ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Les questions les plus fréquentes sur le REEE

 

Le régime enregistré d’épargne-études – le REEE – gagne en popularité chez les jeunes familles, mais il reste encore méconnu de plusieurs. Et avec toutes les informations qui circulent, pas toujours facile d’y voir clair! En tant que spécialistes du REEE, nous recevons chaque jour une foule de questions à son sujet. Voici celles qui reviennent le plus souvent… et des réponses!

 

Qui a le droit de cotiser au REEE d’un enfant?

Il n’y a pas que les parents d’un enfant qui peuvent cotiser à un REEE pour préparer son avenir. Il n’est même pas nécessaire d’avoir un lien parenté pour le faire. Les oncles, les tantes, les grands-parents, les voisins et alouette peuvent participer! Et il y a une tonne de formules pour contribuer pour les études futures d’un petit.

 

Je veux prendre un REEE, mais je ne sais pas combien investir.

Même si cette question revient souvent, il n’y a pas de réponse passe-partout. Pour déterminer le montant idéal à épargner, il faut se demander deux choses :

  • Quelle est ma capacité financière? Autrement dit, combien puis-je me permettre de mettre de côté avec les obligations financières que j’ai déjà?
  • Quel est mon objectif d’épargne?

C’est là que l’expertise d’un représentant en plans de bourses d’études entre en ligne de compte et devient vraiment précieuse. Son rôle est de vous proposer toutes les options disponibles en tenant compte de votre réalité financière. Des formules d’épargne, il y en a pour tout le monde : certains parents cotisent 10,50 $ par mois sur plusieurs années, alors que d’autres préfèrent déposer des montants forfaitaires quand ils le peuvent, sans engagement. Chez Universitas, on a des REEE qui s’adaptent à tous les rythmes d’épargne!

 

Les subventions à l’épargne-études, qu’est-ce que c’est exactement?

 

Pour vous inciter à économiser pour les études de votre enfant, les deux paliers de gouvernement ont mis en place d’alléchantes subventions. Il en existe 3 types; faisons un petit tour rapide des subventions disponibles :

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études:

20 % à 40 % des cotisations faites dans le REEE, selon le revenu net familial rajusté[2].

 

  • Incitatif québécois à l’épargne-études :

10 % à 20 % des cotisations faites dans le REEE, selon le revenu net familial rajusté2.

 

  • Bon d’études canadien :

Jusqu’à 2 000 $ par enfant, sans aucune obligation de cotiser, pour les familles à revenu modeste qui sont financièrement admissibles.

 

Assurez-vous que le fournisseur de REEE pour lequel vous optez est spécialisé en épargne-études pour avoir l’assurance d’aller chercher toutes les subventions disponibles pour votre enfant.

 

 

 

[1] Pour ouvrir le REEE, vous aurez besoin du numéro d’assurance sociale (NAS) de l’enfant, de celui du principal responsable de l’enfant en plus du vôtre.

[2] Des plafonds annuels et cumulatifs à vie s’appliquent.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant?

À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant?

Par Laurie Therrien, Laurie Therrien Planificatrice Financière, Équipe Vie de Parents - 16 juin 2017

À quel moment doit-on commencer à placer des sous de côté pour notre enfant? Le plus tôt possible est le...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Comment bien se préparer financièrement à l'arrivée d'un bébé? Et à la diminution de salaire?

Comment bien se préparer financièrement à l'arrivée d'un bébé? Et à la diminution de salaire?

Par Laurie Therrien, Laurie Therrien Planificatrice Financière, Équipe Vie de Parents - 16 juin 2017

Pour de futurs parents, l'élaboration d'un budget est primordiale, car cela leur permet de connaître leur coût de vie actuel...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2019