BLOGUE

Quand doit-on partir pour le lieu de naissance?

Le dernier mois de grossesse pointe le bout de son nez et les dernières questions affluent : comment reconnaître le vrai du faux travail? Quand vais-je savoir que le travail a commencé? Quand dois-je partir pour l’hôpital ou la maison de naissance? Les réponses à toutes ces questions se trouvent ci-dessous.

Reconnaître le vrai du faux travail

En fin de grossesse, vous pouvez ressentir de « fausses contractions » (contractions de Braxton Hicks). Ces contractions sont dites « fausses » car elles n’ont aucune incidence sur le col de l’utérus et ne peuvent donc déboucher sur un accouchement. Les contractions de Braxton Hicks peuvent présenter des différences d’avec les vraies contractions :

  • Ne s’organisent pas : elles sont irrégulières et ne tendent à pas se rapprocher en fréquence à mesure que le temps passe ;
  • Elles sont pour la plupart non douloureuses : vous n’avez pas besoin de vous arrêter de parler ou d’arrêter ce que vous êtes en train de faire pour « gérer la contraction » ;
  • Il se peut que seule une partie de l’utérus devienne dure et non sa totalité ;
  • Elles augmentent avec la fatigue : reposez-vous, allongez-vous et si ce sont de fausses contractions elles vont s’estomper, voire stopper ;
  • Elles se calment ou s’arrêtent lorsque vous prenez un bain chaud.

Quels sont les signes qui annoncent le début du travail?

Publicité

  • La perte des eaux : contrairement à ce que l’on voit dans les films, ce n’est pas le scénario le plus courant. En fait dans seulement environ 15 % des cas une maman enceinte va rupturer ses eaux sans autre signe de travail. Dans la majorité des cas, le travail commence spontanément dans les 24 heures après s’il n’a pas déjà commencé, puisque le liquide amniotique contient des prostaglandines ;
  • À quoi cela ressemble-t-il? Lorsque les eaux rompent, il s’agit d’un liquide clair et liquide (comme de l’eau) qui coule en continu et que vous ne pouvez pas retenir comme vous pourriez retenir vos urines par exemple. Il se peut aussi que les eaux « fuient » pendant plusieurs heures dépendamment des mouvements du bébé dans l’utérus ;
  • Comment en être sûre? Le seul moyen de vous en assurer est de se rendre à l’hôpital, où l’on procédera à une vérification en prélevant un peu de liquide sur les parois du vagin.
  • Les contractions : dans environ 85 % des cas, le travail débutera par des contractions. Si ce sont de vraies contractions, alors elles :
  • Sont plus ou moins douloureuses : vous devez vous arrêter de parler pendant la contraction ;
  • S’organisent : elles deviennent régulières et se rapprochent en fréquence ;
  • Ne s’estompent ni ne s’arrêtent avec le repos
  • Deviennent plus intenses lorsque vous prenez un bain chaud.

Note : la perte du bouchon muqueux ne représente PAS un signe de début du travail. Le bouchon muqueux (glaire cervicale qui obstrue le col de l’utérus durant la grossesse) peut tomber en fin de grossesse lorsque le col se modifie. Il peut être perdu en une ou plusieurs fois et est de couleur blanchâtre, potentiellement teintée de rouge ou de brun. Le bouchon muqueux peut tomber plusieurs semaines avant l’accouchement et ne nécessite aucune action particulière.

Que dois-je vérifier avant de partir?

  • Procidence du cordon: en fin de grossesse, n’hésitez pas à demander à votre médecin si bébé est « fixé ». En effet, si vous perdez vos eaux et que bébé n’est pas fixé, il existe alors un risque de procidence du cordon, c’est-à-dire le risque qu’en descendant dans le bassin, le bébé appuie sur le cordon et compromette ainsi l’arrivée d’oxygène vers lui. Dans le cas où le bébé n’est pas fixé et que vous perdez les eaux, il sera recommandé de vous rendre à l’hôpital ou la maison de naissance en privilégiant les positions allongées afin de limiter les effets de la gravité. Si votre bébé est fixé et que vous perdez les eaux, il n’y a pas de précaution particulière à prendre ;
  • Liquide amniotique teinté: parfois lorsque les eaux rupturent, elles peuvent être teintées ; elles apparaissent alors légèrement (ou franchement) verdâtres. Cela signifie qu’il y a du méconium dans le liquide amniotique. Il est alors recommandé de se rendre à l’hôpital ou la maison de naissance où le personnel soignant pourra recommander des options ;
  • Préserver sa bulle : lorsque l’on se rend à l’hôpital ou la maison de naissance, il n’est pas rare que les contractions diminuent en fréquence et/ou en intensité. C’est tout à fait normal! Arrivée dans un nouvel environnement et avec l’arrivée imminente du bébé, vous allez probablement (certainement) ressentir du stress, lequel cause une production d’adrénaline. L’adrénaline est une hormone qui inhibe l’effet de l’ocytocine, qui est responsable des contractions. Respirez calmement et profondément, fermez les yeux, lâchez prise et tout devrait revenir dans l’ordre comme lorsque vous avez quitté la maison
  • Quand s’inquiéter? Si vous sentez bébé moins bouger ou que vous ne l’avez pas senti bouger 6 fois au cours des dernières 2h en position allongée sur le côté gauche, n’hésitez pas à appeler l’hôpital ou la maison de naissance pour recevoir des conseils appropriés. En cas de saignements anormaux, fièvre, troubles de la vision, membres très enflés, maux de tête importants ou de tout autre élément inquiétant, n’hésitez pas à appeler la maternité et/ou vous y déplacer.

Quand partir à l’hôpital ou à la maison de naissance?

Si vous avez un doute, vivez une des situations décrites ci-dessus, ou :

  • Si vous perdez les eaux (pas de panique !), vous pouvez pour préparer calmement : prendre une douche, un bain. Puis vous rendre à l’hôpital ou la maison de naissance où l’on vous expliquera les étapes suivantes ;
  • Si vous avez des contractions, comptabilisez-les : durée, fréquence (la fréquence se calcule à chaque début de chaque contraction), éventuellement intensité. Vous pouvez utiliser un papier et un crayon ou certaines applications vous permettent d’enregistrer directement. Pour un premier bébé, il est recommandé d’aller à l’hôpital ou la maison de naissance quand les contractions sont régulières, aux 5 minutes depuis 2 heures. Pour un second ou plus, lorsque vos contractions sont régulières aux 10 minutes depuis 1 heure. Dans tous les cas, n’hésitez pas à appeler l’hôpital ou la maison de naissance avant de vous y rendre pour les informer de votre arrivée et de votre situation.

Une fois arrivée à l’hôpital ou la maison de naissance et admise, détendez-vous et profitez-en pour vous recentrer : votre bébé s’en vient!

Bon accouchement.

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

© Vie de Parents 2022