ARTICLE

Le perfectionnisme : qualité ou défaut?

Des gens déclarent parfois avec fierté : « Je suis perfectionniste! » Comme il est rare que l’on se vante de ses défauts, on est en droit de se demander s’il s’agit d’une qualité ou d’un défaut?

Disons d’emblée que la vision d’une personne perfectionniste diffère de beaucoup de la vision d’une personne qui ne l’est pas. Comment ça? C’est ce que nous tenterons de voir dans cet article.

La vision d’une personne perfectionniste

La vision d’une personne perfectionniste est centrée sur le résultat. Celui-ci doit satisfaire les attentes généralement élevées que l’on soutient dans cette vision. On veut bien faire et, ce faisant, on veut un résultat « sans limites ». Ainsi, être confrontée à des limites comme personne, ou encore percevoir une critique rendent ces moments plutôt difficiles à vivre! C’est comme si on réveillait un combat intérieur entre un idéal qui s’appuie sur des principes, et la réalité qui révèle des limites, ou qui fait vivre la critique. Quand on vise à atteindre « Tout, sans limites », il n’y a pas de place à l’erreur. Ainsi si quelqu’un pointe une lacune, l’atteinte de « la perfection » est compromise. Cela provoque un inconfort qui devient vite menaçant. Le malaise ressenti à ce moment est difficile à accepter parce qu’il menace la vision qui se veut « sans limites », donc, « sans négatif ». « Tout doit être parfait! », « Tout est beau! ». Voilà ce que veut entendre la personne perfectionniste. Pas de commentaire du genre : « Je vois une amélioration possible », ou encore : « Je vois une faille, un manque! »

Publicité

L’écoute de soi est difficile

Comme la réalité est nécessairement imparfaite, il devient difficile pour la personne perfectionniste de s’écouter vraiment pour considérer favorablement son ressenti réel face à différentes situations. La poussée intérieure vers le haut se fait sentir et cela rend le contact avec soi-même plus ardu. L’idéal et les principes prennent le dessus ainsi que la recherche de résultats rapides parfaits. Et même si les résultats attendus exigent plus de temps, l’écoute de soi est tout de même difficile.

Les exigences élevées se communiquent dans la relation à l’autre

Le contact avec la personne perfectionniste peut faire ressentir une pression pour « être à la hauteur » et ne pas décevoir les attentes.  Ne pas montrer de limites pour ne pas être jugée négativement. Car, il est vrai, le perfectionnisme comporte des jugements de valeur sévères sur les personnes et sur les résultats obtenus par ces personnes. Le regard exigeant se manifeste en voulant bien faire, en voulant faire parfait.

La vision du « Tout ou Rien »

Quand une personne perfectionniste est confrontée à une limite, elle tombe dans une vision ou « C’est Tout ou Rien »! D’ailleurs, il n’est pas rare d’entendre la personne énoncer elle-même cette vision en disant simplement : « Pour moi, c’est Tout ou Rien! Il n’y a pas de demi-mesure! » Cela signifie que la sensation du « Rien » menace de s’imposer quand la perfection n’est pas atteinte, à cause d’une limite devenue apparente. L’auto-invalidation guette alors la personne perfectionniste : « Je ne suis bonne à rien! ». La personne se déprécie alors car elle est déçue du résultat limité qu’elle a obtenu. Or, la sensation de « Rien » est périlleuse! Elle fait voir un vide qui peut être démoralisant et décourageant! Certaines personnes y succombent…en ne percevant plus le positif de la vie. Anxiété, dépression, épuisement professionnel ou « burn out » etc.; la menace gronde!

La limite est dramatisée

Ce qui manque à la perfection sera perçu comme étant « tout un plat ». Une exagération de la limite ou du négatif peut avoir lieu car ces éléments en viennent à occuper « toute la place » dans la vision perfectionniste. C’est comme s’il n’y avait pas de place en réalité pour les limites, le négatif, l’erreur, la critique. Tout cela pour éviter de tomber dans le « Rien ». En prenant « toute la place », la limite est dramatisée, exagérée. La partie se confond au « Tout ». Et « Tout » bascule dans le « Rien ». L’auto-accusation ou l’accusation de l’autre s’installent. La culpabilisation de même.

La note est forcée

Pour atteindre l’idéal sans limites, la note est forcée tout le temps. Pour éviter que la menace du « Rien » prenne le haut du pavé, les exigences sont rehaussées pour poursuivre sa route. « Toujours plus haut, toujours, plus loin! ». On connaît la chanson!

Développer une autre vision?

Est-il possible de développer une autre vision tout en voulant bien faire et en recherchant la qualité de ses interventions? La réponse est « Oui, bien évidemment! ». Comment accéder à cette autre vision? En revoyant sa perspective pour accepter les limites, le négatif, la critique. En acceptant l’imperfection!

