ARTICLE

Le couple, les différences et l’alliance collaborative

Vivre en couple a de nombreux avantages, mais demande également de savoir négocier nos différences. Ces différences qui au départ nous attirent amènent parfois des enjeux dans la relation avec le temps. Nous avons l’impression que notre façon de concevoir les choses est la bonne, car elle nous a servi dans le passé. Toutefois, deux humains à part entière qui forment un noyau commun demande nécessairement des ajustements, une bonne communication, de la flexibilité, mais surtout une volonté de cocréer un espace « nous » qui convient aux deux « je ».

Lorsque nous sommes dans une dynamique « l’un contre l’autre », nous ne nourrissons pas cet espace. Certaines personnes tomberont dans ce piège par peur du contrôle ou par envie de contrôle, par peur de l’envahissement, par exigences élevées non partagées ou par manque d’ouverture à la différence pour nommer quelques exemples. Cela peut apporter des insatisfactions, des tensions importantes et même mener à la séparation.

Un élément clé de la satisfaction du couple à mon avis est d’avoir une vision « l’un avec l’autre » que nous nommons « alliance collaborative ». Il s’agit de choisir volontairement, ensemble, de mettre en priorité la collaboration et de nous supporter mutuellement face à tout ce qui se trouve sur notre chemin. Cette alliance doit se trouver dans les zones de pouvoir du quotidien (tâches ménagères, argent, éducation des enfants, sexualité, belle-famille) tout comme dans les conflits. Nous visons par ce type d’alliance à prioriser l’harmonie du couple sans jamais entrer dans une guerre « gagnant-perdant ». Cela demande de l’honnêteté, le courage d’exprimer son opinion (en communiquant de façon non violente), de se confronter soi avant de confronter l’autre et de garder en tête que la relation est une sorte de responsabilité mutuelle. Cela peut sans doute amener des inconforts, mais elle vise un couple sain sur le long terme.

Pratiquer l’alliance collaborative c’est de ne jamais oublier que nous sommes deux, avec des différences, mais aussi des besoins communs. C’est parler au « je » et au « nous » avant le « tu ». C’est accepter nos différences, mais trouver des terrains d’entente sur lesquels chacun fait des efforts pour le bien du couple. Cela demande de la pratique, de la flexibilité et une entente de départ que cette alliance est importante pour les deux. N’hésitez pas à faire remarquer à votre partenaire lorsqu’il sort de l’alliance (entendu entre vous au préalable), puis à mettre une petite pause en place si les émotions sont trop fortes lors d’un conflit. Un conflit géré en gardant l’alliance en tête aura toujours un meilleur résultat.

Finalement un autre point qui peut être intéressant à discuter en couple est celui de nos valeurs importantes. Parfois je donne l’image d’une table ou d’une maison pour indiquer que nous avons plusieurs choses dans notre relation, mais qu’elle reste solide grâce à des piliers fondamentaux (comme les pattes ou les fondations). Je vous suggère de discuter des 4-5 valeurs les plus importantes pour votre couple et de vous engager ensemble à les mettre de l’avant. C’est également une belle façon de former une alliance collaborative

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Les conflits conjugaux: communiquer pour s’aider en couple

Par Valérie Leblanc - 2 octobre 2017

Les conflits font partie, à un moment ou à un autre, de la réalité de la vie de couple. Ils  peuvent...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2021


Advertisement