ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

9 mois, trois trimestres…

9 mois, trois trimestres… eh oui, vous n’y échapperez sans doute pas, vous finirez par devenir cette personne qui répond en nombre de semaines quand on vous demande où vous êtes rendue dans votre grossesse. Comme un mois, c’est une trentaine de jours, que ça dépend des mois, on compte plus souvent la grossesse en semaines, sur 40 semaines, réparties en trois trimestres, qui représentent les différentes étapes de développement du bébé… et de sa mère!

PREMIER TRIMESTRE: plus rien n’est pareil, mais juste pour vous

Le premier trimestre en est un chargé d’émotions, de symptômes et, possiblement, de stress. Que vous choisissiez d’annoncer la nouvelle avant la date fatidique du 12 semaines, ou que vous la gardiez secrète, elle restera bien réelle pour vous, votre partenaire et…votre corps, qui vit de grands bouleversements dans ces trois premiers mois.

PREMIER MOIS: les premières semaines de l’embryon

En général, vous ne verrez pas trop ce mois comme un «mois où vous êtes enceinte». Les verres de vin vont continuer à faire partie de votre vie, et vous n’avez pas encore de retard dans vos menstruations. Alors à moins d’être Céline Dion avec un suivi hyperspécialisé, vous continuez de vivre comme vous l’avez toujours fait, pendant que votre embryon se développe. Peut-être ressentirez-vous quelques symptômes comme de la douleur aux seins ou de la fatigue, mais méfiez-vous des effets psychosomatiques qu’un désir de devenir enceinte peut engendrer!

DEUXIÈME MOIS: le fameux test de grossesse

Probablement l’un des moments les plus décisifs que vous vivrez assise sur un bol de toilette, le test de grossesse est le premier signe qui confirme, avec un retard des règles, que vous êtes probablement enceinte. On le passe généralement autour de la 6e semaine de grossesse, donc à la 4e semaine d’aménorrhée, un mois environ après vos dernières règles. On recommande de passer ce test après un ou deux jours de retard des règles, et c’est à partir de ce résultat positif que le bal des consultations médicales commence. Ne vous en faites pas cependant: vous verrez votre médecin une première fois autour de la 10e ou 11e semaine, et une fois par mois environ jusqu’à la 30e semaine. Vous pouvez commencer à ressentir certains symptômes comme les célèbres nausées, une grande fatigue, mais pas encore de prise de poids très apparente. Votre grossesse est encore votre secret, à partager ou pas!

TROISIÈME MOIS: l’impatience de la première échographie

Il y a de fortes chances pour que vous ayez hâte d’arriver à la date tant attendue de la première échographie, l’échographie de datation, qui a lieu à la fin du troisième mois de grossesse, d’abord parce que le risque de fausse couche diminue considérablement après douze semaines, et, d’autre part, parce que ça devient concret! Voir son bébé pour la première fois, entendre son coeur…ça vous donne véritablement l’impression que l’aventure s’enclenche. Évidemment, vous n’êtes pas au bout de vos petites craintes potentielles (parlez-en aux parents d’ados!), mais il est fort probable que le fait de passer cette première étape, qui comprend aussi un dépistage de certaines maladies chromosomiques, vous rassurera.

DEUXIÈME TRIMESTRE: c’est le début d’un temps nouveau?

Femmes fatiguées et perpétuellement nauséeuses, on vous aura certainement dit que le deuxième trimestre représente une période bénie d’énergie et d’appétit retrouvé. Même si c’est bien souvent le cas, il est possible que toutes ces belles promesses ne se réalisent pas. Comme pour le reste: chaque grossesse est différente.

QUATRIÈME MOIS: et maintenant, on fait quoi?

C’est peut-être à ce moment que vous allez commencer à vous dire qu’une fois rassurée après le dépistage, il ne se passe pas grand chose de nouveau! Certaines commenceront à voir leur ventre s’arrondir ou à sentir le bébé bouger, mais si ça tarde, ne vous en faites pas, surtout dans le cadre d’une première grossesse. Le suivi médical continue et vous attendez patiemment que votre grande fatigue, votre reflux gastrique et/ou vos nausées diminuent…courage!

CINQUIÈME MOIS: fille ou garçon?

Autour de votre 22e semaine, vous aurez un rendez-vous pour l’échographie morphologique, qui sert principalement à suivre le développement du bébé et la formation de tout ce dont il aura besoin pour passer de votre ventre à la vraie vie dans quelques mois. Même si ça peut être une étape un peu stressante, encore une fois, où vous gardez les orteils retroussés sur la table en espérant que «tout est correct», la deuxième échographie vous permettra de prendre des nouvelles de votre enfant…et, si vous le souhaitez, de connaître son sexe!

