ARTICLE

Mon ado n’aime pas l’école, que faire?

Tout parent rêve d’avoir un ado qui se lève du bon pied le matin pour se rendre allègrement en cours, et revenir de l’école en se plongeant le nez dans ses livres. Toutefois, il en est souvent autrement. Certains ados adorent l’école, d’autres s’y plaisent mais sans plus, tandis que d’autres l’exècrent totalement. Votre rôle de parent devra donc être de soutenir votre enfant à travers sa scolarisation afin qu’il arrive à un objectif concret et réalisable. Plus facile à dire qu’à faire pensez-vous? Voici quelques conseils pour y arriver.

À la maison, prôner un discours positif et valorisant quant à l’éducation

Des parents s’étonnent parfois de voir leur enfant démotivé en classe, alors qu’eux-mêmes parlent négativement de l’école à la maison. L’objectif n’est pas d’embellir le système scolaire avec des papillons et des fleurs à profusion, mais de rappeler l’importance de l’éducation dans la préparation vers la vie adulte de votre jeune. Un ado qui n’aime pas l’école risque de ne pas faire des hautes études universitaires, donc ayez des attentes réalistes selon la situation de votre enfant. Exigez un minimum (généralement un secondaire 5 ou un DEP), mais respectez les désirs et les ambitions de votre ado. Il peut très bien réussir sa vie sans aller à l’université.

Publicité

Prendre rendez-vous avec un conseiller en orientation

Toutes les écoles secondaires ont au moins un conseiller en orientation afin de soutenir et conseiller votre jeune dans la direction à prendre pour ses projets d’avenir. Ce qui est intéressant, c’est que le conseiller d’orientation peut suggérer, selon le profil de votre enfant, des parcours scolaires et des métiers qui lui conviendront le mieux. Par exemple, votre ado n’aime pas la routine, il risque de ne pas aimer être bibliothécaire. Le conseiller en orientation pourra lui suggérer des métiers qui le mettent plus dans l’action. L’utilité des rencontres avec le conseiller en orientation est d’établir un objectif à moyen ou long terme, afin que votre ado se découvre un but concret et réalisable, selon ses capacités. Même si votre enfant a une moyenne de 85 %, mais qu’il ne souhaite pas faire des études collégiales, il est important de respecter ses désirs.

Encadrement et soutien à la maison

Généralement, les parents laissent un peu d’autonomie à leurs adolescents en ce qui concerne les devoirs et l’étude une fois au secondaire. Toutefois, pour un ado qui n’aime pas l’école et n’est pas motivé, il se peut que vous ayez besoin de continuer de l’encadrer à ce sujet.  Aussi, il est important de surveiller les absences de votre ado à l’école, et de mettre en place les conséquences si nécessaires. Une étroite communication avec les enseignants, la présence aux remises des bulletins ainsi qu’un encadrement en lien avec les récupérations peuvent être bénéfiques.

Inscription à une ou des activités parascolaires

Le fait de participer à une activité sportive, artistique ou intellectuelle peut aider votre jeune à augmenter sa motivation face à l’école. C’est aussi une façon pour lui d’associer l’école à autre chose que le travail et l’étude, et c’est un moment de plaisir, de détente ou tout simplement une pause. Il pourra y trouver un réseau de support différent qu’à la maison, et un autre type de motivation.

Faire baisser la pression

Un ado qui n’aime pas l’école n’a généralement pas des notes à tout casser. Vous pouvez exiger un minimum, mais d’avoir des attentes trop hautes ne fera que rendre votre ado anxieux et diminuer son estime de lui-même. Aussi, il faut être indulgent selon les capacités et les habiletés de votre enfant.

Questionner

La baisse de motivation ou le fait de ne pas aimer l’école peut être passager. L’école occupe une place très importante dans la vie des ados, car c’est un univers social à part. Votre ado peut ne pas aimer l’école pour plusieurs raisons : intimidation, conflits, relations sociales difficiles, anxiété face à ses résultats académiques, anxiété causée par un membre du personnel de l’école, etc. S’il y a une source claire de la baisse de motivation de votre enfant, il est de votre rôle d’agir afin de modifier celle-ci pour que votre enfant se sente bien à l’école.

Une récompense?

Selon vos valeurs et la situation de votre ado, une récompense après une grosse période d’effort ou une belle amélioration peut être bénéfique pour lui. Cette récompense n’a pas besoin de valoir énormément monétairement parlant, toutefois, elle doit être significative pour votre jeune.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Apprendre à s’impliquer et performer au secondaire

Apprendre à s’impliquer et performer au secondaire

Par Fannie Robert - 14 juin 2017

Les capacités d’apprentissage étant différentes d’une personne à l’autre, il est possible de constater que certains enfants n’ont pas besoin...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Que faire lorsque le bulletin ne correspond aux attentes?

Que faire lorsque le bulletin ne correspond aux attentes?

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 12 février 2021

Le contexte pandémique à forcé des milliers d’étudiants du secondaire à revoir leurs techniques de travail et à piger bien...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022