ARTICLE

Comment aider les enfants à résoudre leurs conflits?

Les conflits entre enfants sont fréquents et normaux. En réalité, ils sont des occasions de développer de nouvelles habiletés sociales,

  • en apprenant à exprimer ses besoins et ses désirs;
  • en apprenant à faire respecter ses limites en disant « Non! »;
  • en apprenant à respecter les limites de l’autre en gérant la frustration vécue devant le « Non! » de l’autre;
  • en apprenant à gérer et exprimer ses émotions;
  • en apprenant à écouter l’autre;
  • en développant de l’empathie;
  • en apprenant à rechercher des solutions constructives avec l’autre;
  • en développant l’estime de soi et la fierté d’avoir résolu le conflit.

Comme adulte, nous avons à transformer notre perception des conflits qui surgissent entre enfants. Comme ceux-ci génèrent à coup sûr une émotion négative, notre perception est souvent négative et nous nous empressons de mettre fin au conflit en imposant une solution rapide pour en finir au plus vite. Or, le conflit peut reprendre de plus belle car nous ne sommes pas allés au fond du problème.

Publicité

Betsy Evans, spécialiste américaine internationale des conflits entre les enfants, nous propose plutôt de vivre avec les enfants un processus de résolution de problème qui comporte 6 étapes simples. Les voici :

ÉTAPE 1 : SE CALMER

Se calmer soi-même comme adulte et demander aux enfants de se calmer. Respirer par le nez, prendre de grandes respirations, s’asseoir un moment, arrêter de tirer sur l’objet convoité en le faisant passer dans les mains de l’adulte « Je vais tenir le camion pendant que l’on discute! ». Cette première étape est importante pour la suite du processus.

ÉTAPE 2 : NOMMER LES SENTIMENTS

L’adulte nomme les sentiments qu’il observe pour que chaque enfant se sente compris. « Je vois que tu es fâché! », « Je vois que tu as de la peine! ». Vivre cette étape dès le début permet de désamorcer l’invasion émotive que chacun peut vivre à ce moment car l’émotion négative fait mal. Une fois reconnue et verbalisée, elle peut devenir mieux contenue. L’enfant se sent reçu dans son émotion. Sa capacité de raisonnement peut s’éveiller et contribuer à la suite du processus.

ÉTAPE 3 : COMPRENDRE LE PROBLÈME

L’adulte questionne les enfants, même les tout-petits, à partir de 18 mois, « Racontez-moi ce qui s’est passé ? ». Pour le tout-petit, selon les indices que l’adulte observe, il prendra la parole : « Je vois que Sabrina t’a poussé par terre! ». L’adulte attend et observe les signes non-verbaux de l’enfant pour poursuivre. « Tu es d’accord? ». L’enfant parle avec son corps. Il dit « Oui! » ou « Non! ». Pour l’enfant plus vieux, l’adulte l’invite à dire avec des mots sa version des faits et encourage l’autre enfant à écouter. Le ton de l’adulte est impartial et neutre. Il doit, lui aussi, bien contenir son émotion. Déterminer qui avait le jouet en premier est moins important que d’aider les enfants à développer des habiletés sociales, laisse entendre Betsy Evans.(1)

ÉTAPE 4 : REFORMULER LE PROBLÈME

À cette étape, l’adulte énonce en peu de mots ce qu’il comprend essentiellement du problème. « Dans le fond, vous êtes deux à vouloir jouer avec ce camion! ». La recherche prouve que lorsqu’on a 2 exemplaires d’un même jouet, les enfants ont moins de conflits et en plus, ils collaborent en s’inventant des scénarios ludiques avec leurs jouets semblables. Avec des mots simples, le conflit est verbalisé. On peut passer à l’étape suivante.

