, mais peu importe, les parents n’auront d’autres choix que de se débrouiller.

Je ne m’attends pas à ce que l’ensemble de la population paie pour les enfants que J’AI choisi de mettre au monde. N’empêche que certaines incohérences me dérangent. Et vous, est-ce que certaines incongruités du système vous ébranlent?

 

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    Les lentilles MiSight pour vos jeunes athlètes chez OPTOPLUS

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD!

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD!

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD | Vanessa Pilon et Madame Isabelle

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

Articles sur le même sujet

ARTICLE
À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant?

À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant?

Par Laurie Therrien, Laurie Therrien Planificatrice Financière, Équipe Vie de Parents - 16 juin 2017

À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant?

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment bien se préparer financièrement à l'arrivée d'un bébé? Et à la diminution de salaire?

Comment bien se préparer financièrement à l'arrivée d'un bébé? Et à la diminution de salaire?

Par Laurie Therrien, Laurie Therrien Planificatrice Financière, Équipe Vie de Parents - 16 juin 2017

Comment bien se préparer financièrement à l’arrivée d’un bébé? Et à la diminution de salaire?

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2024