ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Bientôt le secondaire

Il vous semble que c’était hier que votre enfant faisait son entrée à la maternelle, et d’ici quelques temps, il fera le saut au secondaire. De plus en plus d’études démontrent l’importance de la transition du primaire au secondaire dans la réussite scolaire des enfants. Pour certains, la transition se fera naturellement et sans heurt, pour d’autres, il faudra un certain temps d’adaptation. Le secondaire demande en effet plus de responsabilités et d’autonomie. Généralement, les enseignants de 6e année ont comme mandat de préparer votre enfant au secondaire. Toutefois, il reste tout de même des éléments à vérifier et à travailler si vous voulez que la transition se fasse en douceur:

  • Vérifiez quelles démarches ont été prévues entre l’école primaire et la future école secondaire de votre enfant afin de faciliter la transition. La plupart des écoles vont au moins prévoir une visite afin d’expliquer le fonctionnement et les services offerts à l’école secondaire. Cela permet aussi aux futurs élèves de combattre leur peur de se perdre dans un grand établissement (peur tout à fait normale soit dit en passant);
  • Certaines écoles organisent aussi une rencontre de parents des futurs élèves. Cela peut vous rassurer, et rassurer votre ado, que vous y assistiez. Généralement, des membres du personnel y sont présentés, et vous pouvez visiter l’école plus librement et de façon plus personnalisée;
  • Les élèves de secondaire 1 peuvent avoir un accueil personnalisé et réservé à eux en début d’année scolaire (pour aller chercher leurs manuels, choisir un casier, avoir leur horaire, etc.). Cela leur permet de faire une première entrée sans avoir à vivre tout le brouhaha des grandes écoles. C’est aussi l’occasion de rencontrer des élèves autres que ceux de leur école de provenance, donc d’élargir leurs horizons et d’augmenter leurs chances de s’intégrer;
  • Observez que ce l’enseignant de 6e année a mis en place pour faciliter la transition. Certains vont prôner l’utilisation d’un agenda scolaire, où les élèves écrivent de façon autonome leurs devoirs, leurs leçons, les dates d’examens, etc. Si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche de vous en procurer un ou de vous en faire un à la maison et que votre enfant l’utilise en classe;
  • À la maison, si les capacités de votre enfant le permettent, vous pouvez lui laisser plus de liberté et d’autonomie lors de la période de devoirs et de leçons. Bien sûr, une supervision de votre part et des vérifications régulières devront être faites. Cela permettra à votre enfant de développer ses méthodes de travail et d’étude, et de tester par lui-même ce qui fonctionne mieux pour lui;
  • Cela peut sembler banal, mais dans les écoles primaires où l’utilisation d’un cadenas n’est pas nécessaire, il peut arriver que les futurs ados craignent d’arriver au secondaire de peur de ne pas être en mesure d’ouvrir leur casier. Si votre enfant n’a jamais eu l’occasion de manipuler un cadenas, vous pouvez le faire pratiquer en vous procurant un cadenas semblable à celui qu’il utilisera au secondaire;
  • Si votre enfant présente de l’anxiété de façon plus élevée que la normale, ou une problématique particulière qui nécessite une visite autre que celle organisée par l’école, n’hésitez pas à discuter de la situation au personnel de l’école primaire de votre enfant. Il est généralement possible d’organiser des visites personnalisées de l’école secondaire, et de lui permettre de se familiariser avec des aspects qui l’inquiètent un peu plus;
  • Les enseignants de secondaire 1 facilitent aussi la transition des élèves, et leur mettent généralement un cadre plus serré afin de s’assurer que tout se passe bien. Dans certains milieux, un enseignant-tuteur est attitré à votre enfant, qui s’assure du bon déroulement de la transition. Si vous avez des inquiétudes, n’hésitez pas à lui en faire part afin de garder un œil ouvert sur votre enfant;
  • Après l’entrée au secondaire, si vous trouvez que l’adaptation est plutôt difficile, n’hésitez pas à demander de l’aide. Des enseignants et des intervenants peuvent soutenir votre enfant dans son adaptation.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Ce n’est pas parce que votre enfant est rendu au secondaire qu’il est totalement autonome. Il est important qu’il sente que vous êtes impliqués dans ses études, même si vous lui laissez plus de liberté et d’autonomie.
  • Si votre enfant semble plus anxieux que la plupart des jeunes de son âge face à son arrivée au secondaire, il est généralement possible d’organiser des visites personnalisées (pas seulement avec son groupe) afin de répondre à ses questions et de diminuer ses appréhensions.  
  • Il est fort possible que votre enfant vive une période d’adaptation lors de son entrée au secondaire. Le rythme et le style d’apprentissage, l’horaire, les classes, les groupes, les enseignants, tout est différent du primaire, ou presque.

1/3

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Passage au secondaire

Passage au secondaire

Par Marie-Philippe Rodrigue, Clinique Expression - 11 août 2017

Le passage du primaire au secondaire est souvent une étape marquante dans la vie de nos enfants. En effet, plusieurs...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Système scolaire

Système scolaire

Par Marie-Philippe Rodrigue, Clinique Expression - 5 juillet 2017

Le système scolaire n’est pas toujours évident à comprendre lorsqu’on est nouvellement parent d’un élève. Les écoles, privées comme publiques,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018