ARTICLE

Comment mettre ses limites claires dans sa relation avec l’enfant?

On entend souvent dire qu’il faut mettre ses limites claires avec les enfants, sinon, ils peuvent exagérer dans la demande d’attention qu’ils manifestent. Et, pire encore, ils peuvent être insécurisés et se désorganiser. Ce qui donne lieu à des comportements excessifs désagréables. Comment mettre ses limites claires?

  1. Écouter ses sensations

En fait, les sensations que l’on éprouve en interaction avec l’enfant sont révélatrices de ce qui se passe vraiment en nous. Ces sensations nous disent notre niveau de confort ou d’inconfort et nous orientent vers des interventions pour retrouver le confort si nous l’avons perdu. Tenir compte de ce que nous ressentons est positif. Cela permet de faire le point, de se mettre au focus et nous guide vers la suite des choses. Le ton, l’attitude, la posture, les paroles, les gestes, sont autant de moyens à notre disposition pour communiquer notre position par rapport à ce qui se passe. Pour que la limite soit claire, il importe donc de situer la base de notre intervention en nous, en écoutant nos sensations. Nous avons besoin pour ce faire d’être honnête avec nous-même et de répondre avec véracité : « Est-ce que je me sens bien ou mal dans cette situation? », « Est-ce que ça va, oui ou non? ». Il devient important de ne pas se piler dessus et de ne pas mettre notre ressenti négatif de côté. Oser dire à l’enfant où on en est vraiment. Est-ce que l’on est disponible ou non?

Publicité

  1. Apprendre à dire Non

Quand la sensation révèle de la fatigue, de la non-disponibilité, un besoin de répit, une irritation, quand la demande de l’enfant devient trop exigeante pour nous, il est possible de communiquer notre inconfort en énonçant un non, où l’on dit que l’on touche une limite. « Non, je n’accepte pas… », « Non, ça suffit pour moi! » quand le comportement de l’enfant est désagréable, sont des paroles qui ont du sens.

Être ferme dans la manière de dire non. Encore une fois, s’appuyer sur la sensation ressentie aide à trouver le bon ton, l’attitude claire et convaincante pour manifester sa limite. Éviter le ton mielleux, l’attitude trop molle comme l’attitude trop dure. Exprimer avec aplomb et respect de soi et de l’autre : « C’est non! ».

  1. Ne pas chercher à combler tous les manques et tous les désirs

Françoise Dolto (1) fait un parallèle entre le manque que nous pouvons ressentir à l’occasion et le jeu de casse-tête où des chiffres sont dans un carré avec un espace vide pour bouger les pièces et remettre en ordre croissant les chiffres.  Elle dit que le manque ressenti est comparable à cet espace vide qui permet de bouger les pièces et de jouer le jeu.  Nos manques sont souvent reliés à nos désirs et l’enfant peut désirer « Tout, sans limites ». Quand ses désirs s’avèrent illimités, la situation devient très exigeante pour le parent. C’est à ce moment que de mettre ses limites claires prend tout son sens. Éviter de chercher à combler tous les manques et tous les désirs de l’enfant. Référer ce dernier à ses propres ressources et aux ressources de l’environnement pour qu’il se mette en mouvement pour combler ses désirs.  Dès le plus jeune âge, il apparaît important d’appuyer ce mouvement comme parent.

  1. Éviter la culpabilité d’avoir à frustrer l’enfant

On sait que la frustration fait partie de la vie. On ne peut pas tout avoir! comme on entend dire fréquemment. Dans les faits, la frustration face au désir de « Tout sans limites » est structurante dans le sens qu’elle aide au développement sain de la personne. Plus tôt on apprend à gérer nos frustrations, mieux on se porte! Toutefois, comme parent, on cherche parfois à éviter de frustrer l’enfant, encore plus lorsqu’on anticipe une crise de sa part. On se sent quelquefois coupable de ne pas répondre oui à la demande totale de l’enfant. Comme si on voulait qu’il ne lui manque rien. Or, nous l’avons vu plus tôt, le manque crée un espace libre pour se mouvoir, nous dit Françoise Dolto (1). Ainsi, ne pas donner « Tout, sans limites » et accepter de le faire en ne se sentant pas coupable est souhaitable pour apprendre à mettre ses limites claires dans sa relation avec l’enfant. La sensation de culpabilité vient freiner notre élan pour dire non et pour écouter nos vraies sensations. Elle mêle les cartes et nous donne une vision embrouillée du problème à résoudre avec l’enfant. Pour éviter la culpabilité d’avoir à frustrer l’enfant, il faut donc se parler et se ramener au questionnement initial « Est-ce qu’on est bien ou on est mal? », « C’est oui ou c’est non? ». Tenir fermement la position en mettant les limites claires, s’il y a lieu.

  1. Développer une distance émotionnelle

Pour communiquer une limite claire et éviter la culpabilité, il devient important d’apprendre à ne pas se laisser envahir par les émotions. Demeurer centré et développer une saine distance émotionnelle. Se détacher émotivement de la situation vécue avec l’enfant. Ne pas prendre sur soi l’énergie négative de l’enfant. Se concentrer sur soi. Apprendre à se taire s’il y a une crise pour ne pas mettre de l’huile sur le feu. Continuer d’écouter ses sensations et de s’y appuyer pour déterminer la suite des choses. Rappeler brièvement le pourquoi de la limite.

