ARTICLE

Offrir de l’empathie, une bonne façon d’aider les parents!

Offrir de l’empathie

Un parent d’enfant différent est un parent A+ par la force des choses.  En effet, il est constamment en évaluation et en formation.  Il est donc évidemment plus « équipé » dans son rôle parental que la moyenne des ours.

Il est « évalué » par l’ergothérapeute, qui cherche à savoir combien de temps passe son bébé en motricité libre, par la psychoéducatrice, qui veut savoir quelles interventions sont utilisées pour gérer les colères de Junior, par le pédiatre, qui s’inquiète de la courbe de croissance de la petite dernière. Bref, sa vie quotidienne est passée au peigne fin, pesée et sous-pesée par les nombreux spécialistes qui les entourent, lui et son enfant.  Par la suite, il devra s’adapter et prendre du temps pour accompagner bébé en motricité libre, il devra appliquer les recommandations pour gérer les crises de Junior et noter tout ce que la petite dernière ingurgite pour s’assurer qu’elle mange suffisamment. De plus, si l’enfant a été adopté, le parent a été évalué pour prouver qu’il avait les aptitudes parentales pour accueillir un nouveau membre dans sa famille.

Publicité

C’est donc un travail de parent des plus exigeants. Ils deviennent de véritables spécialistes de ce qui fonctionne ou pas dans leur vie familiale. Ils cumulent aussi plusieurs deuils, au fil du temps, suite aux diagnostics et à la permanence des difficultés chez leur enfant…

Est-ce que vous avez un de ces parents A+ dans votre entourage et ne savez pas quoi faire ou quoi dire devant l’ampleur de la situation?  Vous vous sentez mal à l’aise… C’est bien normal, la détresse des autres nous rend souvent malhabiles alors une petite chose toute simple et gratuite que vous pouvez offrir à ces parents est… de l’empathie. Oubliez les jugements du style : « Oui, mais si tu étais plus ferme… » ou une banalisation de la situation du type « Bien oui, mais c’est un enfant »… Ce genre de phrases découragent beaucoup plus les parents qu’elles ne les aident.

En offrant de l’empathie, le parent se sentira supporté et ça vous aidera à gérer votre malaise. Comment peut-on offrir de l’empathie? De façon très concrète, vous pouvez offrir de l’écoute, mettre votre main sur l’épaule du parent, lui offrir un café s’il est votre collègue, lui dire qu’il est un combattant, lui envoyer un petit courriel pour prendre de ses nouvelles, prendre le temps de lui parler de ce qu’il l’intéresse en dehors de sa palpitante vie familiale. Lui donner le droit d’être une personne en dehors de sa vie de parent. Bref, toute petite attention gratuite sera certainement appréciée. J’insiste sur le gratuit, car si on attend un retour du parent A+, ça met une pression inutile sur ce dernier, car même s’il le veut, il ne pourra pas nécessairement vous remettre ce que vous lui donnez, surchargé mentalement et affectivement qu’il est.

En espérant, que cela vous inspire à offrir une petite douceur à un de ces parents A+.

***Petite tranche de vie : Ma vie de parent A+ était tellement aride pendant une période que chaque fois que la serveuse du café me faisait un dessin sur mon café ou me souhaitait une belle journée, cela me tirait une petite larme. Comme quoi chaque petite attention peut devenir une source de réconfort.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La coparentalité: quand les parents font équipe!

La coparentalité: quand les parents font équipe!

Par Caroline Dufresne - 13 juin 2017

« Je le sais que ton père a dit oui pour t’aider avec ton devoir, mais je suis bien meilleure que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 5 février 2019

On se le fait dire souvent: rien n'est plus précieux que le temps passé avec nos enfants. Et on est...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Par Clinique de Psychologie Québec - 15 juin 2020

Dossier spécial en collaboration avec la Clinique de Psychologie de Québec Que ce soit pour éviter le trafic aux heures...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vous vivez une parentalité difficile et exigeante? Comment s’en sortir?

Vous vivez une parentalité difficile et exigeante? Comment s’en sortir?

Par Jocelyne Petit - 14 septembre 2022

Si votre parentalité vous semble difficile et exigeante, il y a lieu de questionner votre style d’intervention. Le style d’intervention...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022