ARTICLE

La jalousie au coeur des conflits

 

Dans les contes comme dans la vraie vie, la jalousie se situe au cœur des conflits. Elle exacerbe les tensions et provoque des abus qui peuvent être très graves. Dans le conte de Blanche-Neige, par exemple, la jalousie de la belle-mère envers la jeune fille est telle qu’elle engendre des idées de mort : tuer Blanche-Neige pour ne plus avoir à souffrir la comparaison avec elle et la dévalorisation de soi. Aussi, dans la vraie vie, la jalousie est source de conflits. Désirer ardemment ce que l’autre a et ce dont il jouit, lui arracher des mains ou faire en sorte qu’il n’exhibe plus ainsi son plaisir représentent des attitudes et comportements courants. On a qu’à observer le jeu des jeunes enfants pour s’en convaincre. Que faire pour gérer ces situations où la jalousie détermine des rapports de compétition et d’agressivité ? Nous allons d’abord tenter de comprendre le problème causé par la jalousie pour ensuite se demander comment se sortir de la jalousie ?

Publicité

 

Comprendre le problème causé par la jalousie

La jalousie provient du sentiment imaginaire d’une moindre valeur comparée à une valeur idéalisée « totale ». Ce n’est pas un défaut. C’est plutôt une souffrance qui demande compassion, amour et bienveillance. Il s’agit là d’une étape normale du développement de l’enfant, surtout si les enfants en présence sont d’âge rapproché. Ce que l’un possède, l’autre le désire et est prêt à tout pour se l’approprier. Des enfants peuvent même injurier et intimider un enfant dont ils sont jaloux. Pour le rabaisser. Pour lui faire ressentir la souffrance que l’on ressent lorsqu’on croit que l’autre a « Tout » et que l’on a « Rien ». C’est un sentiment d’injustice qui prend le dessus et motive la jalousie. Cela engendre des comportements impulsifs et abusifs. La jalousie met le doigt sur le sentiment de manque-en-soi très inconfortable. D’où la nécessité ressentie vivement de mettre un terme à la jouissance de l’autre en arrachant à pleine main ce que l’autre a et que l’on désire pour soi. Il y a quelque chose d’intolérable dans la jalousie.  L’illustration de Niko Henrichon démontre bien la dynamique intérieure qui se joue lorsqu’on imagine que l’autre a « Tout » et que soi-même on a « Rien ». Ça fait mal !

La personne jalouse, enfant ou adulte, met « Tout » à l’extérieur d’elle-même et effectue une comparaison entre ce qu’elle a ,« Rien », et ce dont l’autre bénéficie, « Tout ». Il s’agit là d’une projection de son propre désir sur l’autre et sur ce qu’il possède.   Lui enlever devient ce qui s’impose à faire pour équilibrer les choses à son avantage. Ainsi, de graves dangers guettent ceux de qui on est jaloux. Pour enlever ce que l’autre a que l’on désire, l’impulsion peut mener loin : des attaques, de l’intimidation, et on le constate bien souvent malheureusement, le meurtre, comme dans les contes de fées. Faire mal à l’autre pour que cesse la souffrance ressentie de l’intérieur, la souffrance du Rien-en-soi, la souffrance du manque.  La jalousie non maîtrisée peut donc aller chercher le côté sombre de l’être humain, « le côté obscur de la force », comme nous suggère la légende moderne de « la guerre des étoiles ». Dans les profondeurs de l’inconscient, se tapit la jalousie. Depuis le début de l’humanité, le mythe de Cain et Abel nous inspire pour nous révéler jusqu’où peut conduire la jalousie. Se comparer à l’autre et dévaloriser ce qu’on a soi-même engendre le sentiment de jalousie. L’auto-invalidation présente dans la jalousie a besoin d’être mise en lumière pour dépasser ce stade de réactions primaires. La déresponsabilisation est aussi observable dans le phénomène de la jalousie. L’autre devient responsable du malaise ressenti en soi. Ainsi, doit-on agir pour l’éliminer ou encore lui enlever ce dont il jouit librement. « Tout » est définitivement placé à l’extérieur de soi. D’où cette sensation de manque terrible à souffrir. Comme une autodépréciation, une auto-intimidation, une autodestruction qui, une fois projetées à l’extérieur de soi produisent les pires actions pour enlever à l’autre ce que l’on désire pour soi.

 

Comment se sortir de la jalousie ?

