ARTICLE

Que faire lorsque le bulletin ne correspond aux attentes?

Le contexte pandémique à forcé des milliers d’étudiants du secondaire à revoir leurs techniques de travail et à piger bien bien loin dans le sac de motivation pour garder le cap. Malgré le fait que les enseignants se soient réinventés pour assurer un enseignement en ligne intéressant et de qualité, pour certains élèves, l’enseignement hybride et/ou les absences nombreuses ont eu raison des résultats scolaires.

Si votre adolescent à éprouvé des difficultés académiques qui se sont reflétées sur le premier bulletin, voici quelques astuces Vie de Parents pour y faire face adéquatement.

    1) La bienveillance

Qu’il soit question que de quelques difficultés passagères ou des difficultés académiques qui perdurent, votre adolescent est conscient de ses résultats. Il est en mesure lui-même de se culpabiliser, alors comme parent, tentez d’avoir un discours bienveillant et empreint d’ouverture.

Quelques conseils :

  • Souligner les points positifs;
  • Souligner les efforts et les progrès;
  • Souligner les améliorations à faire;
  • L’aider à se fixer des objectifs concrets et réalistes;
  • Dresser la liste des moyens qu’il peut utiliser;
  • Rechercher avec lui des ressources extérieures qui peuvent l’accompagner (nouvelle mesure de tutorat, aide aux devoirs).

 

2) Revoir le cadre

C’est bien connu, les adolescents ont soif d’autonomie. Ils tenteront de tirer leurs propres ficelles sur plusieurs plans de leur vie. Quoi qu’il en soit, votre soutien et votre encadrement demeurent nécessaires. C’est pourquoi il faut continuer d’offrir un encadrement quant à la période des devoirs, leçons et ou d’étude. Il faut leur offrir l’autonomie recherchée tout en leur apprenant à s’outiller face à leur réussite académique. Revoir votre cadre vous demandera :

  • De mettre des limites : travailler dans un endroit prévu à cet effet, pas de travaux scolaires après 20h, travaux en premier plaisir en second, passer le cellulaire en mode avion lors de ces moments…;
  • Déterminer des plages horaires fixes pour les travaux et études;
  • Prendre le temps de valider le travail effectué, la compréhension et/ou l’aide nécessaire.

 

3) L’organisation

Certains auront plus de facilité à s’organiser mais il demeure pertinent d’offrir quelques outils concrets pour créer un système d’organisation qui conviendra à l’adolescent. Bien entendu l’utilisation de l’agenda est un must. Avec cet outil papier, il est possible d’utiliser un code de couleur (vert = à faire immédiatement, Jaune = à faire cette semaine et Rouge = rien à faire). Il y a l’exemplaire fourni par l’établissement scolaire, mais n’hésitez pas à utiliser une autre version. Un format plus petit sera plus facile à transporter, un modèle détaillé à l’heure ou encore une version technologique peut-être bref!

 

4) À retenir :  Accompagnez votre enfant pour trouver celui qui lui conviendra.

La minuterie de type Time Timer, offre plusieurs possibilités : déterminer le temps alloué pour les devoirs, fractionner le travail à faire, permettre de visualiser rapidement le temps restant pour la période d’étude et bien d’autres. Combiner son utilisation à un plan de travail quotidien maximisera les résultats.

Les différentes technologies permettent de garder en banque plusieurs informations et de synchroniser le tout sur plusieurs plateformes et applications. Alors si votre ado est plus de type techno, il lui est possible d’utiliser son cellulaire et/ou son portable pour répertorier ce qu’il y a à faire.

Voici trois suggestions Vie de parents : Todoist  &  Trello  & Asana.

 

5) Le mettre en lumière pour ce qu’il est

Avant d’être un étudiant, votre adolescent vibre au rythme de ses passions et intérêts, il possède des forces, appartient à un groupe d’amis, occupe sa place bien à lui dans la famille, pratique un sport ou une activité à l’extérieur de l’école. Il s’agit là de plusieurs repères qui pour plusieurs raisons ont été ébranlés et qui peuvent influencer la motivation et l’assiduité scolaires.

Bien qu’il soit important de réagir rapidement à un bulletin en-dessous des attentes, il faut tenir compte de toutes les variables.

Prenez le temps de vous intéresser à sa vie (sociale, scolaire, sportive).

Cherchez à faire ressortir ses points forts et soulignez ses réussites même si ces dernières n’ont rien à voir avec l’école.

Cette mise en lumière l’encouragera et stimulera sa motivation.

N’hésitez pas à faire appel à son jugement. Bien souvent, lorsque nous demandons (exemple :  ce qu’il a réussi, ce qu’il aurait pu faire différent, ce qu’il se sait en mesure de modifier, comment il peut s’y prendre, ect …) l’adolescent est coopératif et enclin à se mettre en action. Il retrouve là une partie de l’autonomie tant recherchée et sent toute la confiance que vous avez à son égard.

La fin de l’année scolaire arrive à grands pas, mais il est encore temps de corriger le tir, avec un peu d’huile de coude, quelques manches relevées et de la persévérance tout peut changer.

 

Geneviève Harvey-Miville, Coach familial

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Apprendre à s’impliquer et performer au secondaire

Apprendre à s’impliquer et performer au secondaire

Par Fannie Robert - 14 juin 2017

Les capacités d’apprentissage étant différentes d’une personne à l’autre, il est possible de constater que certains enfants n’ont pas besoin...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2021


Advertisement