ARTICLE

Mon ado veut travailler… par où commencer?

Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, il n’y a pas d’âge minimum pour travailler au Québec. Toutefois, si votre ado a moins de 14 ans, son employeur aura besoin de votre autorisation afin qu’il travaille pour lui. À partir de 14 ans, l’employeur n’a pas besoin de cette autorisation.

L’adolescence est une période particulièrement marquée par votre jeune qui désire développer son autonomie. Le fait d’avoir un emploi d’été ou à temps partiel peut aussi lui permettre de développer des habiletés et des qualités qui lui seront très utiles dans le monde adulte. Toutefois, il faut s’assurer que le travail n’empiète pas sur l’école. D’ailleurs, le site du Protecteur du citoyen explique très bien l’encadrement de la loi face à l’emploi des personnes mineures : https://protecteurducitoyen.qc.ca/fr/conseils/capsules/travail-enfant-14-ans-que-permet-la-loi.

Publicité

Si votre ado souhaite être ‘’travailleur autonome’’

Des emplois comme du gardiennage ou des petits travaux manuels peuvent être intéressants pour de jeunes ados qui souhaitent acquérir de l’expérience. Avec les réseaux sociaux et les sites comme Kijiji, il est facile d’annoncer ses services. Il y a aussi l’affichage sur les babillards dans les commerces du quartier qui est encore efficace, ainsi que le bouche-à-oreille et le porte-à-porte (laisser une annonce dans la boîte aux lettres). Toutefois, une supervision parentale est fortement suggérée pour ce genre d’emploi, surtout si votre enfant fait affaire avec des inconnus.

Pour en emploi à temps partiel dans les commerces ou autres fonctions

Les employeurs aiment bien recevoir un curriculum vitae, même si votre ado a peu d’expérience. Si le poste est affiché sur Internet, il est possible de faire parvenir le CV à l’employeur de cette manière, mais la bonne vieille méthode de le remettre en main propre dans le commerce est encore très efficace. Dans ce cas, il est impératif que votre ado aille porter son CV par lui-même. Si vous l’accompagnez ou le faites à sa place, l’employeur pensera que votre enfant est trop gêné, peu débrouillard ou trop insécure. Bien sûr, vous pouvez soutenir votre ado en le voyageant d’un commerce à l’autre, mais veuillez vous faire très subtil si vous l’accompagnez dans le commerce.

Un CV lorsque votre ado a peu d’expérience

Il peut sembler farfelu de remettre un CV alors que votre ado a peu ou pas d’expérience de travail. Toutefois, le fait d’en créer un, même s’il tient sur une demi-page, démontre la bonne volonté et l’effort de vouloir un emploi. Voici des suggestions de ce que pourrait contenir le CV :

  • Les informations nominatives de votre ado (nom, adresse, courriel, numéro(s) de téléphone pour le rejoindre) ;
  • L’école qu’il fréquente, son niveau de scolarité, le profil ou le programme particulier duquel il fait partie (s’il y en a un) ;
  • Expériences de travail s’il y en a (livrer des journaux ou gardiennage par exemple);
  • Implication bénévole, sportive et scolaire ;
  • Voyages, immersion, langues parlées, qualités particulières (ex. : connaissance de Word) ;
  • Liste de qualités qui décrivent bien votre jeune en lien avec l’emploi demandé (service à la clientèle, animateur de camp de jour, etc.).

Généralement, une lettre de présentation n’est pas nécessaire pour ce genre d’emploi. Certaines personnes ajoutent la date de naissance et une photo sur le CV. Toutefois, cela peut amener l’employeur à juger votre enfant selon son apparence ou son âge, ce qui n’est pas souhaitable. Si l’employeur souhaite connaître l’âge de votre ado (car certains commerces ont une politique d’âge pour occuper certains postes), il le demandera lorsque votre enfant lui donnera son CV en main propre.

Mon ado est convoqué en entrevue, comment peut-il se préparer?

Il est important de discuter avec lui de la base lors d’entrevues, soit les formules de politesse, le sourire et la poignée de main. C’est ce qui donne un premier regard de l’employeur sur votre jeune, et il doit être positif. Souvent, les employeurs ne passeront pas une heure avec votre jeune en entrevue afin de mieux le connaître, donc la première impression compte.

Vous pouvez aussi aider votre ado en le guidant dans le choix des vêtements qu’il portera lors de l’entrevue (quelque chose de propre et neutre, idéalement pas de jeans, sans être exagérément chic). Vous pouvez le faire réfléchir à certaines mises en situation (ex. : un client mécontent, une erreur dans la commande, etc.) afin qu’il se prépare à réfléchir aux solutions pour s’en sortir. La capacité de nommer ses qualités selon l’emploi demandé est important, toutefois, il faut que votre ado soit aussi en mesure de nommer un ou deux points à travailler, sans pour autant qu’ils soient des défauts qui l’empêcheraient d’avoir l’emploi (ex. : je n’ai jamais fait de caisse, mais je suis rapide pour apprendre).

Finalement… mon ado est engagé!

Il est très important d’exercer une surveillance parentale bienveillante sur le nombre d’heures travaillées par semaine. Votre enfant passe déjà 25 heures par semaine en cours, en plus de ses activités quotidiennes, des devoirs et de l’étude, etc. Il devra apprendre à gérer son temps, et à prévoir des remises de travaux et de devoirs à l’avance. Certains employeurs peuvent être insensibles au fait que votre jeune fréquente l’école, et vous devrez mettre vos limites en ce qui concerne l’horaire de travail de votre enfant.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
En route vers l’autonomie

En route vers l’autonomie

Par Fannie Robert - 5 juillet 2017

Dès le plus jeune âge, les parents apprennent à leurs enfants à devenir autonomes: comment s’habiller, devenir propre, se laver,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Une première voiture… Ah! La liberté!

Une première voiture… Ah! La liberté!

Par Office de la protection du consommateur - 11 février 2021

Collaboration Office de la protection du consommateur   Au comble de l’enthousiasme, votre jeune a trouvé la voiture idéale. Le...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Aide-mémoire pour petits et grands cyberconsommateurs

Aide-mémoire pour petits et grands cyberconsommateurs

Par Office de la protection du consommateur - 8 juin 2021

Collaboration Office de la protection du consommateur   On va se le dire : rares sont les parents qui ne font...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022