BLOGUE

Se préparer à l’accouchement

Ça y est vous attendez un bébé ! Passé la joie et les potentielles craintes, vous commencez à penser à l’accouchement et à comment vous y préparer au mieux.

En plus des cours de préparation à l’accouchement proposé par votre CLSC1, il existe bien d’autres méthodes complémentaires pouvant vous aider dans la préparation du jour J voire après : en voici quelques-unes.

 Cours privés ou semi-privés

Donnés dans des centres périnataux privés, il s’agit là d’avoir un certain nombre de rencontres (entre 1 et 4 en fonction des besoins et des expériences des parents) avec une professionnelle (en générale une accompagnante à la naissance). Ces rencontres ont lieu au domicile des parents lorsqu’il s’agit de cours privés ou dans un lieu de rencontre commun lorsqu’ils sont semi-privés. Lors de ces rencontres sont abordés divers sujets entourant la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et le post-natal. Ces sujets sont aussi bien théoriques (comme la physiologie de l’accouchement et le rôle des hormones) que pratiques (postures à adopter pendant le travail et l’accouchement, positions d’allaitement…). Les rencontres privées ont l’avantage de pouvoir être construites et personnalisées en fonction des besoins des parents dans l’intimité de leur domicile. La plupart de ces rencontres peuvent être prises en charge par les assurances privées dans le cadre de la naturopathie.

Publicité

Présence à l’accouchement d’une accompagnante à la naissance ou doula

Cette professionnelle de la périnatalité qui a en général accompagné les parents lors de cours prénataux est présente dans la salle de naissance. Elle accompagne les parents et les soutient aussi bien psychologiquement que physiquement dans chaque étape de l’accouchement. Elle guide les parents dans la prise de postures, le choix de méthodes adaptées à la gestion de la douleur. Elle fait le pont entre les équipes soignantes et les parents, afin de leur permettre de prendre des décisions éclairées en tout temps. Elle optimise la place du père ou du partenaire de naissance auprès de la maman qui accouche. Elle quitte le couple et le bébé unanimement lorsque ceux-ci sont correctement installés en postnatal et qu’ils se sentent aptes à prendre la suite sans la présence de l’accompagnante. Certaines professionnelles sont naturopathes et donc remboursées par les assurances privées.

Yoga prénatal

Les cours de yoga prénatal est ouvert aux parents et notamment à la future maman qu’elle soit novice en yoga ou non. Ces cours répartis en plusieurs séances ont l’avantage de permettre à la future maman de continuer d’avoir une activité physique encadrée et adaptée tout au long de sa grossesse. Au-delà de cela, cela permet aussi d’apprendre et d’adopter des postures qui seront favorables à la descente du bébé dans le bassin en fin de grossesse et durant le travail. Il sera également possible de poursuivre après l’accouchement avec des cours de yoga parents-bébé.

 Préparation en piscine

Se préparer à l’accouchement en piscine présence l’avantage d’additionner les bénéfices de l’exercice physique notamment grâce à la résistance de l’eau, aux bienfaits ressentis par la future maman notamment en fin de grossesse grâce à l’allègement du ventre qu’elle peut éprouver dans la piscine.

Les séances se composeront aussi bien d’exercices de renforcement musculaire visant à garder une mise en forme globale et notamment en vue de l’accouchement, que d’exercices d’apnée par exemple visant à travailler le souffle en vue de perfectionner les poussées qu’effectuera la maman lors de l’expulsion.

Ballon forme2

Tout comme les deux techniques précédentes, le ballon forme allie l’avantage des cours de mise en forme où la future maman pratique du renforcement musculaire et des étirements à la possibilité de tester ‘en réel’ des positions qui seront utiles pour soulager les douleurs des contractions. Ces positions et ces mouvements effectués à l’aide du ballon pourront se faire à la maison avant le départ pour l’hôpital, : il faudra alors que les parents investissent dans l’achat d’un tel ballon dont la taille variera en fonction de la grandeur de la future maman. Ces pratiques se verront également utiles une fois que les parents seront rendus à l’hôpital où ils pourront se voir prêter un de ces ballons, la majeure partie des hôpitaux proposant ces ballons pour chaque salle de naissance.

À noter : certaines postures peuvent nécessiter la présence et la participation d’une tierce personne.

Chant prénatal

Lorsque bébé est dans le ventre, il entend les sons et il se familiarise avec les voix des personnes qui lui sont proches, notamment celles de ses parents. Il est connu que les sons ont une portée positive. Par exemple, un athlète jouant ou tennis ou un sportif lors d’un combat d’art martiaux qui utilisent le cri pour décupler la force de leur coup. Ou encore, les chants des moines tibétains qui leur permettent d’accéder à un état de méditation encore plus avancé. Pour les bébés, on sait aujourd’hui qu’une fois nés, ceux-ci sont plus sensibles aux voix aigues ; mais également qu’in utéro ils perçoivent mieux les sons graves. C’est partant de ces principes que le chant prénatal a été construit. À l’aide de sons et de chants, les parents seront amenés à entrer en relation avec leur bébé et ainsi à le guider au mieux le jour de l’accouchement.

