ARTICLE

Les pleurs de l’enfant et de l’adulte sont libérateurs

Les pleurs d’un enfant ou d’un adulte éveillent en nous des sentiments et des émotions négatives. Il y a quelque chose qui ne va pas! Et on voudrait vite passer à autre chose plus positif. Or, les pleurs sont un message du corps qui peuvent révéler le réel ressenti d’une personne, peu importe son âge. En ce sens, ils sont libérateurs.

Prendre parole en lien avec les pleurs

Distinguons tout de suite les pleurs des pleurnicheries quand quelqu’un chiale en se plaignant de ce qui apparaît comme des riens. Mais même dans le cas des pleurnicheries, il est possible de prendre parole pour aider à dénouer le problème. Comment? En tentant de nommer le vrai besoin ou le vrai désir. « Tu aimerais… », « Tu veux…. » sont des paroles où l’autre peut se sentir compris et de là, la situation peut évoluer. Il est aussi possible de dire : « Je te parlerai quand tu auras retrouvé ton calme et nous trouverons une solution! ».

Mais parlons des vrais pleurs, après s’être fait mal, après avoir eu une mauvaise nouvelle ou devant une épreuve quelconque. Ces pleurs sont libérateurs. La parole qui les accompagne peut généralement identifier avec plus de précision et d’acuité ce qui fait mal. Et des actions constructives et positives peuvent venir réparer le mal. La tristesse vécue dans les pleurs est une émotion humaine noble. Il n’y a donc pas lieu de dire : « Ne pleure pas! », « Sois une personne forte! », « Tu peux t’en sortir! ». Ces paroles ne prennent pas en considération le ressenti réel de la personne, enfant ou adulte.

Publicité

Identifier ce qui fait mal

Les pleurs démontrent que l’on est touchée, comme personne, par un évènement quelconque. Ils permettent d’identifier ce qui nous a touchée et ce qui fait mal. Verbaliser ces perceptions aide à recevoir le ressenti tel qu’il est. Tel est le but! Car une fois reçu en toute humanité, le ressenti progresse et le flux de la vie reprend le dessus en attirant notre attention naturellement sur d’autres choses. Il n’y a pas de blocage. L’énergie peut circuler. Ce qui fait mal est identifié, l’émotion est reçue et, s’il y a lieu, on trouvera des solutions en agissant pour réparer le mal.

Agir pour réparer le mal

L’empathie, la sensibilité face aux pleurs d’une personne, enfant ou adulte, et la prise de parole en lien avec le ressenti réel, favorisent une prise de conscience qui engendre des actions pour faire cesser le mal ou encore le réparer. Ce processus est vraiment positif même si l’émotion vécue au départ était négative. Cela nous fait grandir en nous connaissant mieux et en nous reliant aux autres de manière plus authentique. Être reçue par l’autre libère de la solitude générée par le refus de l’autre de ressentir avec nous.

Éviter de prendre parole pour faire cesser les pleurs

Quand les paroles énoncées demandent à l’autre de changer de position, changer d’émotion, changer de sujet, la communication est rompue. L’énergie se durcit et se coince. La relation en souffre énormément.

Pleurer de joie

Quand on est touché par un évènement positif quelconque, il nous arrive de pleurer de joie. Encore une fois, ces pleurs sont libérateurs. Ils nous font sentir et nous font identifier ce qui est important pour nous, ce qui nous émeut au plus profond de notre être.

Conclusion

Laissons la vie être ce qu’elle est, avec des expériences positives et négatives qu’elle nous propose. Allons avec le flux de la vie en nous et évitons de résister à ce que comporte ce flux. Cela va nous aider à recevoir pour nous-mêmes et pour les autres la vie telle qu’elle est avec ses limites et ses possibilités, son positif et son négatif.

 

Jocelyne Petit, Docteure en Sciences de l’Éducation

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Papa, tes émotions, des explications

Papa, tes émotions, des explications

Par Benoit Beaulieu-Forget - 28 juin 2017

La régulation émotionnelle est un des apprentissages clés, et aussi le plus complexe du développement affectif de l'enfant. La base...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Famille de 5

Famille de 5

Par Josiane Cantin - 3 novembre 2023

« Je me suis souvent fait dire que je saurais si ma famille était complète. Ma tête me dit que...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024