ARTICLE

Trois incontournables pour faire face à ce deuxième confinement

Le mois que l’on traverse n’est pas des plus palpitants. Toutefois, comme nous avons tous l’expérience d’un confinement derrière la cravate, celui-ci peut être vu comme une occasion de corriger certaines difficultés qui avaient ponctué notre quotidien au printemps dernier.

 

  1. Mettre en place une routine.

Peu importe l’âge des enfants, ils ont besoin de savoir ce qui les attend durant la journée. Cela leur procure un sentiment de sécurité, un repère dans le temps et développe leur autonomie. Durant ce deuxième confinement, prenez le temps de mettre en place une petite routine fluide qui s’intègre bien à l’horaire familiale.

 

Déterminez d’abord les impondérables de la routine : les tâches ménagères quotidiennes, les périodes dédiées à l’école et aux devoirs, les périodes de télétravail, du temps calme et du temps pour jouer à l’extérieur.

 

Utiliser un vocabulaire simple et adapter à l’âge de l’enfant : on peut penser à des pictogrammes ou illustrer les actions à faire avec des petits dessins. Pourquoi ne pas faire un petit pictogramme personnalisé à chacun des parents et l’ajouter à la routine? Vous pourrez ainsi adapter la routine en indiquant quel est le parent en charge de la journée et/ou disponible versus celui qui est en télétravail.

Publicité

 

  1. Télétravail

Plusieurs auront à jongler entre le télétravail et les besoins de la famille. Pour arriver sans trop se désorganiser, voici quelques astuces :

  • Le déjeuner est propice pour prendre connaissance de vos courriels et faire quelques suivis. Pour faciliter le déroulement de votre journée, ce moment est aussi propice pour créer un petit planning quotidien.
  • Faites un horaire qui indique vos périodes de travail. Assurez-vous de choisir des moments propices à la concentration et qui vous permettront d’avancer certains dossiers.
  • Avant de vous installer, prévoyez avec les enfants comment ils s’occuperont durant vos périodes de travail. Pour éviter les casse-têtes et les complaintes, sortez le matériel de dessin, des livres, des jeux qu’ils aiment.
  • Pour leur permettre de bien visualiser le temps restant à votre période de travail, utilisez une minuterie.
  • Pour évitez de vous faire déranger à tous les instants, instaurez un code. Par exemple : la porte du bureau fermée veut dire ne pas déranger, tandis que la porte du bureau ouverte veut dire qu’on peut venir vous voir.
  • Utilisez l’heure de la sieste pour les dossiers qui demandent plus de concentration et d’attention.
  • Durant le confinement précédent, un irritant majeur pour la plupart des parents était cette impression de ne rien compléter… complètement! Pour y remédier, prenez l’habitude faire des listes de tâches à faire. Une liste par jour, réaliste et qu’on peut réévaluer au besoin. (Psst! Personne n’est un super héros!)
  • Le retour d’une activité extérieur est un moment parfait pour installer les enfants à une activité calme (dessin, lego, casse-tête, film), ce qui vous laissera une belle plage horaire pour avancer vos tâches professionnelles.

 

  1. Prendre soin de soi

Un confinement est toujours difficile sur le moral, c’est pourquoi il est important de prendre le temps de faire des choses pour soi. Cette pause permet de garder un équilibre en diminuant le stress et l’anxiété. Pour se faire :

  • Prévoyez quotidiennement un moment uniquement pour vous. Pas besoin de quelque chose de bien compliquer. Par exemple : aller à la poste en marchant, prendre une douche et barrer la porte, lire 15 minutes, etc.
  • En fin de journée, prenez quelques instants pour vous accorder une réussite. Peu importe qu’elle soit personnelle, professionnel, familiale ou en couple, l’important est de mettre en lumière ce qu’il y a de bien dans votre quotidien. Vous pouvez même faire de cette introspection un moment familiale où chacun écrit sur un papier sa réussite qu’il dépose ensuite dans un pot Mason. C’est super motivant de voir tout ce qui s’y accumule à l’intérieur.
  • Allez jouer dehors, riez aux éclats, écoutez de la musique, chantez et dansez. Bref prenez du temps pour lâcher votre fou.

 

Pour terminer, voici quelques phrases reçues qui feront du bien si l’on se sent perdu dans ce deuxième état de confinement. Elles sont toutes simples, mais efficaces.

«Quand tu sens la pression, la colère ou encore la peine t’envahir, arrête-toi quelques instants à l’écart et respire.»

 

«Peu importe la tournure de ta journée, trouve une façon de rire pour détendre ton atmosphère, mettre de la légèreté et diminuer le stress.»

 

«Rien n’est parfait. Si tu as fait de ton mieux, alors relaxe. Demain sera meilleur.

 

#onyarrivera

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Par Clinique de Psychologie Québec - 15 juin 2020

Dossier spécial en collaboration avec la Clinique de Psychologie de Québec Que ce soit pour éviter le trafic aux heures...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 5 février 2019

On se le fait dire souvent: rien n'est plus précieux que le temps passé avec nos enfants. Et on est...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La coparentalité: quand les parents font équipe!

La coparentalité: quand les parents font équipe!

Par Caroline Dufresne - 13 juin 2017

« Je le sais que ton père a dit oui pour t’aider avec ton devoir, mais je suis bien meilleure que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024