ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Apprendre à jouer seul

 

Apprendre à jouer seul est aussi important que d’apprendre à jouer en groupe. Plus les enfants seront en mesure d’être bien avec eux-mêmes, plus ils seront en mesure de faire face aux différents contextes liés à la solitude. Cela étant dit, si votre enfant éprouve quelques difficultés à demeurer seul durant une période de jeu, ne vous en faites pas, puisqu’il est possible de développer peu à peu le jeu autonome.

Depuis leur tout jeune âge, les enfants ont l’habitude de se faire proposer une panoplie de jeux pour s’occuper, mais aussi d’être guidés tout au long de ces périodes d’activités. Ainsi, lorsque vient le moment pour eux de devoir choisir une activité et de s’y adonner seul, il peut être plus ardu de choisir ce qu’ils doivent faire et de s’organiser pour amorcer le jeu. C’est pourquoi il est possible de le faire étape par étape. Au tout début, ils auront besoin d’un adulte pour pouvoir se mettre en action et apprendre les rouages. À ce moment, aidez-les à choisir le jeu qu’ils feront et à installer le matériel et/ou les jouets. D’ordre général, les enfants peuvent débuter à jouer de manière plus autonome autour de l’âge de 3 ans. Ce moment coïncide avec l’épanouissement de leur imagination. Ils aiment se créer un monde et c’est l’un des avantages du jeu libre. Pour faciliter l’adaptation, il est possible de débuter par des périodes de jeu avec l’enfant en s’éloignant progressivement par la suite. Bien entendu, il faut s’assurer d’être à proximité et que l’endroit soit sécuritaire. Pour créer un plus grand engouement, laissez à la disposition des enfants des jouets adaptés à leur âge et à leur intérêt. Certains cocos auront besoin d’un peu de renforcement positif pour se convaincre que le jeu autonome est fait pour eux, alors n’hésitez pas à les encourager. Certains enfants sont plus inquiets que d’autres : pour eux, le jeu libre peut s’avérer plus déstabilisant. C’est pourquoi votre présence à proximité sera appréciée. Pour apaiser l’enfant, il est possible de laisser près de lui un objet de réconfort tel que doudou ou toutou pour le rassurer. De plus, pour ces enfants, allez-y à petite dose. Il est possible de ne demander que quelques minutes de jeu seul. Lorsque vous le sentirez à l’aise, augmentez tout simplement la durée. Pour permettre à l’enfant de visualiser le temps restant, n’hésitez pas à utiliser une minuterie. Le fait de voir les minutes restantes lui permettra de se repérer dans le temps et de prévoir ce qu’il fera de son jeu.

Bien qu’il ne soit pas aussi dynamique que les jeux d’équipe, le jeu autonome ne signifie pas que l’enfant doit rester inactif. Plusieurs belles activités physiques peuvent être exécutées en solo. De plus, cette manière de s’occuper peut permettre aux enfants de développer des passe-temps qui influenceront positivement leur estime personnelle et leur confiance. De se savoir capable de jouer seul peut-être rassurant pour les enfants, mais aussi pour les parents, qui y verront assurément la possibilité pour eux de vaquer à d’autres occupations.

 

Voici quelques suggestions de jeux que les enfants peuvent faire seuls.

  • Smart game
  • Bricolage
  • Lecture
  • Chasse au trésor
  • Bicyclette
  • Balançoire
  • Carré de sable
  • Lego

 

Geneviève Harvey-Miville, Éducatrice spécialisée et Coach familial

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Par Maude Lemieux - 22 mai 2020

Votre petit a des difficultés au niveau de son développement langagier et vous avez décidé de consulter en orthophonie? Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Au-delà de COVID-19

Au-delà de COVID-19

Par Marie-Christine Fiset - 31 mars 2020

  2020 est une année qui ne sera pas oubliée de sitôt. Nous vivons définitivement une situation inédite. Comme vous,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment optimiser le développement moteur de votre enfant?

Comment optimiser le développement moteur de votre enfant?

Par Geneviève Claveau - 13 juin 2017

Quel plaisir de prendre les mains de votre bébé pour lui apprendre à marcher, n’est-ce pas? Mais est-ce la bonne...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2020