ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

4 trucs pour vivre simplement avec un enfant TDAH

Je suis éducatrice spécialisée, et j’ai accompagné des familles, des parents à bout de souffle dans la gestion de leur enfant ayant reçu un diagnostic de Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Je suis également maman d’un grand de 12 ans, qui a reçu, il y a 2 ans, ce même diagnostic. Est-ce que d’avoir un enfant avec un TDAH fait de moi une meilleure intervenante? Je ne crois pas. Par contre, lorsque vous me parlez de vos difficultés, je suis capable de ressentir votre incompréhension, votre désarroi, votre essoufflement. J’ai longtemps fait partie de cette catégorie de parents qui, à bout de souffle, fatigués, cherchent une solution miracle. Malgré les livres qui m’avaient appris les concepts reliés au TDAH, je ne savais pas ce que c’était qu’être une maman d’enfant TDAH. Ça, personne ne me l’avait enseigné. Malgré tous mes essais et mes nombreuses erreurs, j’ai découvert qu’une grande partie de la solution se trouvait dans « La simplicité au quotidien ». Oui, même avec un enfant TDAH, j’ai réussi à vivre simplement.

 

Avoir un enfant avec un diagnostic de TDAH à nos côtés, c’est comme avoir un enfant qui carbure au gaz de Formule 1, et qui ne s’arrêtera au port que pour se ravitailler avant de repartir aussitôt. En tant que parent, il est normal de se sentir parfois perdu face à cette surdose d’énergie, à cette attention qui n’est pas au rendez-vous lorsque nécessaire ou, même, à cette impulsivité qui fait en sorte que certains comportements désagréables apparaissent. Souvent, j’ai vu des parents perdre tous leurs moyens face à ces comportements. Des interventions un peu réactives ou un laisser-aller complet peuvent dans ce cas remplacer les interventions simples et efficaces.

 

Lorsque nous avons adopté une vie beaucoup plus au ralenti dans notre maison, en nous sortant du chaos d’avant pour nous offrir une vie plus douce, les comportements de notre enfant ont changé drastiquement. On aurait pu croire que, par moments, les symptômes du TDAH s’étaient amoindris ou avaient même disparu. Au début, je croyais que les interventions portaient enfin leurs fruits… jusqu’au moment où je me suis arrêtée et ai commencé à lire sur le sujet de la parentalité simplifiée. C’est alors que j’ai compris… compris que les enfants TDAH ont un grand besoin de calme autour d’eux, parfois même plus que certains enfants. Leur cerveau est constamment en alerte devant tous les stimuli, leur attention se porte sur les moindres bruits ou sur l’encombrement visuel de leur environnement.

 

Lorsqu’on simplifie l’environnement de l’enfant, le cerveau devient capable d’orienter son attention sur un élément en particulier. Selon cette même étude, un « protocole » de simplification de l’environnement, de limitation de l’exposition aux écrans et d’épuration de l’emploi du temps avait un effet positif sur les enfants TDAH. Une fois l’environnement simplifié, ces enfants redeviennent accessibles et ouverts aux apprentissages. Sans même le savoir, à la maison, j’appliquais un protocole qui était bénéfique pour mon grand TDAH. Aujourd’hui, mon fils est fonctionnel dans son quotidien, à l’école et à la maison, avec une médication de dose minimale qui lui permet de réussir à l’école.

 

Avoir une vie simplifiée avec un enfant TDAH, c’est possible. Voici quelques trucs :

 

  1. Répondre à leur besoin de bouger

Les enfants ont un grand besoin de bouger, et on se doit d’y répondre. Diminuez le plus possible l’exposition aux écrans et optez pour le jeu moteur. Gardez dans votre horaire des jeux moteurs à des moments spécifiques : avant les devoirs et leçons, en revenant de l’école, avant les repas, etc.

 

  1. Offrir des habitudes de vie saines

De bonnes habitudes de vie dont une alimentation saine, un équilibre entre le temps pour jouer et les moments calmes, une exposition minimum aux écrans et un sommeil équilibré sont pour l’enfant TDAH un incontournable pour être fonctionnel. En cas de mauvaise hygiène de vie, on verra certains symptômes augmenter.

 

  1. Diminuer les stimulations

Diminuer les stimulations passe par l’environnement dans lequel l’enfant vit. Un environnement physique épuré et désencombré aura un effet apaisant sur le cerveau de l’enfant. On se souvient que l’attention de l’enfant TDAH sera interpellée par toutes les stimulations qui l’entourent. Un environnement encombré aura donc pour effet d’activer son cerveau et de prendre beaucoup de jus sur la « pile attentionnelle » de l’enfant. Une diminution des bruits et des stimulations visuelles telles que la télévision aura aussi un effet positif pour l’enfant.

 

  1. Ralentir le rythme

Un rythme de vie calme et équilibré, loin du chaos, sera aussi bénéfique pour l’enfant. Créez un rythme de vie équilibré entre les moments de mouvements et les moments de calme. Laissez à votre enfant des moments libres, à s’ennuyer. Un horaire trop chargé aura pour effet de le stresser. Laissez dans votre rythme des espaces de calme, de jeu autonome, des instants de connexions en famille, instaurez des petits rituels simples.

 

Ces trucs sont applicables pour toute la famille. Chaque membre en tirera des bénéfices, les petits comme les grands. Pour un enfant ayant un diagnostic de TDAH, les effets seront doubles. Appliquez tranquillement un changement dans votre quotidien, en prenant des actions concrètes, simples qui amèneront confort et positif à chacun.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée et

créatrice de simplicité familiale

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Comment dire «je t'aime» à son enfant

Comment dire «je t'aime» à son enfant

Par Geneviève Harvey-Miville - 13 février 2018

«Je t’aime», quelques petits mots bien simples, mais tout sauf anodins. On peut même dire qu’ils sont primordiaux au sein...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enfants et mensonges

Enfants et mensonges

Par Geneviève Harvey-Miville - 25 mai 2018

Le mensonge est une sorte de passage obligé chez les enfants. À un moment ou à un autre, tous les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit poupon dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Un méchant gros cauchemar

Un méchant gros cauchemar

Par Caroline Dufresne - 1 mai 2018

La majorité des enfants vont expérimenter les cauchemars entre l’âge de 2 et 10 ans. Certains occasionnellement alors que pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Grande, mais toute petite!

Grande, mais toute petite!

Par Patricia Roy - 17 mai 2019

Il était une fois une petite fille qui vivait avec sa famille dans une belle maison au Lac Beauport, en...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Enjeux et défis des parents en processus de séparation

Enjeux et défis des parents en processus de séparation

Par Clinique Orchidia - 24 mai 2019

Pour tous les couples qui se séparent, les enjeux sont nombreux. Toutefois, quand on est parents, les défis se multiplient....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les chicanes entre enfants : comment les régler?

Les chicanes entre enfants : comment les régler?

Par Première Ressource - 24 mai 2019

Il est de coutume, lors d’une chicane entre deux enfants, de séparer les petits impliqués et de punir celui qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Du beau pour la jeunesse

Du beau pour la jeunesse

Par Les libraires - 11 juin 2019

Laurent, c’est moi! Stéphanie Deslauriers et Geneviève Després, Fonfon, 32 p., 19,95$ Laurent est un petit garçon qui porte un...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Des livres jeunesse à aimer

Des livres jeunesse à aimer

Par Les libraires - 11 juin 2019

Le royaume de rien du tout Ronald Wohlman et Dylan Hewitt (trad. Nadine Robert), Comme des géants, 54 p., 22,95$...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2019