BLOGUE

Énième lettre à ma grande fille

J’ai le goût de te comprendre, de te connaître vraiment, de savoir ce que tu penses, ce à quoi tu rêves.

Je serai toujours ta maman, mais j’aimerais ça des fois, qu’on puisse être seulement des amies. J’aimerais ça qu’on se parle, qu’on se fasse confiance.

J’ai envie de te câliner encore, de te chouchouter, comme je l’ai fait pendant des années. T’as dormi contre moi pendant ta première année de vie. J’aimerais que tu puisses plonger profondément dans ta mémoire, nous revoir à la maternité. Constater toutes ces fois où j’ai pleuré de joie en t’observant. Toutes les fois où je t’ai dit merci d’avoir fait de moi ta maman. D’avoir fait de moi une maman.

Au retour de la garderie ou de l’école, tu t’agrippais à ma jambe et me poursuivais partout dans la maison. Notre relation a toujours été tellement intense! Comme si t’avais toujours craint que je me sauve! Que je t’abandonne! Mais je ne l’ai jamais fait. Jamais! J’ai toujours été là! À pogner les nerfs. Trop souvent! À crier, à te maudire, à te blesser. À dire des choses vraiment abominables qu’une maman ne devrait jamais dire à son enfant. Mais je suis là aussi pour m’informer, pour me former sur le fonctionnement de ton cerveau singulier. Pour comprendre ce que je peux faire pour t’aider. Pour te comprendre. Pour demander de l’aide. Pour chercher des outils. Dans l’espoir de devenir une meilleure maman pour toi. Nous rencontrons des spécialistes depuis des années.

Publicité

Je suis là pour t’écouter quand tu ne veux pas me parler. Pour consoler les gros chagrins que tu refuses de laisser couler. Ceux qui se transforment en angoisse et en colère. Maudite colère qui prend toute la place! Il y a juste deux émotions qui t’habitent! Mais avec quelle force!! T’es soit excessivement heureuse, voir euphorique, ou tellement en colère que tu disjonctes complètement et fais des crises monstres.

On se ressemble tant ma chérie! Avec le temps, j’avais appris à gérer mes émotions. Et puis, t’es arrivée. Tu m’as tout désappris.

Je voudrais tellement qu’on bâtisse quelque chose de beau toi et moi! T’as quatorze ans. Tu es officiellement une teenager depuis treize mois. T’auras de plus en plus de droits. Tu pourrais te faire avorter sans m’en parler. Sous peu, tu pourras conduire un véhicule et avoir la vie d’un tas de citoyens entre tes mains. T’auras de plus en plus d’occasions de t’éloigner de moi, de creuser le fossé entre nous. Fataliste, je perçois l’adolescence comme un point de non-retour. Même pour des enfants proches de leurs parents, cette période oblige une distance. Pour mieux créer son identité propre. Imagine lorsqu’il y a déjà un mur entre une fille et sa mère! Le temps est compté petit volcan! Je t’ai tricoté il y a bientôt quinze ans. Maintenant, il faudrait se tisser une relation suffisamment solide pour résister au temps.

Lorsque mon petit poussin devenue grande prendra son envol, je voudrais qu’elle se bâtisse une vie à sa mesure, mais qu’elle conserve l’envie de visiter ses origines. Qu’elle se redépose fréquemment sur notre branche.

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    Les lentilles MiSight pour vos jeunes athlètes chez OPTOPLUS

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD!

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD!

  • Vie de parents

    Petit guide pour un regard vers l’avenir avec Essilor® StellestMD | Vanessa Pilon et Madame Isabelle

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

© Vie de Parents 2024