ÉTAPE 5 : DEMANDER DES SOLUTIONS AUX ENFANTS

Cette étape est cruciale! Au lieu de suggérer soi-même des solutions, l’adulte demande aux enfants : « Que pouvons-nous faire pour résoudre ce conflit? Quelles solutions conviendraient ? » Encore ici, si ce sont des tout-petits, l’adulte pose la question pour impliquer les enfants dans la résolution et il verbalise les solutions possibles. Il observe le langage non-verbal des petits pour s’orienter vers la meilleure solution que les petits approuvent par un « Oui! »  « Es-tu d’accord? ». Pour les enfants plus vieux, l’adulte écoute les suggestions et les aide à choisir une solution satisfaisante : chacun son tour (avec une minuterie), chacun son tour (jusqu’à ce qu’un enfant ait fini de jouer avec un jouet),  partager (jouer à 2), séparer en 2 (lorsque c’est possible), chercher un jouet semblable, s’excuser (dans certaines circonstances), etc.

L’adulte recueille les idées des enfants. Si l’idée ne semble pas réaliste, dire « C’est une idée, continuons de chercher… ». Au début, les enfants  peuvent ne pas être habitués à énoncer leurs idées si l’adulte avait tendance à imposer des solutions rapides. Mais avec le temps et la pratique, ils auront plus d’idées. L’adulte peut les aider en suggérant des idées, mais elles seront suivies d’un point d’interrogation « Est-ce que ça convient ? », « Êtes-vous d’accord? ». Éviter à tout prix l’attitude qui dirait « Débrouillez-vous avec ce problème! ». Les enfants (comme les adultes souvent) ont besoin d’aide pour résoudre leurs conflits et développer leurs habiletés sociales.

ÉTAPE 6 : ENCOURAGER LES ENFANTS

Quand la solution a été choisie et qu’elle se réalise en faisant vivre de la satisfaction et de la détente aux enfants, après le moment de tension, il convient de souligner ce succès « Bravo!, vous avez eu une bonne idée ! », « Ça va mieux maintenant ! ». Des gestes d’encouragement comme pouce levé, caresse sur la tête, tape dans la main, etc.  sont de mise.

 

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

 

1 : Betsy Evans, adaptation française Karine Robert, Résolution de problèmes en milieu éducatif, 21 situations illustrées, Chenelière Éducation, Montréal, 2017.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

Par Fondation les petits trésors - 28 septembre 2022

Vous souvenez-vous d’avoir joué avec un coin-coin lorsque vous étiez enfant? Entre amis ou en famille, il s’agissait d’un moment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Rendre nos enfants autonomes et responsables : est-ce possible?

Par Jocelyne Petit - 2 février 2021

Nos enfants vivent à nos côtés un processus d’humanisation, c’est-à-dire qu’ils cheminent pour devenir des personnes autonomes et responsables, engagées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants survolés, avenir inquiétant

Enfants survolés, avenir inquiétant

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 6 novembre 2020

Il est normal pour un parent de s’inquiéter pour son enfant et d’avoir le cœur un peu serré lorsque celui-ci...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Fabriquer les adultes de demain

Fabriquer les adultes de demain

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 18 août 2020

Depuis quelques semaines, nous sommes happés de plein fouet par une vague de dénonciation. Qu’il soit question d’artistes, d’influenceurs ou...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

L’Espace parents : pour faire grandir des consommateurs avertis

Par Office de la protection du consommateur - 28 juillet 2020

Collaboration Office de la protection du consommateur    Encore un jouet qui finira aux oubliettes! Il lui faut les mêmes...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Mon enfant a un nouvel ami… imaginaire

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 11 juillet 2020

Découvrir que son enfant possède un ami imaginaire peut générer chez l’adulte son lot de questions : Est-il normal? Dois-je ignorer...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 28 mai 2020

  Apprendre à jouer seul est aussi important que d’apprendre à jouer en groupe. Plus les enfants seront en mesure...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Premier rendez-vous en orthophonie avec mon enfant : à quoi dois-je m’attendre?

Par Maude Lemieux - 22 mai 2020

Votre petit a des difficultés au niveau de son développement langagier et vous avez décidé de consulter en orthophonie? Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024