ARTICLE

Le jeu libre de l’enfant, c’est important!

 

Depuis que le monde est monde, les enfants jouent! Et si on observe bien leurs différents jeux, on voit une certaine similitude entre les jeux des enfants à travers les époques et les différentes ethnies. Quelque chose de fondamental se passe dans le jeu de l’enfant, assez pour que l’on affirme haut et fort, ici au Québec, que « L’enfant apprend par le jeu » dans le Programme éducatif des services de garde éducatifs à l’enfance, « Accueillir la Petite Enfance » (1).

En résumé, l’enfant vit un processus où il apprend des choses essentielles sur lui-même, sur les autres, sur l’environnement, sur la vie même. Il apprend à définir sa place en ce monde, en manipulant des objets de jeu, en inventant des scénarios de jeu où il imagine des choses qui, au bout du compte, le font grandir. Il évolue pour ainsi dire et acquiert différentes connaissances qui le font maturer et passer d’une étape à l’autre dans son développement et ce, de manière involontaire. En jouant librement, il chemine donc tout naturellement en suivant un mouvement organismique qui l’oriente vers la connaissance de plus en plus élaborée et complexe qui devient, à son tour, une connaissance organismique dont Dewey a parlé il y a de ça bien longtemps !  La pédagogie ouverte vécue dans nos centres à la petite enfance et dans nos écoles alternatives au Québec, s’inspirent de l’approche pédagogique de Dewey et de ceux qu’il a inspirés.

Qu’est-ce que l’enfant apprend dans le jeu libre ?  

En manipulant des camions, autos, poupées, balles, matériel de cuisine, matériel de construction et de menuiserie, etc., l’enfant fait des apprentissages fondamentaux :

Dans ses jeux, l’enfant apprend à ouvrir / fermer pour développer un équilibre entre ces deux mouvements de base. Ainsi, tous les jeux et jouets qui comportent des portes attirent l’enfant. Il apprend à s’ouvrir à l’autre et à lui-même, ainsi qu’à son environnement quand c’est bon pour lui. Il apprend aussi à se fermer quand ce n’est pas ce qui lui convient. En fait, il établit un contact avec son désir d’être qui le pousse à grandir pour devenir la totalité de lui-même en expérimentant plus de connaissances. Ces connaissances sont ancrées dans le corps à partir des sensations corporelles que l’enfant ressent en jouant.

Dans ses jeux, l’enfant apprend à jouer des actions contraires.

Dans ses jeux, il s’intéresse intuitivement et naturellement à des actions contraires à partir du matériel de jeu mis à sa disposition pour apprendre à :

Vider/ remplir

Tirer/ pousser

Prendre/ lâcher-prise

Couper/ réunir

Salir/ nettoyer

Tenir/ jeter

Détruire/ construire

Durcir/ ramollir

Monter/ descendre

Alourdir/ alléger

Ralentir/ accélérer

Séparer/ relier

Lever/ coucher

Aller vite/ aller lentement

Se perdre/ se retrouver

Se cacher/ se trouver

Déchirer/ réparer

Mettre dedans/ mettre dehors

Venir Proche/ s’éloigner

Etc.

Toutes les actions contraires y passent dans le jeu libre de l’enfant Il cherche en fait un équilibre entre ces actions contraires pour trouver « le juste milieu » en lui, dans son corps unique, dans son unicité. Il cherche « sa juste place ». Les jeux qu’il invente, les scénarios qu’il imagine, les intuitions qui le guident l’orientent tous vers cette recherche d’équilibre et d’Unité dans le corps.

Avec la pensée symbolique, l’enfant transforme « Tout » en toute autre chose. Un bâton peut devenir une canne à pêche, une baguette magique, une fusée, et bien d’autres choses encore. Avec sa créativité qui se développe de plus en plus, il complexifie le jeu et les connaissances qu’il acquiert en jouant librement. Un « Rien » peut devenir un « Tout » sans problème pour lui.  Sa pensée magique de la petite enfance le sert bien pour accomplir cette métamorphose. L’important, c’est qu’il croit à son jeu et qu’il croit aux pions qu’il place pour réaliser son fantasme de jeu quel qu’il soit.

Les sensations corporelles qu’il ressent dans son corps lui donnent l’inspiration nécessaire pour poursuivre son jeu. Un « petit » peut devenir « grand » et l’inverse aussi est possible.

Le même processus corporel se joue dans les arts plastiques auxquels il s’adonne de plus en plus en maturant : dessins, peintures, assemblages, modelages, etc. Toutes ses productions reflètent ce processus corporel qui l’habite pour trouver son identité, ainsi que sa place unique en ce monde, dans son corps unique. Il en est de même pour sa relation à la musique et à la danse. Il suit son inspiration comme un petit « Zorba le grec » ou, si l’on veut, comme Kevin Costner dans « Il danse avec les loups! ». Ses sensations corporelles le guident toujours dans ses mouvements. Il établit un lien entre l’intérieur du corps et l’extérieur. Et le plaisir est le guide pour lui!

