ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Comment contrer les blues hivernaux

La fin de l’automne est synonyme de grisaille, de feuilles qui quittent leurs branches pour s’échouer sur le sol et de journées plus courtes. La majorité d’entre nous sera affectée plus ou moins sévèrement par cette transition vers l’hiver. Au Canada, environ 18 % des gens vivent une dépression hivernale*. Nous pouvons ressentir des symptômes tels qu’un manque d’énergie et un moral plus fragile, une humeur triste, une perte de concentration ou une baisse de libido par exemple. Pour dire que nous souffrons de dépression saisonnière, plusieurs symptômes doivent apparaître à la même période de l’année pendant au moins deux ans consécutifs. Si tel est le cas, consultez votre médecin pour trouver les meilleures solutions selon votre cas. Si vous souffrez plutôt d’un « blues » saisonnier, sachez que ceci a beaucoup à voir avec le raccourcissement des journées et le manque de lumière qui joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne. La sécrétion de sérotonine (une hormone du « bonheur ») est affectée à la baisse et cela a un impact sur la production de la mélatonine qui elle est responsable des cycles éveil-sommeil. Le manque de soleil peut donc contribuer au développement de symptômes pouvant être reliés à la dépression.

Le temps des fêtes qui est à nos portes peut être synonyme de renouveau et de célébrations pouvant aider à changer positivement notre humeur. Pour certains d’entre nous par contre, c’est une période riche en stress qui demande une grande énergie. Entre la course aux achats de Noël, les files d’attente pour une photo avec le père Noël, les vilains jeux des lutins et les pressions familiales pour être à un endroit plus qu’à un autre, nous avons besoin de prendre soin de nous et de récupérer nos énergies perdues. Entre vos recettes de dinde et de tourtières, je vous propose 3 conseils pour y arriver.

  1. Reposez-vous

Pas toujours facile, plus évident à dire qu’à faire, mais vraiment essentiel. Le changement d’heure et le raccourcissement des journées peuvent affecter notre sommeil. L’accumulation de fatigue peut être difficile pour notre corps et notre esprit (et parfois celui des autres). Je vous suggère donc de mettre à l’agenda des moments de détente et de bien préparer votre sommeil. Cela signifie de tenter de dormir 7 heures par nuit, de préparer la chambre à coucher afin qu’elle soit reposante et accueillante et de faire un arrêt de technologie au moins cinquante minutes avant de dormir. La lumière bleue des écrans maintient le corps dans un état d’éveil artificiel en plus d’avoir des impacts négatifs sur la qualité du sommeil paradoxal (vous savez, la partie réparatrice dont on a besoin…). Si vous êtes de nature anxieuse, je suggère de garder près de votre lit un calepin dans lequel vous pouvez inscrire en mots clés des choses que vous avez peur d’oublier et que vous pourrez revoir le lendemain, et non pas dans votre lit jusqu’à 3 heures du matin. Pour vous assurer un état de détente corporel, je recommande un bain chaud au sel d’Epsom (mon préféré est celui à la lavande) avant le coucher. Le sel d’Epsom est en fait composé de sulfates de magnésium qui, une fois absorbés par la peau, aideraient au maintien d’une activité cardiaque normale, au système immunitaire et à la fonction générale des muscles. Le plus important dans ce cas, est qu’il crée un sentiment de relâchement qui appelle à la détente.

(À noter : vous pouvez retrouver le sel d’Epsom en pharmacie)

  1. Bougez

Est-ce que les kilomètres de marche et la tenue de sacs lourds dans la chaleur des magasins comptent? Oui! Avec l’arrivée du froid, nous avons souvent envie de nous enrober d’une couverture moelleuse devant Netflix, mais le corps a besoin de s’activer pour maintenir une bonne énergie. Pratiquez un sport, marchez, faites ce que vous voulez, mais bougez. Le manque de lumière est difficile pour le corps, alors cherchez le soleil. Profitez de ses apparitions pour prendre une pause du travail ou de la maison et laissez ses rayons illuminer votre journée. Un petit 10 minutes peut déjà vous aider.

  1. Méditez

La méditation offre un vrai temps d’arrêt, de connexion à soi et à l’environnement dans le moment présent. Aussi banal que cela puisse paraître, 10 minutes de méditation pleine conscience, pratiquée régulièrement, pourrait aider à diminuer le stress et à donner un regain d’énergie. En donnant notre pleine attention à ce que nous vivons et ce que nous ressentons dans l’« ici et maintenant », nous ramenons notre petit hamster interne à un rythme raisonnable. En étant plus centrés sur notre corps, nous devenons moins centrés sur le trafic dans notre tête. De plus, en identifiant et en portant attention à nos émotions, il devient plus facile de les gérer avant qu’elles ne deviennent trop fortes. Nous reprenons donc plus de pouvoir sur nous et sur notre vie.

(À noter : des applications pour téléphone intelligent existent et peuvent vous accompagner dans la pratique de la méditation, par exemple: headspace, calm, Petit BamBou)

Je vous souhaite un très joyeux temps des fêtes ponctué de joie, d’amour et de moments de détente!

*Kasper S, Wehr TA, et al. Epidemiological findings of seasonal changes in mood and behavior. A telephone survey of Montgomery County, Maryland. Arch Gen Psychiatry. 1989 Sep;46(9):823-33.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Vie de parents

Les 5 choses que ton enfant devrait retenir de ton couple

Par Valérie Leblanc - 2 novembre 2017

Le couple que forme le duo parental offre aux enfants le premier modèle relationnel qui forgera en bonne partie leurs

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Les secrets de votre ADN

Par BiogeniQ, Équipe Vie de Parents - 27 mars 2018

Il y a quelques années, j’avais vu un reportage à l’émission Ça vaut le coût! au sujet des tests d’ADN

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018