ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




Vie de parentsVie de parents
Retour
BLOGUE

J’ai survécu à ma première année avec mes jumeaux

Ca y est, nous pouvons enfin dire : «Mission accomplie, nous avons survécu à la première année avec des jumeaux!»

Cette première année nous a fait vivre tous les sentiments possibles, souvent dans des séquences tellement inattendues qu’on en finissait presque à croire qu’on était devenus bipolaires. Autant de joies, fiertés, peurs, moments de découragement, combinés à une fatigue extrême, ça fait un joli cocktail! Je dirais même que le jour de la naissance de mes jumeaux a été celui où j’ai vécu la plus grande joie de ma vie mais aussi la plus grande peur…celle de les perdre, déjà. Il faut dire que mes p’tits loulous étaient bien pressés d’arriver et ont décidés de nous surprendre 10 semaines plus tôt que prévu, nous faisant comprendre, par le fait même, que nous ne serions plus les seuls maîtres de nos vies!

Maintenant que la situation est un peu mieux contrôlée, que la poussière est retombée et que nous nous sommes remis des montagnes russes d’émotions des premiers mois, j’ai un certain recul et je peux te faire mes recommandations, à toi la future maman de jumeaux ou la nouvelle maman de jumeaux.

Premièrement, tu dois accepter la situation. Tu ne vivras pas la maternité que tu avais imaginée, que ce soit à passer tes journées dans les cafés de mamans-bébés, au centre commercial, à participer à des cours maman-poussette ou à dévorer des romans et des livres sur le développement de l’enfance pendant les longues siestes…oublie ça tout de suite, ça n’arrivera pas. Les moindres sorties te demanderont beaucoup, beaucoup d’organisation et lorsque tu seras enfin prête à sortir de la maison avec ton équipe, un des jujus aura faim ou aura une couche à changer…Essaie juste de t’imaginer à l’épicerie avec deux bébés à transporter et un panier plein d’emplettes. Ça se fait, on l’a toutes fait, les techniques sont diversifiées mais aucune n’est simple et rapide. Même si ca demande de l’énergie et de l’organisation, prends le temps de sortir de la maison. Voir le soleil et avoir un «semblant de vie sociale», c’est crucial pour préserver ta santé mentale.

Ne te compare pas aux mamans de singleton qui semblent avoir tant de temps libres, tu pourrais finir par croire que tu n’es pas aussi efficace ou organisée…ce qui est tout à fait le contraire; tu as le double de leur job à faire!

Deuxièmement, dès que tu apprends que tu n’attends pas un mais DEUX bébés, prépare-toi à toute éventualité. On le sait tous, une grossesse, c’est plein de surprises…mais une grossesse gémellaire, ça compte aussi des surprises en double. Il se peut que tu aies, toi aussi, des petits pressés (environ la moitié des jumeaux naissent avant terme), il est probable que l’accouchement finisse en césarienne même si les bébés étaient bien placés pour un accouchement naturel, il est aussi possible que tu sois clouée au lit plusieurs semaines à l’hôpital ou chez toi si tu es chanceuse.  Donc, prépare la chambre et tout le tralala nécessaire à l’arrivé des bébés très tôt et ne te fais pas trop de scénarios d’accouchement (l’accouchement à la maison avec une sage-femme n’est peut être pas une bonne idée non plus). Bref, reste flexible et prête mais reste surtout positive; bien des grossesses gémellaires se passent très bien!

Troisièmement, il faut que tu revoies tes standards de ménage et d’alimentation, sinon, tu vas être malheureuse. Les premiers mois (et sûrement les années suivantes aussi), ton décor épuré et toujours parfaitement rangé n’aura plus la même allure et il se peut que tu passes bien moins de temps à préparer tes bons petits plats santé. C’est correct, accepte le, la priorité n’est plus là. La priorité est que tes enfants, toi et ton chum mangez 3 repas par jour et vivez dans un environnement sécuritaire… That’s it!

Quatrièmement, accepte l’aide offerte. Si quelqu’un t’offre de l’aide, dis oui et propose immédiatement quelque chose (par exemple, «je ne dirais pas non à quelques plats cuisinés» ou «j’aimerais bien prendre une petite heure pour moi cette semaine, alors dis moi quand tu es disponible». Si tu réponds seulement «oui, je te reviens si j’ai besoin», tu n’y penseras pas lorsque tu en auras effectivement besoin ou tu ne seras pas à l’aise de demander. Si par contre, tu as beaucoup (trop) d’aide et de visiteurs, que ta maison est constamment envahie et que tu as besoin de retrouver un peu ton intimité, n’hésite pas à dire non à la visite. Si tu es du type indépendante et «sauvage» à tes heures, pense à engager un traiteur et une aide ménagère pour les premières semaines ou premiers mois.

Cinquièmement, prend du temps pour toi et pour ton couple. Avoir un enfant, c’est épuisant et ça chamboule une vie de couple, en avoir deux a d’autant plus d’impact. Lorsque le manque de sommeil affecte le moral, ça se reflète souvent dans le couple. De plus, la charge financière nettement plus élevée d’avoir deux enfants simultanément crée souvent un stress sur le couple. D’ailleurs, il est connu que les couples parents de jumeaux sont plus sujets aux séparations et divorces que les parents de singletons. Souviens-toi que la fondation d’une famille est le couple, il faut l’entretenir. En faisant attention l’un à l’autre, en tâchant de bien communiquer et en s’accordant des moments exclusifs, vous transformerez votre couple en une équipe à l’épreuve de tout!

Voilà mes conseils! J’espère que ça pourras t’aider un peu. Il est très probable que certains jours, tu aies l’impression que tu n’y arriveras pas. Aie confiance, on a toujours des ressources cachées (crois-moi c’est impressionnant!). L’amour que nous donnent deux bébés y est certainement pour quelque chose. Donne-toi le droit d’être juste assez imparfaite et tout va bien aller!

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Les essentiels à avoir dans sa pharmacie quand on est parent

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    C’est ça, la Vie de Parents

  • Vie de parents

    Vie de Parents - Le petit guide familial

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Grossesse multiple

Grossesse multiple

Par Équipe Vie de Parents - 23 septembre 2017

Apprendre que l’on attend plus d’un enfant, c’est aussi excitant, la plupart du temps, mais ça peut aussi être stressant,

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2017