BLOGUE

Lettre à mon premier grand amour

 

À toi mon grand ado, toi qui restera toujours le premier grand amour que la vie m’aie donné de mettre au monde.

Mon enfant «parfait» qui parle, qui argumente, qui marche, qui mange seul, qui devient adulte plus vite que je ne l’aurais voulu. Je t’ai eu pour moi toute seule pendant 10 ans, avant l’arrivée de ton petit frère «spécial».
En avons-nous assez profité?
T’ai-je donné assez d’attention, assez de temps pour toi seul?
J’ai l’impression que notre temps, à tous les deux, ce temps si précieux, me file entre les doigts, parce que je veux donner le meilleur de moi-même à ton frère, je veux qu’il se développe, qu’il marche comme toi, qu’il communique à sa façon.
L’énergie me manque pour prendre le temps de prendre du temps avec toi.
Je voudrais partir seule avec toi, marcher, discuter. Mais voilà que tu as grandi pendant que je prenais soin de ton petit frère, qui restera toujours ton petit frère, mais qui prend tellement toute la place.
Trouves-tu ta place auprès de lui? Trouves-tu ta place auprès de moi?
Suis-je assez à l’écoute? Suis-je assez présente pour toi?
Tu l’as tellement attendu, ce petit frère. Tu me l’as tellement demandé.
Tu l’as accueilli dans notre famille avec tant d’amour, tu es son premier fan, tu as toute cette admiration pour lui, toute cette compassion. Ton acceptation de lui m’aide à chaque jour où je trouve cela plus difficile, chaque fois que le regard des autres se pose sur lui et que ça m’affecte, tu es là pour me rappeler à quel point il est heureux, comme il aime les gens et veut partager ce regard avec eux, ce sourire.

C’est alors que tu me fais réaliser que, dans son monde, il n’y a que du beau, il n’y en a pas de problèmes. Tu es un enfant extraordinaire, Philippe-Antoine, car tu ne fais pas sentir à ton frère qu’il est différent, qu’il prend beaucoup de place… et parfois même toute la place! As-tu vu comme il te regarde? Avec toi, le temps s’arrête, tu le protèges, tu te réjouis de chacune de ses réussites.

Comment te sens-tu quand tout le monde qui nous croise parle que de lui, de ses progrès, de sa dernière réussite?
Aimerais-tu toi aussi qu’on parle de toi? Jamais tu ne te plains, jamais tu ne fais sentir à personne qu’un petit frère comme Emrick ça prend toute la place, car tu lui laisses toute la place. Si tu savais la culpabilité qui m’habite parfois, sachant que je lui donne tellement de temps et d’énergie, tellement qu’il ne m’en reste plus pour toi, mon enfant si résilient, si grand!
Sache que je me remémore toutes ces belles années où il n’y avait que toi et moi. Merci de m’avoir permis de devenir maman d’un enfant aussi facile que toi pour ma première expérience. Merci pour toutes ces fois où tu argumentes avec moi, ça me fait parfois apprécier le fait qu’Emrick n’argumentera pas! Lol!

Merci de me prendre dans tes bras et de me dire: «Maman, je t’aime»!
Merci de regarder ton frère, de l’estimer pour ce qu’il est et de l’aimer comme il est, de l’accepter avec toute sa différence. Je sais qu’il te fait grandir chaque jour et qu’il grandit auprès de toi, à ton contact. J’ai beaucoup de chance d’avoir un enfant comme toi, et lui, d’avoir ce grand frère aussi aidant et aimant.
Tu n’avais pas besoin d’un frère comme lui pour être aussi compréhensif, aussi authentique et pour apprécier la vie, mais je sais que tu apprends à voir la vie différemment avec lui et sache que je suis si fière de l’homme que tu deviens.
Philippe-Antoine, je n’aurais pu avoir meilleur grand frère pour Emrick, meilleur grand garçon, premier garçon.
Je t’aime mon grand.
Sache que je suis et serai toujours là pour toi. Même fatiguée, épuisée, j’aurai toujours le temps pour prendre le temps de m’asseoir avec toi, de discuter, de répondre à tes questions, de t’aider à préparer tes examens, pour assister à tes réussites, pour me réjouir de chaque étape. Emrick prend beaucoup de place mais mon grand, dans mon cœur et dans mon horaire de fou, il y aura TOUJOURS de la place pour toi.

Un jour, toi, tu quitteras la maison alors que lui restera à jamais auprès de moi, mais sache que tu resteras toujours le premier grand amour que la vie m’a donné de mettre au monde!

 

Marie-Claude Bilodeau

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Vie de famille

Vie de famille

Par Fannie Robert - 12 juin 2017

Mais comment avoir l’impression de faire une différence, d’être efficace sans tout prendre sur ses épaules ? Au contraire, comment

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2021


Advertisement