ARTICLE

Les parents se séparent : comment accompagner l’enfant? PARTIE 2

*Pour lire la première partie de cet article, cliquez ici !

La vie de l’enfant et de ses parents est bouleversée lors de la séparation des parents. L’intervention éducative n’est pas évidente dans ces circonstances. Voici d’autres pistes d’intervention qui rejoignent l’enfant pour l’aider à traverser ce passage difficile.

Rassurer sur l’amour que les parents ont pour l’enfant et ce, malgré la rupture. L’amour des parents, c’est ce qui aide le plus l’enfant à s’adapter à la séparation (1). Les parents peuvent aussi évoquer le temps où ils étaient amoureux l’un de l’autre et parler de la naissance heureuse et désirée de l’enfant pour ne pas susciter une interrogation chez l’enfant à savoir si ses parents regrettent sa naissance (2). Rassurer l’enfant par rapport à la peur de perdre ses deux parents, de ne plus recevoir d’amour de leur part.

Dire la vérité. Informer l’enfant de la décision de la séparation quand cette décision est définitive. Plus l’enfant est jeune, plus cette information doit lui être transmise peu de temps avant le déménagement d’un parent pour éviter l’incompréhension et le refus du tout-petit. Dire le plus simplement possible les raisons qui motivent la séparation. Répondre aux questions de l’enfant. Dire, par exemple, « On ne s’entend plus, nous ne sommes plus heureux ensemble! C’est quelque chose qui se passe entre papa et maman! ». Éviter les blâmes et les reproches.  La séparation ne sera pas facile à vivre, le dire. Donner des explications concernant la séparation.

Assumer comme adultes la responsabilité de la séparation. Déculpabiliser l’enfant. Éviter de lui donner un rôle de confident ou encore de messager entre les parents. Éviter de parler de conflits entre les adultes à l’enfant. Le laisser vivre sa vie d’enfant avec ses activités culturelles et sportives. Lui laisser un part d’insouciance et de rêves. Éviter à tout prix que l’enfant se sente le conjoint et partenaire du parent avec qui il vit. Éviter aussi de tout sacrifier pour l’enfant. Prendre bien soin de soi comme adulte (Voir « Les parents se séparent : comment accompagner l’enfant Partie 1 » dans Vie de Parents) .Reconnaître sa part de responsabilité dans la séparation.

Préparer l’enfant et préparer le jour J où il y aura la séparation. Décrire ce qui va se passer. Établir comme parents la résidence pour l’enfant. Entendre ce que l’enfant a à dire sans nécessairement décider selon sa volonté.   Expliquer les conséquences. Parler des émotions ressenties, les verbaliser. Ne pas forcer l’enfant à parler. Respecter son silence au besoin. Observer les réactions de l’enfant et s’y adapter. Tenter de décoder les messages verbaux et non-verbaux et l’aider à s’exprimer sans forcer la note.  Faire visiter le nouvel appartement de la famille ou du parent qui quitte avant le jour J.  Utiliser un calendrier pour expliquer visuellement les visites chez chacun des parents.

Préserver le plus de routines possibles et instaurer le moins de changements possibles durant cette période d’adaptation. Si possible, demeurer dans le même quartier, la même garderie, la même école, préserver les liens avec les mêmes amis. Si possible, le parent qui quitte habitera le même quartier, cela rend l’adaptation plus facile. Maintenir des règles claires et cohérentes. Rassurer l’enfant qu’il a un espace bien à lui dans les deux maisons.

Prendre le temps qu’il faut pour vivre l’adaptation à la nouvelle réalité. Ne pas presser les choses. Savoir que l’enfant est perturbé pour un certain temps, qu’il se peut que ses résultats scolaires diminuent ou qu’il adopte des comportements plus dérangeants. Ne l’oublions pas, l’enfant vit plusieurs émotions négatives : colère, surprise, tristesse, désarroi, culpabilité, angoisse, peur de l’abandon etc. Ce n’est pas facile pour lui non plus. Et souvent, il a un désir de réconciliation de ses parents qui peut perdurer des années.

Privilégier des contacts réguliers et fréquents avec les deux parents, les grands-parents, la famille élargie. Encourager avec le parent « discontinu » des moyens variés de communication (dessins, téléphones, messages écrits, etc.)

S’accorder du soutien comme parents, développer la coparentalité. Plus les parents s’entendent pour définir leur rôle respectif, plus ils travaillent ensemble, plus la capacité d’adaptation de l’enfant s’accroît. (Voir « Les parents se séparent : comment accompagner l’enfant partie 1 » dans Vie de Parents).

Utiliser la littérature enfantine pour parler de la séparation avec l’enfant. Des livres pour enfants abordant le thème de la séparation sont disponibles. Ils sont utiles pour discuter avec l’enfant de son ressenti, de ses réactions, etc. Dans les références de cet article, une lecture est suggérée (3). L’enfant peut s’y reconnaître et mieux comprendre son vécu. Ce qui aide à l’adaptation.

Proposer du matériel ludique pour aider l’enfant à jouer la situation qu’il vit. Ex. : jeu avec deux maisons. Le jeu peut permettre d’intégrer son expérience en aidant l’enfant à se voir dans la situation qu’il vit.

Encourager l’enfant dans ses compétences particulières, ses activités personnelles et sociales.  Valoriser ce qu’il fait.

Utiliser au besoin les ressources extérieures qui peuvent aider à cheminer durant ce passage difficile : maison de la famille, médiateur familial, psychologue, travailleur social, groupe d’entraide pour les parents et pour les enfants, lignes téléphoniques pour les jeunes et pour les parents, organismes communautaires œuvrant auprès des familles séparées, centre de services sociaux.

Vivre des moments seul à seul avec son enfant en s’adonnant à des activités plaisantes. Une variété d’activités, selon l’âge de l’enfant, génèrent des occasions de favoriser l’attachement parent-enfant.

 

Par Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

 

Références

  • Richard Cloutier, Lorraine Filion, Harry Timmermans, Les parents se séparent, Mieux vivre la crise et aider son enfant, 2 e édition, Éditions du CHU Ste-Justine, 2018.
  • Françoise Dolto, Quand les parents se séparent, Éditions Points, 2014.
  • Docteur Catherine Dolto, Colline Faure Poirée, Joëlle Boucher, Les parents se séparent, Éditions Gallimard Jeunesse Giboulées, 2019. (Livre pour enfants de 2 à 7 ans)

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Par Valérie Leblanc - 2 octobre 2017

Les conflits font partie, à un moment ou à un autre, de la réalité de la vie de couple. Ils  peuvent...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les parents se séparent : comment accompagner l’enfant? PARTIE 1

Les parents se séparent : comment accompagner l’enfant? PARTIE 1

Par Jocelyne Petit - 1 octobre 2021

Plus que la séparation elle-même, ce qui a une incidence majeure sur l’enfant et sur l’adulte qu’il deviendra, c’est la...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2021


Advertisement