ARTICLE

Simplifier la période des devoirs

Ah cette fameuse période des devoirs! Ce moment de la journée que les enfants (et parfois les parents) redoutent bien souvent parce qu’elle peut être une source de conflits et que parfois elle s’éternise, empiétant sur la routine du soir.

Les devoirs sont souvent d’autant plus difficiles quand l’enfant éprouve des difficultés particulières. Le parent se retrouve alors davantage dans un rôle d’aidant, d’intervenant que dans son rôle de parent et se voit parfois bien limité dans ses ressources.

Il n’est pas rare que des parents dans mon bureau (et sur les réseaux sociaux) me consultent pour que je leur donne des suggestions d’activités, de jeux, des stratégies, pour faciliter cette période et la rendre plus amusante (oui, oui c’est possible) aux yeux de tous. En voici quelques-uns :

Tout avoir à portée de main : le kit de devoirs

Ayez à la maison un « kit de devoirs » pour pallier aux fameux oublis qui peuvent susciter de la frustration. Votre enfant a oublié ses crayons ou sa règle à l’école? Pas de problème. Vous avez tout ce qu’il vous faut. Je vous conseille de préparer un bac de matériel où vous garderez tout ce dont votre enfant pourrait avoir besoin. Ainsi, quand il s’installe, il n’a qu’à sortir le bac et tout y est. À la fin, on remet tout dans le bac. Cela évite frustrations et perte de temps.

Publicité

Ce que vous pouvez mettre dans votre bac : crayons de plomb, efface, surligneur de couleurs variées, colle, ciseaux, feuilles lignées, stylos, règle, post-it, etc.

Mon truc : si vous avez plusieurs enfants, vous pouvez faire un bac identifié au nom de chaque enfant.

Planifier la période des devoirs

Prenez d’emblée un court moment avec votre enfant avant de commencer les devoirs pour survoler l’agenda et voir ce qu’il aura à faire. Décidez ensemble de ce qui est prioritaire et de ce par quoi il faut commencer. Impliquer votre enfant dans ces décisions l’aidera à se responsabiliser et à accomplir les objectifs établis jusqu’au bout.

Une fois que vous avez établi l’ordre, inscrivez-le de manière bien visible soit dans un tableau ou simplement sur une feuille de papier (votre enfant peut l’inscrire). Cela facilitera les transitions entre chacune des tâches et aidera votre enfant à savoir ce qu’il reste à faire. C’est également encourageant de constater de visu ce qui est terminé.

Mon truc : si votre enfant n’aime particulièrement pas les devoirs, pensez à insérer une pause de 5-10 minutes (activité du choix de votre enfant) dans l’horaire.

Gérez le temps

Parfois, la notion du temps n’est pas facile à concevoir pour un enfant. C’est une chose de savoir quand la grande aiguille sera sur le chiffre 5, mais c’en est une autre de comprendre le temps qui s’écoule. De plus, ce qui peut vous paraître court peut paraître « ultra long » pour un enfant (surtout s’il n’est pas très motivé à effectuer la tâche en cours). Une façon de limiter les fameuses questions du type « on a-tu fini maman? » est d’illustrer le temps qui s’écoule.

Établissez une durée pour chacune des tâches sur votre liste (incluant la pause) et non pas pour la période de devoirs au complet. Le but est que votre enfant voit une fin à la tâche, ce qui sera d’autant plus motivant. C’est encore mieux si vous pouvez illustrer visuellement le temps qui s’écoule. Comment faire, je vous suggère le fameux « Time Timer ». Vous pouvez vous en procurer un en boutique ou encore trouver des applications du genre pour tablette et téléphone intelligent.

Mon truc : amusez-vous à estimer le temps que peut prendre une certaine tâche avec votre enfant après avoir travaillé à quelques reprises avec le Time Timer. Cela le motivera davantage à finir la tâche dans le délai prévu et à ne pas trop se laisser distraire.

Variez les médiums de travail

Écrire les mots de vocabulaire sur une feuille lignée ou encore réciter à voix haute les conjugaisons et les calculs mentaux, ça peut devenir redondant à la longue. D’autant plus que ce ne sont peut-être pas les meilleurs moyens pour votre enfant de retenir l’information à apprendre.

Je vous suggère ici en vrac quelques idées pour varier le style de vos leçons et toujours garder cela ludique :

  • Utilisez des lettres aimantées pour former les mots de vocabulaire sur le frigo.
  • Écrivez les mots dans la porte patio avec des crayons effaçables pour fenêtres.
  • Organisez un parcours géant des calculs mentaux dans le salon (il faut trouver la réponse pour passer à la « case » suivante).
  • Jouez à « Jean dit » pour travailler les conjugaisons (Jean dit : Vous préparez le souper). Amusez-vous à formuler des phrases absurdes.
  • Faites vos devoirs et leçons à des endroits différents de la maison selon les tâches pour changer de position.

Ces trucs ne sont évidemment pas une panacée et il est possible que certains ne fonctionnent pas pour votre enfant, ou fonctionnent bien pour l’un de vos enfants, mais pas pour l’autre. Dans tous les cas, j’espère que cela vous aidera à rendre cette période plus agréable et vous mènera à la considérer comme un bon moment passé en famille.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Astuces pour faciliter la période des devoirs et leçons

Astuces pour faciliter la période des devoirs et leçons

Par Fannie Robert - 2 mai 2018

J’imagine que si vous lisez cet article, c’est parce que le moment des devoirs et des leçons est légèrement (ou...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le sprint final

Le sprint final

Par Alloprof, Équipe Vie de Parents - 15 mai 2018

Collaboration Alloprof Parents & Équipe Vie de Parents Ah! La fin de l'année! Plus que quelques semaines avant la liberté totale des...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022