ARTICLE

Régler ses différends dans le couple

Un couple est formé de deux personnes différentes qui, de plus, vivent un processus humain de différenciation pour devenir de plus en plus elles-mêmes. Cela dit, il va de soi que des différends se pointent un moment donné. Comment régler ces différends? Une auteure américaine connue internationalement, Betsy Evans (2017), a décrit 6 étapes de résolution de problèmes pour aider les enfants. Or, sa méthode peut aussi aider les adultes. La voici adaptée aux conflits que les adultes vivent en couple.

  1. Se calmer

Cette première étape est très importante! Combien de fois essayons-nous d’échanger avec notre partenaire quand la soupe est chaude et même brûlante? Les émotions prennent alors le dessus. La parole peut devenir dure, accusatrice, amère, abrupte, etc. L’énergie accumulée sous le coup de la tension se défoule sur le partenaire. Cette énergie débordante est projetée sur l’autre avec comme résultats des cris, des pleurs, des paroles blessantes, des heurts et de la mésentente.

Publicité

D’où l’importance de prendre le temps de se calmer avant de tenter de régler le différend. Respirer profondément, se retirer un moment dans un endroit paisible, prendre une marche, etc. Se donner les moyens de reprendre son souffle, chacun de son côté. Refuser l’interaction tant que cette condition n’est pas présente. Éviter de tenter de régler dans le feu de l’action, avec « l’émotion dans le piton ».

  1. Nommer les sentiments

Les deux partenaires énoncent dès le début de l’échange leurs sentiments : « Je me sens… ». Nommer les sentiments et les émotions aide à développer une certaine distance émotionnelle. Chaque partenaire tente à ce moment de comprendre le ressenti de l’autre et peut dire, si c’est bien le cas : « Je comprends… ».

Cette étape est très importante car ce qui bloque souvent la communication, ce sont les émotions refoulées. Les dire pour être entendue comme personne et possiblement comprise aide à la résolution du conflit.

  1. Comprendre le problème

C’est le moment de mettre nos capacités intellectuelles à profit en rationnalisant le problème vécu. Chaque partenaire énonce sa vision des faits, ce qu’il a observé et ce qu’il comprend du problème. L’écoute mutuelle devient très importante. : « J’ai observé tel fait… ». Décrire les faits sans accuser personne, sans blâmer, sans critiquer, sans culpabiliser. Cela ne va pas de soi! On a tendance à chercher un coupable et à mettre la responsabilité du problème sur le dos d’une personne, l’autre, le plus souvent. Or, cela envenime le conflit, attise la défensive de l’autre et provoque souvent une réaction où l’attaque vient relancer le partenaire qui accuse. Un cercle vicieux s’installe. Il devient difficile de s’en sortir et de voir la lumière au bout du tunnel.

  1. Reformuler le problème

Quand les deux partenaires ont énoncé leur vision des faits, il convient de synthétiser le problème en disant, par exemple; « Dans le fond, le problème est… ». Suite aux échanges, la compréhension essentielle du problème est nouvelle. Elle tient compte des deux perspectives des deux partenaires.

  1. Chercher des solutions

Décrire ce qui ferait du bien, compte tenu de la situation vécue. Énoncer des solutions constructives qui aideraient à régler le différend. Choisir celle ou celles qui conviennent le mieux. S’entendre sur les actions à poser pour mettre en œuvre les solutions l’étape franchie pour mieux se comprendre et mieux se soutenir comme couple. Et agir en conséquence en appliquant la ou les solutions retenues.

  1. S’encourager

Apprécier le fait d’avoir résolu le conflit. S’encourager!

Les conflits sont inhérents à la vie de couple. Il devient donc important de se donner une méthode pour passer au-travers sans se faire mal. Grandir plutôt en apprenant à se respecter dans nos ressemblances et différences.

Dans un couple, il est très important de ne pas accumuler de tensions, d’insatisfactions et de déplaisirs. Réagir rapidement quand un ressenti négatif est perçu. Ouvrir le dialogue quand le calme est revenu et vivre le processus de résolution de problèmes en six étapes. Cela est bienfaisant!

Si le conflit est coriace, il peut être utile de sortir papier-crayon et de se préparer avant d’amorcer le dialogue en vivant à l’écrit le processus de résolution de problèmes, en clarifiant sa vision propre et en développant une ouverture à recevoir la vision de l’autre.

Et quand le conflit est encore plus coriace, il existe des ressources extérieures que l’on peut consulter comme couple pour s’aider à voir clair et retrouver une énergie positive dans le couple (thérapie de couple, thérapie pour un des partenaires).

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

 

Référence

Betsy Evans, adaptation française Karine Robert, Résolution de problèmes en milieu éducatif, Chenelière Éducation, 2017.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Par Valérie Leblanc - 2 octobre 2017

Les conflits font partie, à un moment ou à un autre, de la réalité de la vie de couple. Ils  peuvent...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024