SIXIÈME MOIS: nouveaux symptômes et jus sucré

Là, plus de doute, bébé bouge, et vous réveille peut-être même la nuit parfois. En général, même dans le cas d’une première grossesse, à six mois, votre ventre ne peut plus être caché sous un grand coton ouaté! De nouveaux symptômes, différents de ceux des premiers mois, peuvent aussi apparaître: jambes lourdes, douleur aux lombaires (ou… partout!), brûlements d’estomac, crampes dans les jambes, premières contractions de l’utérus, sommeil difficile… la liste est à la fois longue et «personnalisée»… On vous a peut-être parlé du fameux test de diabète de grossesse de la 26e semaine et de son «infâme» jus sucré? C’est là que ça se passe!

TROISIÈME TRIMESTRE: le sprint final!

Ça y est, la fin approche. D’ici trois mois, votre famille s’agrandira pour ajouter un (ou plusieurs) être(s) humain(s) à l’équation! C’est un peu le sprint final, où les visites chez le médecin se multiplient, où vous vous dites que c’est peut-être le «last call» pour traîner au restaurant avec vos amis les soirs de semaine et où vous commencez, sans aucun doute, à réaliser que non seulement vous êtes enceinte, mais que vous allez accoucher!

SEPTIÈME MOIS: j’ai faim, j’ai chaud, quand est-ce qu’on arrive?

Il est possible que cette entrée dans le troisième trimestre marque pour vous un retour de la fatigue associée à votre début de grossesse. Si ce n’est pas le cas, profitez! Votre utérus et votre ventre étant de plus en plus lourds, tout comme bébé, c’est normal qu’il soit plus exigeant pour vous de le traîner toute la journée. L’appétit peut aussi augmenter légèrement à cette étape, puisque comme votre petit alien prend du poids, il a plus «faim» que les semaines précédentes.

HUITIÈME MOIS: les derniers miles

Rétention d’eau, hémorroïdes, constipation…l’apparition de ces chics symptômes (pas un passage obligé, cela dit) vous fera, peut-être, espérer l’accouchement plus que vous ne le pensiez! Vous aurez peut-être une troisième échographie obstétricale autour de 32 semaines, pour simplement assurer un suivi et prendre des nouvelles de votre futur coloc. Le mot-clé à cette étape de la grossesse est de se ménager et de s’écouter.

NEUVIÈME MOIS: je vais à l’hôpital, j’apporte dans ma valise…

Là, c’est vraiment le dernier droit. Dans quelques semaines, vous allez rencontrer votre enfant! C’est à ce stade qu’on verra de manière plus «définitive» si bébé est dans la bonne position pour l’accouchement vaginal, parce qu’il a moins d’espace pour se retourner qu’au mois précédent. Préparez votre valise, parce que vous pourriez avoir à vous rendre à l’hôpital à tout moment à la fin de ce neuvième mois! Cela dit, il est aussi possible que la phase de latence, qui précède l’accouchement, s’étire sur plusieurs jours, alors prenez le temps d’évaluer si vos contractions sont rapprochées (aux cinq minutes) avant de sauter dans la voiture et brûler des feux rouges! La chose dont il faut se rappeler ici: écoutez votre médecin, votre sage femme, votre accompagnante, vos amies qui ont déjà accouché… elles vous diront toutes que NON, ça ne se passe pas comme dans les films américains!

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Plusieurs applications peuvent être téléchargées sur votre cellulaire pour suivre votre grossesse au jour le jour. Cela peut vous aider à comprendre où vous en êtes, et cela crée aussi de belles discussions avec votre partenaire pour lui expliquer plus clairement le déroulement de votre grossesse.
  • Pas envie d'aller jaser avec d'autres couples dans un CLSC? L'accouchement vous fait faire de l'anxiété et vous préférez ne pas hyperventiler devant des inconnus? Il existe maintenant des cours prénataux en ligne!
  • Le nombre d'enfants et l'âge auquel on les a vient souvent d'une norme sociale très intériorisée. Ces années-ci, il paraît que les Québécois voudraient en moyenne deux enfants à deux ans d'intervalle et avant l'âge de 30 ans. Et vous, qu'est-ce que vous voulez?

1/3

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La foire aux questions de la maternité

La foire aux questions de la maternité

Par Joëlle Bond - 20 juillet 2018

Quand on est enceinte, les questions fusent de toutes parts. Pourquoi? Parce que les gens n'ont rien à dire d'autre...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018