ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Retour à la maison

Ça y est, bébé est né! Après quelques jours passés à l’hôpital, il est temps de rentrer à la maison avec le nouveau membre de la famille. Certains parents peuvent se sentir rassurés par le fait d’être entourés par les équipes médicales qui sont en mesure de répondre à leurs questions, vérifier les suites de couche et les aider de façon pratique dans leur quotidien. Une fois de retour à la maison, cette équipe médicale n’est plus présente pour répondre à leurs besoins ou questions. Il est donc important que les parents soient entourés d’une ou de plusieurs personnes pour les aider dans leur quotidien et les soutenir psychologiquement.

 Les contractions

Une fois que bébé est né, l’utérus continue de contracter afin d’expulser le placenta. À la suite de quoi, le muscle utérin continuera de se contracter régulièrement afin de permettre à l’utérus de retrouver sa taille et sa place dans le ventre. Tout comme lors de l’accouchement, les contractions post-partum sont provoquées par l’ocytocine. Ces contractions post-accouchement sont appelées les « tranchées ». Bien que moins fréquentes et moins intenses que celles de l’accouchement, ces contractions peuvent être douloureuses. L’ocytocine étant aussi responsable du réflexe d’éjection du lait, les tranchées seront donc plus  puissantes lors des phases d’allaitement. Ne vous étonnez pas si elles durent plusieurs semaines, elles devraient s’estomper pour finalement cesser tout à fait lorsque l’utérus aura repris sa taille et sa place d’origine quelque temps après la naissance.

Les saignements

Après l’accouchement, l’utérus doit se débarrasser des muqueuses qui le recouvraient et les vaisseaux qui alimentaient le placenta doivent se refermer. Il est donc normal d’avoir des saignements importants dans les jours qui suivent l’accouchement. Ces saignements, aussi appelés lochies, sont à leur maximum dans les 2 heures qui suivent l’accouchement, puis deviennent moins abondants mais restent très importants (plus que les règles les plus abondantes) dans les 7 jours qui suivent la naissance. Au retour à la maison,  il est donc normal pour la maman de continuer d’avoir des saignements et il se peut qu’elle doive être supplémentée en fer afin d’éviter les carences. Il convient donc de bien surveiller les signes de fatigue et de prendre soin de son alimentation. Il est également important d’utiliser des serviettes hygiéniques pour absorber les saignements et non des tampons ou des coupes menstruelles pendant les semaines qui suivent l’accouchement.

Les saignements disparaissent habituellement entre 2 semaines et 6 semaines après la naissance de votre bébé. S’ils s’accompagnent de fièvre, de couleur ou d’odeur inhabituelles ou surviennent en abondance plus importante, il ne faut pas hésiter à se rendre à l’hôpital.

Aux alentours de 12 à 15 jours post-partum, la maman pourra expérimenter le petit retour de couche: celui-ci ne marque pas le retour de la fertilité, mais un signe que le corps cherche à se remette en fonction. Il est caractérisé par des saignements semblables à ceux des règles, bien que moins abondants, et de plus courte durée (environ 3 ou 4 jours).

Le retour de couche quant à lui est caractérisé par des saignements semblables à celui des règles que la maman pouvait avoir connus avant l’accouchement avec, potentiellement, quelques légères modifications en abondance et en durée. Celui-ci arrive en général de 6 à 8 semaines après l’accouchement.

Si la maman allaite exclusivement son bébé, il est possible, voire probable, qu’elle n’expérimente pas son petit retour de couche ni son retour de couche avant que son allaitement ne s’espace suffisamment pour que le corps se remette en fonction. Cependant, ce n’est pas une science exacte et il se peut que l’ovulation ait déjà repris sans que la maman ne le sache. Il sera donc important d’envisager la contraception adaptée si les parents ne souhaitent pas concevoir un nouvel enfant à ce moment-là.

Les sensations du périnée

Si la maman a eu une épisiotomie ou une déchirure, il se peut que ses sensations de tiraillement liées à la cicatrice durent plusieurs jours voire semaines. La durée de ses sensations va dépendre de l’ampleur de la coupure/déchirure et de la façon dont les points auront été cousus. En général, il sera recommandé à la maman de se rincer après chaque passage aux toilettes avec de l’eau claire et de prendre des bains de sièges à l’eau tiède pour le nettoyage de la zone intime. Les points utilisés pour recoudre la cicatrice sont en général appelés des points « fondants » c’est-à-dire qu’ils vont se dissoudre par eux-mêmes et que la maman n’aura pas besoin de retourner à l’hôpital pour se les faire retirer.