  1. Enseigner le respect de la bulle de chacun

Il est positif de parler à l’enfant très jeune de sa « bulle », c’est-à-dire de son espace personnel à faire respecter en établissant une saine distance et des limites claires. Lui enseigner à ne pas forcer la note pour entrer dans la bulle de l’autre, de respecter le « Non » de l’autre, qu’il soit enfant ou adulte. Apprendre à bien observer la réaction de l’autre quand on s’approche et de s’y adapter en respectant la bulle de chacun. Ce sont là des apprentissages essentiels. Mettre des mots pour définir clairement la « bulle » de chaque personne. Cela contribue à une éducation saine des relations sociales.

  1. Avec les enfants plus vieux, utiliser l’humour pour manifester une limite

Sur le frigo, on peut avoir des énoncés du genre « On ne me parle pas sur ce ton! », « On se calme! », « J’ai déjà dit Non! », etc. Pointer au jeune un énoncé quand une limite est dépassée peut aider à dénouer une impasse avec humour. On peut même en rire!

En conclusion, on voit que mettre ses limites claires ne va pas de soi. Il y a un certain travail-sur-soi à consentir. Le cheminement comme parent est récompensé par les relations positives que nous construisons avec nos enfants qui perdurent la vie durant.

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

Référence

  • Françoise Dolto, Lorsque l’enfant paraît, Éditions du Seuil, 2008

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 28 mai 2020

  Apprendre à jouer seul est aussi important que d’apprendre à jouer en groupe. Plus les enfants seront en mesure...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants survolés, avenir inquiétant

Enfants survolés, avenir inquiétant

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 6 novembre 2020

Il est normal pour un parent de s’inquiéter pour son enfant et d’avoir le cœur un peu serré lorsque celui-ci...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Fabriquer les adultes de demain

Fabriquer les adultes de demain

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 18 août 2020

Depuis quelques semaines, nous sommes happés de plein fouet par une vague de dénonciation. Qu’il soit question d’artistes, d’influenceurs ou...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

Par Office de la protection du consommateur - 28 juillet 2020

Collaboration Office de la protection du consommateur    Encore un jouet qui finira aux oubliettes! Il lui faut les mêmes...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 11 juillet 2020

Découvrir que son enfant possède un ami imaginaire peut générer chez l’adulte son lot de questions : Est-il normal? Dois-je ignorer...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Par Maude Lemieux - 22 mai 2020

Votre petit a des difficultés au niveau de son développement langagier et vous avez décidé de consulter en orthophonie? Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Par Jocelyne Petit - 2 février 2021

Nos enfants vivent à nos côtés un processus d’humanisation, c’est-à-dire qu’ils cheminent pour devenir des personnes autonomes et responsables, engagées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

Par Fondation les petits trésors - 28 septembre 2022

Vous souvenez-vous d’avoir joué avec un coin-coin lorsque vous étiez enfant? Entre amis ou en famille, il s’agissait d’un moment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La parentalité bienveillante peut-elle devenir un piège?

La parentalité bienveillante peut-elle devenir un piège?

Par Jocelyne Petit - 29 août 2022

Malheureusement, oui! Quand l’orientation vers la bienveillance fait en sorte que le parent s’oublie, qu’il ne tient pas compte de...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comprendre l’engouement des enfants pour l’histoire de « la reine des neiges » partie 2

Comprendre l’engouement des enfants pour l’histoire de « la reine des neiges » partie 2

Par Jocelyne Petit - 23 septembre 2022

**Pour lire la première partie, cliquez ici**   Les messages que peut retenir l’enfant et des exemples d’application dans la...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Éveiller les passions des jeunes grâce à l’éducation par l’apprentissage expérientiel

Éveiller les passions des jeunes grâce à l’éducation par l’apprentissage expérientiel

Par Fusion Jeunesse - 23 septembre 2022

Connaissez-vous l’éducation par l’apprentissage expérientiel ? Souvent décrite comme étant la pédagogie de l’avenir, elle est sans doute l’une des meilleures...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les bienfaits du coloriage pour les enfants et les adultes & grille d'observation à l'usage des parents

Les bienfaits du coloriage pour les enfants et les adultes & grille d'observation à l'usage des parents

Par Jocelyne Petit - 6 octobre 2022

Dans cet article, nous analyserons l’activité de coloriage qui plaît généralement aux enfants et aux adultes qui s’y adonnent. Considérons...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’accusation de l’autre : source de conflits

L’accusation de l’autre : source de conflits

Par Jocelyne Petit - 21 octobre 2022

Dans le processus de différenciation des êtres humains émergent des conflits. La manière d’aborder ces conflits et de les résoudre...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’énergie négative est difficile à ressentir pour les enfants et les adultes!

L’énergie négative est difficile à ressentir pour les enfants et les adultes!

Par Jocelyne Petit - 11 novembre 2022

Comment aller dans le négatif sans crouler sous le poids? Tout le monde se sent bien dans le positif! Joie,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2023


Advertisement