ARTICLE

La cyberdépendance, ça ressemble à quoi?

L’avènement des technologies dans nos vies depuis quelques décennies a amené son lot de points positifs : communications plus rapides et faciles, diversité des passe-temps et loisirs, amélioration des apprentissages, ouverture sur le monde, etc. Toutefois, au fil de ces années, une nouvelle problématique a vu le jour : la cyberdépendance. Elle n’est pas encore officiellement reconnue par les grandes instances médicales (comme le DSM 5) mais est en voie de le devenir.

Ce sujet touche plus particulièrement les enfants et les adolescents, parce qu’ils viennent d’une génération où ils sont nés avec une souris d’ordinateur dans les mains. En tant que parent, il est parfois difficile de trouver le juste milieu, car on ne connaît pas encore toutes les conséquences néfastes que peuvent amener les technologies dans notre vie.

C’est quoi être cyberdépendant?

La cyberdépendance est définie par « une utilisation persistante et récurrente des technologies ou des moyens de communication offerts par Internet qui engendre des difficultés chez l’individu. La cyberdépendance amène un sentiment de détresse, et des problèmes au niveau psychologique, social et professionnel » (Caplan, 2002; Young, 1998, 2004).

Publicité

Voici les 4 composantes qui déterminent si l’usage des technologies est problématique ou non (Block, 2007; Beard et Wolf, 2001) :

  • l’utilisation excessive ;
  • l’état de manque : la personne ressent de la colère, de la tristesse, de l’irritabilité, de l’anxiété lorsqu’elle n’utilise pas les technologies ;
  • tolérance : la personne a besoin de plus en plus de temps passé sur Internet pour être satisfaite, besoin de plus de matériel pour jouer, etc. ;
  • conséquences négatives : l’utilisation excessive des technologies amène des impacts négatifs dans plusieurs sphères de la vie (professionnelle, personnelle, sociale, etc.).

Comment ça se manifeste chez mon enfant ou mon ado?

Les enfants et les adolescents sont plutôt concernés par les jeux en ligne ou les consoles. Ces jeux impliquent généralement d’autres joueurs d’ici ou d’ailleurs dans le monde.

Sur le plan physique, votre enfant peut ressentir de la sécheresse visuelle (trop longtemps devant un écran), des maux de tête récurrents, des maux de dos ou dans les mains (toujours assis et manipulation de la souris, de la manette ou du clavier qui amène des douleurs), une modification de son cycle de sommeil (insomnie, nuits blanches, etc.) parce qu’il joue tard la nuit ou tôt le matin, une modification dans son alimentation (saute des repas, alimentation de moindre qualité) parce que votre enfant ne veut pas perdre du temps de jeu,  ainsi qu’une hygiène corporelle négligée, encore ici parce que votre enfant ne prend pas le temps de se laver.

Sur le plan psychologique, votre enfant peut présenter des pensées obsédantes par rapport à son jeu, de l’irritabilité, de la colère ou de l’anxiété quand il ne joue pas, de l’euphorie ou un sentiment de bien-être important lorsqu’il joue, une diminution de ses résultats scolaires, des mensonges quant à l’utilisation de l’ordinateur ou de sa console de jeu, des dépenses excédentaires concernant le téléchargement ou des frais de jeu, et des difficultés relationnelles et familiales.

Les jeux vidéo sont souvent une source de conflit à la maison… je m’inquiète

Ce n’est pas parce qu’il y a des conflits ou des crises à propos du temps passé à l’ordinateur ou sur la console que votre enfant est cyberdépendant. Un enfant va toujours chercher à négocier le temps permis pour jouer, c’est naturel. L’important est qu’il y ait des limites claires et strictes quant à l’utilisation des technologies.

La cyberdépendance n’apparaît pas du jour au lendemain. Votre rôle en tant que parent est de superviser le temps de jeu et de ne pas permettre trop de passe-droits qui pourraient éventuellement mener à une cyberdépendance. Même s’il reste du temps libre dans l’horaire de la journée, il est souhaitable que votre enfant ou votre ado fasse autre chose que de jouer en ligne. Des passe-temps et des loisirs tels que le sport, la lecture, les arts, la musique, etc. doivent rester prioritaires.

Il faut savoir que pour beaucoup d’enfants et d’ados, les jeux en ligne sont une occasion de socialiser. En effet, ils sont en contact de façon régulière avec les mêmes personnes. Toutefois, l’avatar de votre enfant (le personnage qu’il représente dans le jeu) ne doit pas lui servir de masque. En effet, lorsqu’une personne devient cyberdépendante des jeux vidéo, elle en vient à mieux se sentir dans la peau de son personnage que dans la réalité. C’est ce qui devient dangereux, puisque ce sentiment de bien-être encourage la personne à jouer plus souvent et plus longtemps, et prend de plus en plus de temps avant d’être ressenti. C’est ce qu’on appelle la tolérance. Votre enfant a besoin de plus de temps de jeu, de plus d’accessoires, etc. pour atteindre le même niveau de satisfaction.