Bonapace3

La méthode développée par Julie Bonapace (aussi appelée ‘accoucher sans douleur’) se base sur les points d’acupression. Ces points également utilisés en acupuncture sont connus pour être reliés à des centres nerveux importants. Lorsque le corps ressent de la douleur, par exemple lors des contractions de l’accouchement, celui-ci va secréter une hormone appelé endorphine (ou endomorphine), hormone responsable de la détente mais également anesthésiant naturel. Le but de la méthode Bonapace va être d’utiliser les points d’acupression précis pour envoyer un stimulus douloureux supplémentaire à celui de la contraction et instantané. Le cerveau va alors interpréter ce stimulus comme le message suivant : « mon corps ressent de la douleur des contractions ET une douleur supplémentaire à un autre endroit ; moi, cerveau je dois donc envoyer plus d’endorphines pour calmer ces deux douleurs ». Ainsi, le corps recevra une double dose d’endorphines et la douleur ressentie liée aux contractions s’en trouvera diminuée.

À noter : cette méthode nécessite forcément la présence d’un partenaire.

Sophrologie

La sophrologie est une technique qui se base majoritairement sur la visualisation. Lors de plusieurs séances, le sophrologue aidera les parents et notamment la future maman à se placer dans un état dit « sophronique », c’est à dire dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, soit l’état liminal lors duquel les informations sont les mieux perçues et intégrées. Lors de ces séances, les parents seront amenés à se projeter et à associer de la visualisation positive pour l’après naissance et pour la gestion de l’accouchement en lui-même. La sophrologie nécessite la présence d’un sophrologue en tout temps afin de garder la personne qui l’expérimente dans cet état sophronique et à la guider dans des exercices de visualisation très précis.

Hypnose

Lors des séances de préparation à la naissance avec l’hypnose, l’hypnothérapeute place les parents ou la future maman dans un état de relaxation avancé. Dans cet état les parents restent conscients en tout temps de ce qui les entourent et peuvent faire le choix de sortir de la relaxation. Il s’agit de quelques séances lors desquelles les parents sont amenés à expérimenter et associer des images positives de situations vécues afin de les projeter dans le futur pour le jour de l’accouchement ; ainsi que des exercices plus spécifiques pour la gestion des contractions. Ces exercices ciblent l’autonomie des parents. Il est important que ceux-ci pratiquent entre chaque séance. Ainsi, à la fin des 3-4 séances les parents seront aptes à se placer en autohypnose dans les conditions les plus variées et ainsi, capables de reproduire le jour de l’accouchement en utilisant les exercices adaptés qu’ils auront pratiqués durant la grossesse.

Voir aussi : le billet sur les différentes préparations à l’accouchement avec l’hypnose

À noter : Les préparations en hypnose et en sophrologie ayant de grandes similitudes, elles peuvent être considérées comme non complémentaires.

Haptonomie ou toucher affectif4

L’haptonomie est une technique qui se décompose en général en environ 7 séances dont 5 ont lieux durant la grossesse à raison d’une fois par mois à partir du 4ème mois de grossesse et 2 ont lieu après l’accouchement.

Les premières séances visent à établir un contact dans la triade composée des deux parents et de l’enfant à naitre. Par le biais de petits jeux et de pressions et caresses exercées sur le ventre du bébé, celui-ci est appelé à répondre aux stimuli proposés. Les dernières séances prénatales abordent les façons de manipuler le bébé une fois que celui-ci sera né et touchent également des techniques permettant au bébé de descendre dans le bassin ou de se tourner lors de l’accouchement.

Les séances post-natales quant à elles visent à revoir ‘en réel’ les notions qui auront abordées en prénatales, notamment dans la façon de manipuler bébé.

À noter : L’haptonomie se déclare comme étant « incompatible » avec d’autres techniques de préparation à l’accouchement. Il reviendra donc aux parents de décider s’ils souhaitent ou non compléter cette préparation à l’aide d’autres outils.

Il n’existe donc pas UNE méthode qui correspond à chaque personne, mais bien DES méthodes pour convenir à chacun. Ainsi en fonction de la personnalité des parents, de leurs expériences et de leur vécu, ceux-ci se dirigeront plutôt vers l’une ou l’autre ou plusieurs d’entre elles.

Sources :

  1. http://coursprenatauxmontreal.ca/cours-prenataux-au-clsc/
  2. http://ballonforme.com/naissance.html
  3. https://www.bonapace.com/fr/
  4. http://www.naissanceaffective.com/

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

© Vie de Parents 2022