ARTICLE

La créativité de l’enfant : un cadeau de la vie à préserver

« La créativité est la faculté d’invention, d’imagination, d’innovation, d’originalité dans la manière d’associer des choses, des idées, des situations. Dans le domaine des arts plastiques, elle est présente dans la manière d’associer les formes, les couleurs, les textures, les lignes, les traits, les points, etc. » (1). La créativité est donc un cadeau de la vie à préserver car elle s’applique dans tous les domaines de la vie en aidant à résoudre des problèmes et à trouver des solutions créatives. (1)

  1. Ce que l’on veut pour nos enfants : préserver le don de créer !
  • Qu’ils expriment de manière personnelle leur vision du monde, leurs émotions, leur sensibilité, leur individualité.
  • Qu’ils se développent à leur rythme, en suivant les étapes naturelles de leur évolution graphique (évolution qui sera expliquée plus bas)
  • Qu’ils aient confiance en l’image qu’ils représentent et dans les gestes spontanés qu’ils font pour créer une image que ce soit dans le dessin, le modelage, la peinture, le collage, etc.
  • Qu’ils soient persévérants et qu’ils pratiquent leurs habiletés pour accéder par eux-mêmes à une étape plus avancée, à un stade graphique supérieur, qu’ils s’appuient sur leurs propres acquis pour évoluer.
  • Qu’ils expriment leur créativité librement et évitent le conformisme.
  • Qu’ils expriment leurs idées avec spontanéité et imagination.
  • Qu’ils gardent leur instinct créateur qui leur fait prendre plaisir à franchir les étapes d’évolution graphique.
  1. Comprendre l’évolution graphique de l’enfant

Voici un petit résumé de l’évolution graphique de l’enfant. Vous trouverez plus de détails dans l’article (2) et le livre cités à la fin (3). On peut faire un parallèle entre l’évolution graphique de l’enfant et l’apprentissage de la marche. Des étapes naturelles sont franchies dans le temps. Il ne sert à rien de forcer la note. On ne penserait jamais à mettre un poupon qui vient de naître sur un vélo à deux roues. Cela devancerait énormément son développement normal! Pourtant, quand il est question de l’évolution graphique de l’enfant, très souvent, nous devançons les étapes naturelles, en proposant des « images » qui dépassent de beaucoup le rythme de l’enfant : cahiers à colorier, stencils, dessins que l’on fait nous-mêmes comme adultes, modèles à reproduire en sont des exemples. Pourtant, l’enfant a en lui le potentiel de cheminer et d’évoluer d’un stade à l’autre si on lui en donne l’occasion et si on l’encourage dans ce qu’il peut réellement accomplir par lui-même. Comme il le fait pour apprendre à marcher. Dans son évolution graphique, il passe par différents stades :

Publicité

  • Le gribouillage (entre 1 an et 4 ou 5 ans)

À ce premier stade, l’enfant fait des lignes, des traits, des points, des formes comme s’il se dotait d’un alphabet graphique. Au début, c’est non contrôlé, graduellement, avec l’expérience, il apprend à mieux contrôler ses gestes et ira même jusqu’à raconter ses dessins, inventer des histoires en lien avec les formes qu’il produit. (2)

  • Le préschématisme (entre 4 et 6 ans)

À cette étape, l’espace commence à être plus structuré et avec des formes de base, il dessine un bonhomme, des véhicules, une maison, etc. Cette étape se vit généralement à son entrée à l’école. Les objets ne flottent plus dans l’espace. Une ligne de base apparaît. Le choix des couleurs se fait selon l’émotion du moment, les goûts personnels, le hasard ou selon ce qu’il observe de la réalité. (2)

  • Le schématisme (entre 6 et 9 ans)

L’enfant a maintenant un meilleur contrôle du geste. Il peut représenter des dimensions différentes des objets et des êtres. Des textures s’ajoutent, des motifs pour enjoliver. Le personnage est plus détaillé. La ligne de base est présente. La couleur est choisie selon ce que l’enfant connaît ou encore il se sert des couleurs pour décorer.  (2)

  • Le post-schématisme (entre 9 et 12 ans)

La fluidité du geste apparaît. Les formes sont plus complexes, détaillées. Le mouvement est représenté. La ligne de base n’est plus utilisée. La proportion des objets entre eux est plus représentée. Le choix de la couleur est en lien avec la réalité ou prend une valeur symbolique.(2)

  • Le pseudo-réalisme (11 à 13 ans environ)

Ce stade est marqué par l’apparition de l’atmosphère. Les images deviennent de plus en plus complexes. Elles visent le réalisme ou encore l’expression personnelle. La perspective apparaît. Les couleurs sont utilisées pour représenter une atmosphère particulière. Le mouvement est souple. Selon ses émotions et sa personnalité, le jeune exprime sa vision du monde qui l’entoure. (3)

  • L’adolescence (13 ans et plus)

Ce stade est marqué par des tentatives d’assimilation aux styles en cours dans la culture ambiante. Le geste est contrôlé et se trouve au service de la pensée et de l’émotion. L’espace est maîtrisé. L’utilisation de la couleur est raffinée. L’adolescent se montre influencé par des œuvres d’artistes, par les mouvements artistiques et culturels. La personnalité s’exprime. Les compositions sont plus riches et complexes. (3)

Ce qui est important à retenir : c’est que l’évolution graphique se réalise naturellement et qu’il est avantageux de donner à l’enfant des conditions pour qu’il pratique ses habiletés et qu’il passe de lui-même d’un stade à l’autre en y prenant plaisir  et en développant sa créativité  dans un environnement riche en matériel de création! Qu’il poursuive son évolution !
 