Je crois que mon enfant est cyberdépendant ou en voie de l’être… que faire?

La première chose à faire est d’encadrer le temps de jeu. Le site https://cyberdependance.ca/comment-decrocher/ propose plusieurs solutions pertinentes qui aideront tranquillement votre enfant à décrocher : utiliser des alarmes quand le temps de jeu est terminé, placer l’ordinateur ou la console à un autre endroit afin que ce soit moins tentant d’y jouer, accompagner son enfant dans la découverte de nouveaux passe-temps et de nouveaux loisirs, encourager les contacts sociaux en personne, diminuer graduellement le temps de jeu en se fixant des objectifs réalistes ( ex. : diminuer de 30 minutes par soir la première semaine, une heure par soir la deuxième semaine, etc.).

Le site nommé plus haut présente aussi des moyens pour prévenir la cyberdépendance (https://cyberdependance.ca/comment-prevenir/), tels que des logiciels de surveillance sur l’ordinateur ou le téléphone.

N’hésitez pas à aller chercher de l’aide auprès du CISSS/CIUSSS de votre région, au privé ou auprès de votre PAE pour vous soutenir dans l’accompagnement de votre enfant. Il est normal que des changements de la sorte déclenchent des crises, et un support externe peut être très aidant, pour vous et votre enfant.

Références :

  1. Beard, K. W. et Wolf, E. M. (2001). Modification in the proposed diagnostic criteria of internet addiction. CyberPsychology & Behavior, 12, 21-27.
  2. Block, J. J. (2008). Issues for DSM-V: internet addiction. Am J Psychiatry, 165, 306-307.
  3. Caplan, S. E. (2002). Problematic Internet use and psychosocial well-being: development of a theory-based cognitive-behavioral measurement instrument. Computers in Human Behavior, 18, 553-575.
  4. Sergerie, Marie-Anne, « Cyberdépendance ». Marie-Anne Sergerie, Ph.D. psychologue [En ligne]. Cyberdependance.ca (page consultée le 14 août 2018).
  5. Young, K. S. (1998) Internet addiction: the emergence of a new clinical disorder. CyberPsychology and Behavior, 1(3), 237-244
  6. Young, K. S. (2004) Internet addiction:  a new clinical phenomenon and its consequences. American Behavioral Scientist, 48(4), 402-415.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

C'est pas juste... quand la jalousie s’invite dans la fratrie

Par Geneviève Harvey-Miville - 15 juin 2018

Tout au long de votre « carrière » de parent, vous serez appelés à relever de nombreux défis et les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser l'attention positive

Favoriser l'attention positive

Par Geneviève Harvey-Miville - 16 juillet 2018

Quand on est parents, à certains moments, il faut s’arrêter et regarder passer la parade pour bien comprendre ce qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Favoriser la collaboration par le renforcement positif

Par Geneviève Harvey-Miville - 10 août 2018

En tant que parents, nous avons parfois la fâcheuse habitude de souligner les faux pas de nos enfants ; nous...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Gestion de conflit entre enfants, trucs et conseils

Par Isabelle Leclair - 13 juillet 2018

L’été et les vacances nous permettent de passer de beaux moments en famille ou entre amis, tels que des soirées...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Punition ou conséquence?

Punition ou conséquence?

Par Jocelyne Petit - 22 février 2021

« Si tu ne fais pas ce que je te demande, tu auras une conséquence ! » De nos jours, le mot...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

On fait quoi quand la médication ne fonctionne pas pour le TDAH?

Par Flox83300, Jocelyne Petit - 6 avril 2021

**Dans un but d'entraide, nous avons jumelé le questionnement d'une maman blogueuse Flox83300 et l'expertise de l'une de nos collaboratrices...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le chantage :

Le chantage : "Je compte jusqu'à 3....sinon....."

Par Jocelyne Petit - 14 juin 2021

Pour se faire écouter de nos enfants, nous avons parfois tendance à utiliser le chantage, en menaçant de punir si...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
10 caractéristiques de la discipline positive

10 caractéristiques de la discipline positive

Par Jocelyne Petit - 9 août 2021

La discipline positive se distingue de la discipline traditionnelle autoritaire par plusieurs caractéristiques. C’est une discipline bienveillante et démocratique qui...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L'impolitesse

L'impolitesse

Par Jocelyne Petit - 7 septembre 2021

La politesse n’est pas un luxe mais une nécessité dans les relations sociales pour les rendre harmonieuses et agréables. Ça...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La réparation - résoudre autrement un conflit

La réparation - résoudre autrement un conflit

Par Jocelyne Petit - 13 décembre 2021

  Quand il y a une chicane entre les enfants, on ne sait pas toujours comment intervenir ? Parfois, on...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022