Permettre l’erreur et apprendre à la réparer

Tout en sauvegardant l’élan qui pousse à bien s’investir pour bien faire une tâche quelconque, la vision nouvelle permet l’erreur. Elle permet même d’apprendre de l’erreur et de la réparer pour mieux se sentir après avoir identifié une lacune. Cette fois, la personne écoute son ressenti, ses besoins, ses désirs, son plaisir. Ce n’est pas la « théorie » ni les principes qui guident l’action, c’est l’observation de la réalité concrète et le ressenti de satisfaction ou d’insatisfaction.

« La perfection n’est pas de ce monde! »

Voilà un leitmotiv qui inspire la personne qui s’affranchit du perfectionnisme. Son monde ne s’écroule pas dans le « Rien » quand on identifie une limite, du négatif, une erreur. La personne chemine dans un processus à long terme pour développer de la maturité, grandir, apprendre, etc. Elle s’adapte bien lorsqu’on fait état de perceptions différentes pouvant comporter des limites. La critique constructive est même souhaitée et appréciée.

On ne peut rien faire de plus du parfait tandis que l’imparfait permet tout le devenir!

Telle est la pensée de la personne qui adhère à une vision avec des limites!  La tolérance, l’indulgence, la clémence face aux limites observées chez soi et chez autrui deviennent des attitudes de base. La personne développe de la bienveillance envers elle-même; ce qui se transpose dans la relation aux autres.

Comme parents….

Comme parents, cette réflexion est importante! Réaliser que le perfectionnisme a des limites sérieuses et qu’il vaut mieux cheminer pour accepter les limites que l’on ressent dans la relation avec l’enfant. Cheminer avec l’enfant vers une plus grande maîtrise de soi, sans se demander « la perfection ». Accepter l’erreur comme étant humaine. Apprendre de l’erreur et apprendre à la réparer pour retrouver enfin une énergie positive dans la relation. Éviter que nos enfants grandissent dans la crainte de ne pas répondre aux attentes élevées de leurs parents, dans la crainte aussi de les décevoir…Voilà tout le sens de la parentalité bienveillante!

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

Référence

Louise Careau, psychologue, Le perfectionnisme : quand le mieux devient l’ennemi du bien, Centre d’aide aux étudiant de l’Université Laval (sur le Web)

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La coparentalité: quand les parents font équipe!

La coparentalité: quand les parents font équipe!

Par Caroline Dufresne - 13 juin 2017

« Je le sais que ton père a dit oui pour t’aider avec ton devoir, mais je suis bien meilleure que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Papaoutai? Mamaoutai? Parent présent mais parfois absent!

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 5 février 2019

On se le fait dire souvent: rien n'est plus précieux que le temps passé avec nos enfants. Et on est...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Télétravail et santé psychologique : les défis de la conciliation travail–famille–vie personnelle

Par Clinique de Psychologie Québec - 15 juin 2020

Dossier spécial en collaboration avec la Clinique de Psychologie de Québec Que ce soit pour éviter le trafic aux heures...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’enfant qui agit différemment d’un parent à l’autre

L’enfant qui agit différemment d’un parent à l’autre

Par Jocelyne Petit - 15 février 2021

Chaque parent est unique. Son niveau de tolérance, ses valeurs, sa vision de l’éducation, sa manière de s’affirmer et d’assumer...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Pourquoi je ne serai pas performante durant cette quarantaine

Pourquoi je ne serai pas performante durant cette quarantaine

Par Singefluenceuse - 23 mars 2020

À bas la quarantaine de performance   À voir les multiples idées données sur les réseaux sociaux, on a l’impression...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Bien vivre avec la/sa charge mentale

Bien vivre avec la/sa charge mentale

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 1 mars 2021

Quitter la maison et revoir la liste des trucs à faire au retour. Boucler un dossier et réfléchir au souper,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Moments de recharge et réservoir émotionnel   

Moments de recharge et réservoir émotionnel   

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 16 septembre 2021

  Plus la journée avance et plus la fatigue gagne du terrain, la patience diminue et la tolérance s’effrite. Il...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Quel type de parent êtes-vous?

Quel type de parent êtes-vous?

Par Emmanuelle Samson, éducatrice spécialisée - 7 septembre 2021

  Aucun parent n’est parfait, moi la première! Il n’y a pas non plus de recette miracle, ni de modèle...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Favoriser l’éducation culinaire et lutter contre l’insécurité alimentaire un bouillon à la fois

Favoriser l’éducation culinaire et lutter contre l’insécurité alimentaire un bouillon à la fois

Par - 6 novembre 2021

  La saison froide qui est à nos portes est le moment parfait pour cuisiner soupes et mijotés. Parce que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le bien-être au travail, une priorité

Le bien-être au travail, une priorité

Par Les Parents - 23 novembre 2021

| OPINION |   S’il y a une chose que la dernière année a démontré, c’est à quel point les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Parent trop doux, enfant difficile?

Parent trop doux, enfant difficile?

Par Jocelyne Petit - 18 février 2022

Comment un parent trop doux peut-il intervenir de manière à encourager, sans le vouloir, des comportements indésirables chez son enfant?...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les parents multitâches

Les parents multitâches

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 3 mai 2022

Nous ne savons pas exactement à quel moment est apparu l’air du parent multitâches, celui qui veut tout accomplir à...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022