Dans ses jeux, l’enfant apprend à jouer les contraires dans les sentiments et émotions.

Pour construire son monde à lui et l’intégrer, l’enfant jouera aussi des sentiments et émotions contraires :

Humilité/ fierté

Courage/ peur

Domination/ soumission

Curiosité/ satisfaction

Avidité/ indifférence

Bonté/ méchanceté

Clarté/ confusion

Ordre/ chaos

Équilibre/ déséquilibre

Vivre/ mourir

Plénitude/ privation

Douceur/ agressivité

Confiance/ méfiance

Etc.

 

 

Dans ses jeux, l’enfant apprend le sens des limites.

En demeurant connecté à son corps avec ses limites et ses possibilités, l’enfant apprend peu à peu le sens limites pour éviter de les dépasser dans le jeu, en se faisant mal ou en faisant mal à autrui. Ainsi, les jeux de bataille ou de combat sont plaisants dans la mesure où les limites sont respectées par tous les partenaires. Les jeux de fusils et d’épées permettent, en fait, d’apprivoiser la mort, de la jouer avec son contraire, la vie, sans toutefois que cela fasse mal au corps réel tel qu’il est, avec ses limites.

Donc dans ses jeux, l’enfant construit son identité corporelle et son monde.

La transformation et l’évolution de l’enfant dans le jeu libre s’effectuent de l’intérieur. L’enfant construit peu à peu son identité corporelle en ressentant une sensation d’Unité dans le corps, de cohésion interne, d’équilibre, de sécurité, de confiance, de stabilité, de liberté, de dignité, de consistance, de pouvoir personnel. Il construit aussi une sensation de sa valeur personnelle et de respect. Le jeu libre est donc absolument essentiel à l’enfant. L’accompagnement de l’adulte doit être respectueux du cheminement vécu et des connaissances développées dans le jeu libre. En bref, l’enfant se crée un monde où il aura sa place, comme entité, dans un corps unique. Et il pourra se tenir debout sur ses deux pieds, en éprouvant une sensation de solidité et de réalité. L’élan vers la réalisation de soi est toujours vivant! Le jeu libre permet de résoudre le conflit identitaire que tout être humain vit. Les jouets sont, en fait, des médiums d’expression pour ordonner le monde et son monde unique!

 

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

 

Référence

  • Accueillir la Petite Enfance, Publications du Gouvernement du Québec, 2019.

 

 

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
25 suggestions pour profiter pleinement de l’hiver!

25 suggestions pour profiter pleinement de l’hiver!

Par Les Parents - 3 décembre 2020

La neige n’est pas seulement jolie à sa première tombée! Elle l’est tous les autres jours de la saison, en...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
8 raisons de visiter l’Aquarium du Québec en famille

8 raisons de visiter l’Aquarium du Québec en famille

Par Sépaq, Les Parents - 30 juillet 2020

L’Aquarium du Québec est une attraction incontournable de la région de Québec. Voici 8 bonnes raisons de le visiter pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Jouer dehors avec style et confort grâce aux bottes de pluie Kamik!

Jouer dehors avec style et confort grâce aux bottes de pluie Kamik!

Par Kamik, Les Parents - 27 août 2020

Saviez-vous que derrière chaque paire de bottes Kamik, il y a plus de 120 ans d’histoire et d’expertise? Depuis 1898,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le massage chez les enfants : un bienfait ou un luxe?

Le massage chez les enfants : un bienfait ou un luxe?

Par Physio Ergo Plus - 23 mars 2018

La massothérapie chez les enfants est souvent vue comme un luxe à leur offrir. Pourtant, les enfants sont soumis très...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Pourquoi apprendre la méditation aux enfants ? !

Pourquoi apprendre la méditation aux enfants ? !

Par Marie Eve M. Themens, Éducatrice Spécialisée - 22 mai 2020

  Selon les statistiques, 22,9 % des jeunes filles ont reçu un diagnostic de trouble anxieux ainsi que 11,8 % pour les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Prendre une écomarche en famille

Prendre une écomarche en famille

Par La Récolte – Aliments en vrac | Minimaliste - 22 mai 2020

Connaissez-vous le terme plogging? Lorsqu’on va faire un jogging, on amène un sac de poubelles avec nous et on ramasse...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Sports Experts et la rentrée : 5 produits chouchous #viedeparents

Sports Experts et la rentrée : 5 produits chouchous #viedeparents

Par Les Parents - 21 août 2020

  Quoi qu’en laisse penser son nom,  Sports Experts est bien plus qu’une destination pour vos activités physiques! Avec ses...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Bibliothèques de Laval : une foule d’activités virtuelles originales pendant la relâche

Bibliothèques de Laval : une foule d’activités virtuelles originales pendant la relâche

Par Ville de Laval - 15 février 2021

Les Bibliothèques de Laval convient les jeunes de tous âges à une quinzaine d’activités toutes plus originales les unes que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2021


Advertisement