ARTICLE

2 bons conseils pour prévenir les douleurs au dos

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le « mal du siècle » : le mal de dos est répandu en notre époque de travail de bureau. Une étude française d’Opinionway pour Vexim, qui dresse le premier bilan national sur leur rapport au mal de dos, montre que la quasi-intégralité des Français est aujourd’hui victime du mal de dos (neuf Français sur dix)… des chiffres qui ressemblent à ce qu’on peut retrouver au Québec. Mais comment prévenir la douleur au dos? Comment la gérer? Claudia Lefevbre de RééducActive vous dit tout!

 

  1. On reste actif!

 

Si on n’éprouve pas encore de douleur au dos, on mise sur la prévention, qui sera notre meilleure alliée. C’est lorsque les muscles du dos sont trop peu sollicités ou mal sollicités qu’ils pourront générer de la douleur. Il est donc primordial de maintenir une bonne condition physique générale en pratiquant une activité physique adaptée. Idéalement, on combine des exercices d’étirement, de tonification et de relaxation avec une activité physique d’endurance adaptée à notre situation, comme la marche, le vélo ou la natation. L’ennemi, c’est la sédentarité, puisqu’elle affaiblit les muscles en général… et ceux qui maintiennent notre dos en particulier!

Publicité

 

Cela dit, il faut être vigilant : l’activité physique ne sera bénéfique pour traiter le mal de dos qu’à condition qu’elle soit pratiquée dans de bonnes conditions. C’est-à-dire un effort précédé d’un échauffement, progressif, adapté aux capacités physiques, notamment respiratoires et avec des gestes techniques bien maîtrisés. N’hésitez pas à faire appel aux professionnels de RééducActive pour vous guider dans le choix et la pratique d’une activité physique qui vous fera du bien et sera sécuritaire pour votre dos.

 

  1. On utilise son corps au quotidien!

 

Dans notre vie de tous les jours, on cherche à identifier les situations où notre dos est mis à contribution qui pourraient faire naître des douleurs à long terme. On peut les noter afin de mettre en place des changements graduellement, comme aménager notre poste de travail différemment, changer la literie au besoin, etc. On en profite pour examiner les positions adoptées par notre corps au fil de la journée et on les « révise » : est-ce que nos pieds touchent le sol et notre dos le dossier de la chaise quand nous sommes assis? Est-ce que je m’accroupis correctement pour ramasser les jouets qui traînent sur le plancher? Encore une fois, consulter un spécialiste peut nous venir en aide et nous guider sur les bonnes habitudes à adopter au quotidien.

 

Claudia Lefevbre, RééducActive

 

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Plantes médicinales et conseils alimentaires pour prévenir l’épuisement postnatal

Plantes médicinales et conseils alimentaires pour prévenir l’épuisement postnatal

Par Vie de Parents - 26 juin 2018

En période postnatale, la fatigue est tout à fait normale. Si elle persiste pendant plusieurs mois et devient invalidante, on...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024