BLOGUE

La violence obstétricale, c’est non!

 

Depuis quelques temps les langues se délient et l’on parle enfin de la violence faite aux femmes lors de l’accouchement, et tout ce qui tourne autour. Il y a beaucoup de femmes qui l’ont subie et la subissent encore aujourd’hui. Je m’ouvre aujourd’hui, pratiquement après 11 ans car ma belle sœur le vit en ce moment même et j’ai envie de crier sur tous les toits de nous respecter. Cette violence est banalisée dans les gestes, dans les mots. Un moment qui devrait être heureux peut se transformer en cauchemar. On pourra me dire que ce mot est trop fort mais c’est le mot qui convient.

Je veux que les femmes n’aient pas honte d’en parler, qu’on en parle ouvertement pour que ce comportement cesse.

Moi j’ai subi de la violence des actes lors de mon 2eme accouchement. Le gynéco qui s’occupait de moi à l’époque me voyait comme un numéro parmi tant d’autre. Elle n’a pas du tout été professionnelle. Elle a insulté les infirmier(e)s devant moi, m’a maltraité avec ses gestes brusques dans mon intimité. J’ai réussi à passer au-dessus de son comportement grâce à ces mêmes infirmières et les sages-femmes présentes. Mais cette image me hantera à jamais, je n’en croyais pas mes yeux et mes oreilles.

Puis il y a eu de la violence lorsque j’ai voulu allaiter mes enfants. À l’époque, beaucoup de textes, articles prônaient la facilité de l’allaitement. La femme est dédiée à allaiter son enfant, c’est une chose innée.

Mais malheureusement pour moi, ça n’a pas été le cas. Je m’étais cependant préparé. Si cela ne fonctionnait pas, ce n’était pas grave. Je ne me sentirai pas coupable de ne pas y être arrivée, mais c’est là que le bât blesse…

Pour un de mes enfants, il y a eu acharnement des infirmières vis-à-vis de mon allaitement. Cette clinique arborait fièrement un taux de mamans allaitantes assez haut et elle en était fière. Il fallait à tout prix garder ce prestige quel qu’en soit le prix. Mon enfant n’arrivait pas à attraper le téton et le garder en bouche. Il commençait à perdre du poids, j’étais prête à passer au biberon. Mais ce n’était pas le cas des infirmières. Il n’y avait pas de raison pour que cela ne fonctionne pas. Et puis un jour c’est allé trop loin, vraiment trop loin. Elles m’ont sorti de ma chambre, m’ont installé sur une chaise dans une pièce à part. Elles ont pris et commencé à tordre le visage de mon enfant, lui pinçant les joues puis vint mon tour. Elles ont tiré mon sein, l’ont tordu et ont placé sans délicatesse mon téton dans la bouche de mon enfant qui se débattait mais elles nous tenaient toutes les deux fermement. Elles ont alors commencé à tordre son petit corps, mes bras, ma posture sur la chaise. Mon enfant pleurait, moi je souffrais, j’avais mal : j’avais des gerçures où le sang commençait déjà à perler. Une expérience très traumatisante pour nous deux. Et surtout Inacceptable ! Finalement voyant que leur manœuvre n’arrivait à rien, elles se sont regardées en se disant l’une l’autre que on pourrait faire comme ci ou comme ça. J’ai dit non, c’est fini! Il a fallu que je hurle presque pour me faire entendre. Elles ont essayé de me faire changer d’avis mais moi c’était réglé, je savais ce que j’avais à faire ! Après cette effroyable situation je suis, c’était le GO pour le biberon.

Cela n’aurait jamais au grand jamais se produire. Je n’ose imaginer une maman stressée qui aurait pris l’allaitement très à cœur, cela aurait pu la faire basculer en dépression ou anxiété. Cette situation n’est pas normale et je sais que je ne suis pas la seule. On doit être accompagnée adéquatement et ne pas mettre de pression sur les mamans.

Depuis peu j’ai découvert des articles qui font un peu de lumière sur l’allaitement. Oui certaines personnes arrivent très bien mais en général ce n’est pas un acte facile à réaliser et que parfois ça ne fonctionne pas. Je suis ravie de ces articles car ça m’a soulagé quand même car ça n’arrive pas qu’à soi!

Donc mesdames ne vous mettez pas la pression. Faites ce que vous pensez être le meilleur pour vous et votre enfant et éloignez vous des personnes nocives. Faites de votre allaitement un moment heureux et non une torture.

Mais cela vaut pour toutes les situations, les mots, les gestes du monde médical pouvant agresser. Je tenais à faire publier ce texte pour ma belle sœur qui vit un stress pas possible à la clinique où elle a accouché. Ils ont fait du beau travail, elle a eu une hémorragie mais après un autre visage se dévoile. Respectez-nous. C’est un cri du cœur d’une maman à une autre maman.

Prenez le bon et laissez le mauvais de côté, les mamans nous sommes capables! Prônons et demandons l’accompagnement et le respect. La naissance est un moment heureux qui ne doit pas être terni par les agissements et paroles blessants, irrespectueux ou irrévérencieux. Les médecins, les spécialistes, ils ont fait des études, certes, mais le respect est tout aussi important sinon plus que les compétences.

En tant que nouvelle maman on a des doutes, on a peur de mal faire, c’est normal. On doit être accompagnées dans nos gestes, avoir des conseils et non être rabaissée, l’estime de soi est importante pour la maman.

Tendez-nous la main et faites attention!

Courage les mamans, nous sommes des wonder womans!

Stéphanie B.

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les 3 premiers mois avec bébé: 5 points à surveiller pour les parents d’un nouveau-né

Les 3 premiers mois avec bébé: 5 points à surveiller pour les parents d’un nouveau-né

Par Catherine Drouin, massothérapeute et naturopathe - 5 décembre 2017

L’allaitement peut susciter de nombreux questionnements chez les mamans, tels que «ai-je assez de lait ?», «mon lait est-t-il assez

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Manque d’énergie? Cherchez la cause!

Manque d’énergie? Cherchez la cause!

Par Vitoli, Dr Éric Simard - 19 mars 2021

Dès que notre santé ne tourne pas rond, il faut absolument chercher la cause. Si vous manquez d’énergie, mais que

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2021


Advertisement