ARTICLE

Se départir de la suce

Il n’est pas toujours facile pour nos enfants de dire au revoir à leur suce. Ce tout petit objet est parfois très significatif pour eux, alors devoir s’en départir représente pour eux une lourde tâche.

De prime abord, la suce vient pallier au besoin de succion de l’enfant. Ce besoin n’est pas nouveau pour lui, puisqu’il avait déjà ce réflexe de téter à l’intérieur de l’utérus. En grandissant, ce besoin mute et l’enfant utilise sa suce ou son pouce pour venir se réconforter et s’apaiser. C’est donc parce que la suce est devenue un objet sécurisant qu’elle est si difficile à mettre de côté.

Il n’y a pas d’âge pour retirer la suce, mais, habituellement, les enfants la mettront de côté entre 2 et 3 ans. Lorsqu’ils sont plus âgés, son utilisation peut entraîner des problèmes de dentition et de prononciation. Il est important d’aborder cette étape avec une optique de « work in progress », puisqu’il faut considérer le rythme de notre bambin.

Publicité

Bien que la suce soit un objet important dans le quotidien de l’enfant, il n’en demeure pas moins qu’il faudra un jour ou l’autre l’abandonner. Pour faire de cette étape une transition réussie, ces petites astuces peuvent vous venir en aide.

  • Le moment que vous allez choisir aura un impact sur la réussite de cette opération. Puisque la suce est un objet de réconfort, il est important de choisir une période calme au sein de la famille. Alors si vous êtes dans une période chargée au boulot, que votre niveau de fatigue et/ou de patience n’est pas optimal, que votre routine est en transition ou encore que votre famille subît un changement majeur, mieux vaut reporter ce moment.
  • Accepter de se départir de sa suce est un moment intense, puisque l’enfant s’apaisait à l’aide de cette dernière, c’est pourquoi il faut procéder progressivement. Si votre enfant à l’habitude d’avoir constamment la suce avec lui, commencez par la retirer dans des moments où elle est moins utilisée, une période de jeu, par exemple. Lorsque vous le sentez assez solide, passez à un prochain « step ». D’ordre général, vous terminerez par l’utilisation de nuit, puisqu’il s’agit d’un gros morceau.
  • L’enfant carbure au renforcement positif, alors n’hésitez pas à l’encourager lorsqu’il vous remet la suce, lorsqu’il réussit à se consoler sans l’utiliser et soulignez ses efforts même s’il éprouve parfois de la difficulté. L’utilisation d’un tableau de motivation peut vous venir en aide et motiver l’enfant à atteindre son objectif.
  • Les enfants portent attention aux commentaires que nous leur adressons, il est donc recommandé de faire attention aux propos négatifs tels que : « Ne fais pas ton bébé ». Évitez de le comparer avec un autre enfant qui, lui, réussit à bien fonctionner sans suce. Ce type de remarque n’aide pas l’enfant à atteindre son objectif et ne lui permet pas de développer son estime et sa confiance en lui.

Certains enfants auront besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire pour réussir à se départir complètement de leur suce. Pour ce faire, il est possible de solliciter chez eux leur sentiment de compétence. C’est bien connu, les enfants aiment se sentir utiles, alors n’hésitez pas les encourager à remettre leur suce à un nouveau-né ou à l’expédier au Père Noël. Ces petites histoires encouragent les enfants à dire bye bye pour de bon à leur suce. Une fois que vous aurez réussi cette transition, souvenez-vous qu’il ne faut pas revenir en arrière. Faire le yo-yo entre suce et pas de suce n’aidera personne. Optez plutôt pour la patience et la compréhension pour réussir à pallier à une grosse tristesse d’enfant.

Geneviève Harvey-Miville

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Comment se déroule un traitement d’acupuncture

Comment se déroule un traitement d’acupuncture

Par - 25 avril 2018

Plusieurs personnes sont inquiètes ou nerveuses à l’idée de recevoir un traitement en acupuncture. Voici donc la façon dont se...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Les écarts d’âge entre frères et sœurs

Par Sarah Barbeau - 5 septembre 2017

Vous avez un petit amour dans vos bras, et vous vous dites que vous avez encore beaucoup d’amour à offrir....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les motifs de consultation en ergothérapie

Les motifs de consultation en ergothérapie

Par Ergothérapie De la Maison à l'École - 14 août 2018

Les ergothérapeutes aident les bébés, les enfants et les adolescents qui sont aux prises avec différents problèmes de développement, qu’un...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant mord

Mon enfant mord

Par Geneviève Harvey-Miville - 3 mai 2018

Plusieurs raisons poussent les enfants en bas âge à mordre leurs copains de la garderie. La plupart du temps, il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Profiter des périodes d'éveil de notre enfant sans le surstimuler

Profiter des périodes d'éveil de notre enfant sans le surstimuler

Par Équipe rédaction Vie de Parents - 4 juillet 2018

On le sait, si on veut que notre bébé devienne l'équivalent contemporain d'Einstein (ou Xavier Dolan, c'est selon) il faut...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Une naissance un livre : lire dès la naissance à votre enfant

Une naissance un livre : lire dès la naissance à votre enfant

Par Clémence Tremblay-Lebeau, bibliothécaire - chargée de projets, Association des bibliothèques publiques du Québec - 2 septembre 2022

Les bienfaits de la lecture chez les tout-petits ne sont plus à démontrer : développement du langage, éveil à l’écrit, découverte...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022