  1. Qu’arrive-t-il si on devance le stade graphique de l’enfant ?
  • L’enfant se compare et se décourage en percevant la différence entre ses habiletés réelles et ce qu’on lui propose comme image. (L’image étant ce qui est représenté comme forme) Il peut être attiré par cette image « plus avancée » et ne pas faire confiance à ses propres images.
  • L’enfant ne se sent pas capable de reproduire les images qu’il voudrait. Il peut demander à l’adulte de faire l’image à sa place.
  • L’enfant n’exprime pas sa créativité ou est limité dans l’expression de sa créativité.
  • L’enfant cherche à imiter ce que l’adulte fait et, en cela, est dépassé dans le stade graphique où il est réellement rendu.
  • L’enfant délaisse les arts plastiques et arrête son évolution graphique, en manquant de confiance en l’image qu’il peut lui-même reproduire.
  1. Quel est notre rôle comme accompagnateur ?
  • Observer l’image de l’enfant telle qu’elle est, peu importe son âge, et décrire ce qu’on observe : les lignes, les traits, les points, les couleurs, les formes, les textures.
  • Devant une difficulté de l’enfant à reproduire une image, lui poser des questions sur les formes, les couleurs, etc. L’aider en lui montrant des images dans les revues, livres, tableaux, etc. L’aider à percevoir les caractéristiques de ce qu’il veut reproduire.
  • Éviter d’intervenir sur les travaux des enfants. Éviter d’enjoliver le travail de l’enfant ou de faire à sa place. Éviter de dessiner en même temps que lui (Il se comparerait et chercherait à vous imiter)
  • Décrire ce que vous observez plutôt que de dire « C’est beau! », « Tu es bon! ».
  • Proposer de grandes feuilles ou de grands cartons pour permettre des gestes amples pour le jeune enfant.
  • Proposer des feuilles blanches ou colorées et éviter les cahiers à colorier, les stencils, les modèles à reproduire.
  • Enrichir le matériel proposé à l’enfant pour créer : feuilles de différentes tailles, couleurs différentes, crayons différents, peinture de différentes couleurs, etc.
  • Offrir une variété d’expériences : dessin, peinture, modelage, collage, assemblage en respectant toujours le principe de respecter le stade graphique de l’enfant.
  • Aider l’enfant à accepter les limites du stade graphique où il est rendu en développant la confiance de progresser en pratiquant ses habiletés.
  • Aider l’enfant à devenir autonome et indépendant de l’adulte pour exprimer sa créativité avec des matériaux divers.

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

Références

(1)Jocelyne Petit et CPE Joli-Cœur, Comment éviter d’étouffer la créativité de l’enfant?, Avril 2018, fiche 3 (sur le Web)

(2)Jocelyne Petit et CPE Joli-Cœur, Pourquoi respecter le stade graphique de l’enfant ?, avril 2018, fiche 1.(sur le Web)

Jocelyne Petit et CPE Joli-Cœur, Pourquoi éviter les cahiers à colorier, les stencils et les modèles à reproduire ?, Avril 2018, Fiche 2. (sur le Web)

(3)Sous la direction de Bruno Joyal, L’évolution graphique, du premier trait à l’œuvre plus complexe, Presses de L’Université du Québec, 2003. (sur le Web)

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

Par Fondation les petits trésors - 28 septembre 2022

Vous souvenez-vous d’avoir joué avec un coin-coin lorsque vous étiez enfant? Entre amis ou en famille, il s’agissait d’un moment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Par Jocelyne Petit - 2 février 2021

Nos enfants vivent à nos côtés un processus d’humanisation, c’est-à-dire qu’ils cheminent pour devenir des personnes autonomes et responsables, engagées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants survolés, avenir inquiétant

Enfants survolés, avenir inquiétant

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 6 novembre 2020

Il est normal pour un parent de s’inquiéter pour son enfant et d’avoir le cœur un peu serré lorsque celui-ci...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Fabriquer les adultes de demain

Fabriquer les adultes de demain

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 18 août 2020

Depuis quelques semaines, nous sommes happés de plein fouet par une vague de dénonciation. Qu’il soit question d’artistes, d’influenceurs ou...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

Par Office de la protection du consommateur - 28 juillet 2020

Collaboration Office de la protection du consommateur    Encore un jouet qui finira aux oubliettes! Il lui faut les mêmes...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 11 juillet 2020

Découvrir que son enfant possède un ami imaginaire peut générer chez l’adulte son lot de questions : Est-il normal? Dois-je ignorer...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 28 mai 2020

  Apprendre à jouer seul est aussi important que d’apprendre à jouer en groupe. Plus les enfants seront en mesure...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Par Maude Lemieux - 22 mai 2020

Votre petit a des difficultés au niveau de son développement langagier et vous avez décidé de consulter en orthophonie? Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2023