  • Reconnaître la jalousie comme un sentiment humain qui a besoin d’être accueilli avec bienveillance et amour. (Tous les groupes d’âges)
  • Mettre des mots sur la souffrance vécue. Humaniser cette souffrance par la parole. La verbaliser. (Tous les groupes d’âges)
  • Aider chacun à s’identifier à lui-même plutôt qu’à un autre en le jalousant. (Dès le plus jeune âge)
  • Mettre des mots sur le désir de chacun. Demander à chacun ses goûts, ses préférences, ses choix. En tenir compte. (2 -16 ans)
  • Impliquer toutes les personnes concernées dans le processus de résolution du conflit (Voir l’article paru dans Vie de Parents « Comment aider les enfants à résoudre leurs conflits? » (18 mois -16 ans)
  • Accorder une valeur personnelle à chacun. (Dès la naissance pour ne pas dire dès la conception)
  • Aider à identifier ce que l’on désire vraiment pour soi. (18 mois-16 ans)
  • Aider à quitter la perspective « Tu as Tout, je n’ai Rien! » présente dans la jalousie. Faire observer la réalité concrète avec les nombreux choix qui s’offrent à nous pour combler notre désir propre. Faire voir toutes les possibilités qu’offre le présent et ce, malgré ses limites. (18 mois-16 ans)
  • Aider à développer la présence à soi pour identifier le désir et agir pour le combler concrètement. Comme la jalousie identifie avec justesse et acuité ce qui demande en soi plus de présence et d’amour, en profiter pour combler le vide. (6ans-16 ans)
  • Renforcer tous les progrès positivement lorsque la personne, enfant ou adulte, intériorise ce qu’elle projette d’abord à l’extérieur d’elle-même. (6 ans-16 ans)
  • Encourager l’autonomie pour se sortir de l’auto-invalidation, l’autodépréciation. (Dès la naissance)
  • Dès le plus jeune âge, développer les habiletés sociales : enseigner le partage, l’entraide, chacun son tour, attendre avant d’agir, savoir s’arrêter, respecter le Non de l’autre, dire Non à l’abus, respecter la bulle de l’autre, faire respecter sa bulle, etc. (Dès les premières relations sociales)
  • Développer le sens des limites : communiquer l’interdit de faire mal à soi, à l’autre. Communiquer le respect de l’environnement. (Dès les premières relations sociales)
  • Encourager chacun à parler en « Je » pour identifier son désir propre : « J’aimerais… », « Je veux… », « Je désire… », etc. (2-16 ans)
  • Développer l’amour de soi, l’estime de soi : noter tous les bons coups, encourager, faire remarquer les progrès, etc. (Voir l’article paru dans Vie de Parents, « L’estime de soi : un trésor à transmettre de génération en génération ») (Dès la naissance)
  • Développer la capacité de plaisir de chacun : humour, approche ludique, ressources de l’imaginaire, etc. (18 mois-16 ans)
  • Développer la capacité d’agir. Rendre chacun actif dans la recherche de son propre bonheur indépendant de celui des autres (au lieu de jalouser l’autre, plutôt agir pour soi). (2 ans-16 ans)
  • Dire la vérité. Ne pas séparer les épines des roses. Parler du positif et du négatif des situations où la jalousie se manifeste. (Dès les premières relations sociales)
  • Développer le pouvoir nourricier de chacun. Développer l’automaternage et l’autopaternage pour bien prendre soin de soi. (1 an-16 ans)
  • Prendre le temps qu’il faut pour développer la maturité pour maîtriser la jalousie. Apprécier tous les petits progrès. (Durant toute la vie)
  • Proposer un environnement ludique riche qui comporte plusieurs objets en double, suscitant ainsi la créativité et la collaboration plutôt que la compétition, la rivalité et la jalousie. (Dès les premières relations sociales)
  • Consulter une ressource professionnelle dans un cas de jalousie maladive ou morbide. (Toute la vie)

Illustration : Niko Henrichon

Texte par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

Références

Françoise Dolto, Lorsque l’enfant paraît, Éditions du Seuil, 2008

Didier de Buisseret, Accueillir la jalousie,2015 (sur le Web)

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

Par Fondation les petits trésors - 28 septembre 2022

Vous souvenez-vous d’avoir joué avec un coin-coin lorsque vous étiez enfant? Entre amis ou en famille, il s’agissait d’un moment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Par Jocelyne Petit - 2 février 2021

Nos enfants vivent à nos côtés un processus d’humanisation, c’est-à-dire qu’ils cheminent pour devenir des personnes autonomes et responsables, engagées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants survolés, avenir inquiétant

Enfants survolés, avenir inquiétant

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 6 novembre 2020

Il est normal pour un parent de s’inquiéter pour son enfant et d’avoir le cœur un peu serré lorsque celui-ci...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Fabriquer les adultes de demain

Fabriquer les adultes de demain

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 18 août 2020

Depuis quelques semaines, nous sommes happés de plein fouet par une vague de dénonciation. Qu’il soit question d’artistes, d’influenceurs ou...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

Par Office de la protection du consommateur - 28 juillet 2020

Collaboration Office de la protection du consommateur    Encore un jouet qui finira aux oubliettes! Il lui faut les mêmes...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 11 juillet 2020

Découvrir que son enfant possède un ami imaginaire peut générer chez l’adulte son lot de questions : Est-il normal? Dois-je ignorer...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 28 mai 2020

  Apprendre à jouer seul est aussi important que d’apprendre à jouer en groupe. Plus les enfants seront en mesure...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Par Maude Lemieux - 22 mai 2020

Votre petit a des difficultés au niveau de son développement langagier et vous avez décidé de consulter en orthophonie? Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Aider son enfant au caractère explosif

Aider son enfant au caractère explosif

Par Première Ressource - 3 novembre 2023

Les emportements font partie du développement normal de l’enfant. Souvent, il suffit de l’encourager à nommer les émotions qui le...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’identité de genre : pour mieux comprendre

L’identité de genre : pour mieux comprendre

Par Jocelyne Petit - 9 avril 2024

  Socialement, un débat a lieu sur la place publique sur le thème de l’identité de genre. On se questionne...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024