ARTICLE

Ma fille, tu m’as sauvé la vie

Avant même de mettre les pieds dans ce monde, tu as fait pour moi le plus beau des gestes. Tu m’as permis de rester en vie.

Alors que tu étais dans mon ventre, je suis arrivée à la maison un soir d’août pour m’apercevoir que notre chien, MON âme chien, avait disparu. Mon monde s’est écroulé, je venais de perdre la moitié de mon cœur. Dès cet instant, j’ai enchaîné les heures de recherches, j’ai marché des jours et des nuits entières, n’arrêtant que lorsque mes jambes ne suivaient plus. J’ai arrêté de manger, je ne faisais que pleurer. Dans les moments les plus sombres, j’ai songé plusieurs fois à quitter cette Terre, tant ma peine était immense.

Puis, tout s’est enchaîné : perte de poids, pression qui monte en flèche et ta croissance qui n’augmentait pas suffisamment. Mon médecin s’est mis à me suivre de près, mais j’étais trop enfoncée, rien n’allait plus! Jusqu’à ce que la seule solution devienne de ralentir ou d’être hospitalisée. La première pensée qui m’est venue est que je ne pourrais plus continuer mes recherches si je me ramassais à l’hôpital.

Publicité

Tranquillement, j’ai recommencé à dormir et à manger même si je n’avais pas faim. Une nuit, j’ai fait un rêve qui a été un genre de révélation. Si je ne faisais pas attention, je n’aurais pas seulement perdu un de mes enfants, mais les deux! La douleur n’a pas diminué, j’ai continué à chercher ton grand frère, mais j’ai repris ma santé en main! Je te le devais et il le fallait pour moi, pour nous tous. Tu m’avais choisi pour faire ton nid et je devais le rendre le plus confortable possible.

Tu es arrivée dans nos vies le jour du Boxing Day, avec un poids tout à fait normal. J’ai tout de suite su l’importance que tu aurais dans nos vies. À la seconde où je t’ai tenue dans mes bras, j’ai réalisé la chance que j’avais de pouvoir connaître ce bonheur. Tu as maintenant 4 ans et demi, tu ne comprends pas tout à fait ce qui est arrivé à ton grand frère, mais tu es une battante comme moi, qui jamais n’abandonnera ses rêves. Je t’ai transmis mon amour sans fin pour les animaux et j’en suis fière.

Merci de m’avoir sauvé la vie!

Katia. c

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Devenir maman

Devenir maman

Par Équipe rédaction Vie de Parents, Équipe Vie de Parents - 15 juin 2017

Vous les avez toutes entendues: «Ta vie va changer pour toujours», «Tu ne pourras plus te laver les cheveux quand...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Écoute ta petite voix

Écoute ta petite voix

Par La plume d’Andrée-Anne - 2 août 2020

J'ai récemment reçu un conseil. Quatre mots, tombés pile à un moment où mon ouverture, mon énergie et ma créativité...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022