ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Gaucher, droitier? Il n’y a pas de mauvais ou de bon côté!

Je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Je crois que c’était évident pour moi : je suis droitière, mon mari est droitier, donc mes enfants le seraient également. Mes deux plus vieux, oui, mais pas ma petite dernière.

Au départ, je ne portais pas vraiment attention, jusqu’au jour où je me suis rendu compte qu’elle utilisait régulièrement sa main gauche pour prendre et manipuler différents objets. Et lorsqu’elle s’est mise à dessiner, elle tenait plus souvent son crayon de la main gauche. Je l’avoue, ça m’inquiétait un peu. La majorité des gens sont droitiers alors ce n’est pas toujours évident pour les gauchers et je me demandais de quelle façon je pourrais lui apporter mon aide quand viendrait le temps de lui montrer à attacher ses lacets, tracer ses premières lettres, etc.

Je n’avais pas envie de « convertir » mon enfant non plus. J’ai tellement entendu d’histoires au sujet de parents qui avaient, sans vraiment savoir pourquoi, tout fait pour éviter que leur rejeton utilise la main gauche.

Comme j’avais des doutes, que ma fille approchait l’âge scolaire et qu’elle semblait encore parfois hésiter, j’ai consulté une ergothérapeute. J’avais lu un peu sur le sujet et on disait que ce type de spécialiste pouvait intervenir dans le cas où un enfant n’était pas encore latéralisé à l’âge de 4 ans.

Ainsi, on lui a fait faire ce qu’on appelle des activités de croisement de la ligne médiane (ligne située au milieu du corps). Les jeux proposés amènent l’enfant à prendre son bras droit pour aller chercher quelque chose à sa gauche pour se croiser les mains et les genoux. Pour connaître le côté qui sera favorisé par l’enfant, la spécialiste m’avait suggéré quelques trucs. Par exemple : toujours placer les ustensiles, les ciseaux, les crayons au centre, de façon à ce que sa prise soit aussi facile d’une main que de l’autre. Cela m’a permis d’observer si ma fille allait spontanément prendre sa main droite ou sa main gauche.

Si vous avez vous aussi des doutes, vous pouvez utiliser ces trucs qui m’ont été transmis par l’ergothérapeute et qui m’ont été fort utiles :

— Prenez des notes durant deux ou trois semaines pour vérifier si votre enfant va spontanément prendre sa main droite ou sa main gauche 8 fois sur 10.

— Présentez deux petits dessins à votre enfant et demandez-lui de les colorier. Si une journée, il commence en utilisant sa main droite, demandez-lui alors de continuer toujours avec cette main. Le lendemain, s’il prend sa main gauche, dites-lui de terminer avec celle-ci. Cela permet de voir les deux produits finaux et de constater laquelle de ses deux mains a donné le meilleur résultat.

— Lorsqu’il colorie, vous pouvez aussi observer son poignet. S’il devient tordu après cinq minutes ou si votre enfant se plaint de douleurs aux doigts ou que vous sentez qu’il n’est pas à l’aise, ça donne de bons indices. C’est d’ailleurs de cette façon que j’ai eu la confirmation que ma fille était gauchère. Elle n’était pas du tout à l’aise après avoir passé quelques minutes à colorier de la main droite.

D’autres petits trucs en vrac :

  • Faire monter les marches des escaliers en regardant s’il commence en utilisant son pied gauche ou son pied droit
  • Classer des boutons par couleur et grosseur
  • Enfiler des macaronis pour en faire un collier
  • Jouer aux quilles, aux poches, etc.
  • Faire regarder par un trou de serrure et observer l’œil qu’il utilise
  • Tendre le téléphone et noter quelle oreille il utilise

Aujourd’hui, ma fille a 9 ans. Tout se passe plutôt bien pour elle, tant dans sa vie personnelle que dans sa vie scolaire. Évidemment, il n’y a souvent pas beaucoup de gauchers dans sa classe chaque année, mais elle n’est pas toujours la seule et elle a même déjà eu une enseignante gauchère!

 

Maman3

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Douleurs aux jambes, est-ce la croissance ?

Douleurs aux jambes, est-ce la croissance ?

Par Clinique de médecine podiatrique Justine Leduc - 16 octobre 2018

Notre enfant qui a mal aux jambes, ça peut être inquiétant, surtout lorsque l’on n’arrive pas à l’apaiser. Plusieurs choses...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018