ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




BLOGUE

La perte de cheveux post-partum, pourquoi et comment la contrôler?

Saviez-vous que les changements hormonaux chez la femme peuvent déclencher une perte de cheveux d’origine génétique chez la femme? Eh oui! Si vous avez un historique de perte de cheveux dans la famille, que ce soit du côté de votre père ou de votre mère, il se peut fort probablement qu’une grossesse ou une ménopause déclenche votre première perte de cheveux. SURPRISE! Une autre raison pour les mamans de s’arracher les cheveux. 😉

Ayant déjà un historique de perte de cheveux dans ma famille, j’avais entamé les recherches de solutions préventives par le passé : j’avais rencontré des techniciennes en trichologie du groupe Capilia et j’avais commencé à utiliser des shampoings qui prévenaient l’amincissement capillaire et la perte de cheveux par la suite. À l’annonce de ma grossesse, j’ai pris rendez-vous avec ma technicienne pour comprendre ce qui allait se passer pour moi à ce niveau et pour profiter de leur programme traitement maternité. Ce qu’il faut savoir avec la perte de cheveux, c’est que la prévention est la meilleure arme à votre disposition.

Pourquoi je perds mes cheveux enceinte?

Tout débute vers le 6e mois de grossesse, le fœtus commence à créer son propre système pileux et, pour ce faire, il absorbe les acides aminés de maman. C’est suite à l’accouchement que cette carence, en plus du bouleversement hormonal et du stress, cause une perte de cheveux temporaire pouvant durer jusqu’à 1 an après l’accouchement. Cependant, selon l’état de maman et son bagage génétique, il se peut que l’amincissement demeure. Le stress joue un rôle si important qu’il peut même aggraver la perte de cheveux. Le mot d’ordre est : pas de panique! Moi, j’avoue que j’étais eu un petit moment de stress en envisageant tout ça. Je me voyais déjà avec mes kilos de grossesse, en dépression post-partum, ayant à peine de quoi me faire une queue de cheval.

Comment je reprends le contrôle?

Si on ne contrôle pas la nature ou les hormones, il est néanmoins possible d’adopter un plan préventif pour minimiser les effets et favoriser la repousse suite à l’accouchement. Rien n’est perdu pour maman, on relève ses manches et on s’attaque au problème! Pour commencer, j’utilise des produits capillaires qui vont stimuler l’activité du système pileux : shampoings, conditionneur et sérum… ça réveille la machine avant même que bébé vienne s’en mêler! Ensuite, en prévision du 6e mois, je prends bébé de court avec une série de soins de trichologie en salon à compter du 4e mois de grossesse. Il s’agit du programme maternité dont je parlais un peu plus haut dans l’article, six soins au total, on vient purifier le cuir chevelu et nourrir le système pileux avec un traitement capillaire boosté aux acides aminés, question qu’il en reste pour maman! Un moment de détente assuré, moi qui adore me faire laver les cheveux chez la coiffeuse, c’est un vrai bonheur à s’offrir.

Suite à l’accouchement, on prend le temps de se remettre de ses émotions et on observe comment la perte de cheveux se déclare. Les hormones se stabilisent tranquillement, moins drastiquement si on allaite. Le corps vient de subir un grand choc, il faut s’attendre à ce que le corps change et réagisse. En étant nouvelle maman, on a souvent aussi tendance à s’oublier rapidement et on espère juste retrouver un peu de nous-mêmes en fin de compte.

Au final, je suis rassurée : mes cheveux sont magnifiques, je me sens détendue et je n’ai pas l’impression de devoir subir une perte de cheveux en plus de tout ce qui s’en vient!

*Cet article a été écrit en collaboration avec une technicienne en trichologie certifiée de Capilia, pour vérifier que je ne disais pas n’importe quoi!

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

© Vie de Parents 2019