Avec un accouchement vaginal, surtout s’il s’agit d’un premier, il est probable que la maman expérimente des sensations de lourdeur au niveau de vagin. Ces sensations disparaissent en général en quelques jours mais vont également dépendre de l’ampleur d’une éventuelle épisiotomie ou déchirure. Une rééducation périnéale sera l’une des pistes à explorer pour faire disparaître ces sensations (voir paragraphe suivant).

Reprise des activités

On attendra préférentiellement 4 à 6 semaines avant de recommencer à prendre des bains, aller à la piscine, avoir des rapports sexuels ou faire du sport. Attention cependant à rester à l’écoute de son corps et ne pas entamer ce processus trop tôt. Le corps a besoin de temps pour reprendre des forces et se remettre d’un accouchement. En cas de doute, les parents pourront en parler avec leur médecin.

C’est également après 4 semaines post accouchement qu’il est intéressant d’entamer une rééducation du périnée. En effet, la rééducation périnéale vise à rétablir une tonicité du périnée qui a été endommagé, notamment par le poids du bébé durant les 9 mois de celui-ci passé dans l’utérus et également par l’étirement qu’ont connu les tissus lors d’un accouchement vaginal. Après une déchirure de grade 4, voire 3, les équipes médicales en général donnent une prescription pour que la maman puisse bénéficier d’une rééducation périnéale sans avoir besoin de débourser. Il est à noter que dans certains pays comme l’Angleterre ou la France, la rééducation périnéale est proposée à toutes les mamans et ce, de façon systématique.

L’organisation

Lors du retour à la maison il sera particulièrement important de prévoir une bonne organisation afin de prévenir l’épuisement aussi bien maternel que paternel. En effet, l’épuisement est un des premiers facteurs de risque de la dépression post-partum (voir article dépression post-partum vs baby blues).

Le manque de sommeil est bien évidemment une des premières causes de l’épuisement. Il conviendra pour les parents de se rappeler que le sommeil, ainsi que l’alimentation sont les deux éléments vitaux. Ainsi, les parents se devront d’appliquer la fameuse règle du « quand bébé dort je dors ». En effet, lors de ses premières semaines de vie, le bébé n’aura pas de rythme clairement défini et il sera impossible de prévoir combien de temps il dormira d’affilée avant en général plusieurs semaines. Il faudra donc que les parents prennent toutes les précieuses minutes de sommeil qui leur seront offertes.

Le ménage, le lavage, le repassage et même la préparation des repas peuvent attendre. C’est pourquoi il peut être une bonne option de se faire aider sur ces tâches spécifiquement.

Les parents pourront pas exemple:

  • demander des heures de ménages comme cadeau de naissance;
  • demander aux amis et à la famille un coup de main pour faire un brin de nettoyage dans la maison;
  • prévoir des plats tout faits dans le congélateur avant la naissance;
  • proposer aux visites de venir avec un repas;
  • envisager de se faire livrer des repas quelques fois.

Si la maman allaite le bébé exclusivement, il est intéressant de noter que la sécrétion de prolactine pendant les 6 mois qui suivent l’accouchement permet de mieux récupérer avec moins d’heures de sommeil et également de s’endormir plus rapidement une fois l’allaitement terminé. Le partenaire peut donc aider dans les autres tâches (changements de couches, amener bébé à la maman et le ramener ensuite dans son lit, aider le bébé à se rendormir, donner le bain, les soins, etc.) sans oublier bien sûr le peau-à-peau, les deux parents pouvant bénéficier de ce moment privilégié.

L’organisation avec un nouvel enfant vient chambouler l’ordre existant, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un premier bébé. Il est important pour les parents de garder à l’esprit qu’une phase d’apprentissage est tout à fait normale!

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Retour à la maison : Si possible, pensez avoir de l’aide à la maison lors de votre arrivée. Cela vous permettra de souffler un peu, et de pouvoir prendre bien le temps de vous installer.

1/1

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018