ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

L’enfant-roi

L’enfant-roi est un terme qui est apparu au cours des dernières années. C’est un concept qui n’avait pas été réellement documenté, puisque ce n’était pas une réalité très présente dans les générations d’enfants d’antan, ou si c’était le cas, c’étaient des situations isolées. Toutefois, dans les dernières années, un boom a été remarqué. Un enfant-roi est décrit comme étant narcissique et égoïste. En réalité, c’est un enfant qui a généralement toujours eu ce qu’il voulait et à qui beaucoup de pouvoir a été laissé. Cela fait donc en sorte que ce dernier n’a que très peu développé de tolérance à la frustration, et qu’il est habitué à avoir une place aussi importante que celle des adultes dans les décisions importantes qui sont prises (par exemple, le choix d’une destination d’un voyage, de la couleur des murs du salon, la couleur de la nouvelle voiture, etc.). Lorsque l’enfant-roi est confronté à une situation de contrôle de la part des parents, il fait des crises afin d’obtenir ce qu’il veut.

C’est aussi un enfant qui a été habitué à se faire complimenter et encourager par son entourage, même dans les situations dans lesquelles son comportement a été inadéquat. Généralement, les parents d’enfant-roi évitent les conflits, donc ne mettent pas de cadre à celui-ci. Si vous croyez que votre enfant est un enfant-roi, la faute ne revient pas essentiellement à vous, mais vous devez questionner votre style parental afin d’améliorer le comportement de votre enfant.

  • Il faut comprendre que les enfants naissent avec un tempérament, donc si votre enfant a un tempérament difficile, il n’est pas nécessairement un enfant-roi. L’enfant-roi se forge au fil des années, tandis qu’un tempérament est inné. La personnalité aussi se construit au fil des années;
  • Si vous décidez de changer quelques habitudes parentales, allez-y avec un objectif à la fois afin de vous habituer à votre nouvelle attitude, et de ne pas vous sentir toujours oppressé par le besoin de remettre en question toutes les interventions que vous faites. Par exemple, vous pouvez décider que l’heure du coucher de votre enfant est 19h30, et que vous ne dérogerez pas de cette heure dans les prochaines semaines. Vous verrez si vous êtes en mesure d’atteindre cet objectif et de le maintenir par le fait que votre enfant finisse par se plier à cette règle;
  • Il est certain que votre enfant va réagir au nouveau cadre que vous imposerez. Ce ne sera pas facile, et vous aurez le goût d’abandonner à plusieurs reprises, c’est normal. Toutefois, vous devez maintenir votre cadre en place. Le message que votre enfant comprend est qu’il peut vous manipuler par des crises d’opposition et de larmes. Si vous voulez faire changer ce message, vous devez agir en conséquence;
  • Les deux parents doivent être impliqués dans le processus, sinon votre enfant comprendra que si Maman refuse, il pourra aller voir Papa. Vous devez donc démontrer un consensus et une cohérence entre vous. Vous devrez aussi faire des compromis afin de mieux vous entendre sur les règles que vous voulez établir;
  • Bien qu’il ne soit pas agréable de vivre des conflits dans la famille, il est primordial que votre enfant les vive afin de développer sa tolérance à la frustration et apprenne à respecter les contraintes;
  • Les raisons qui vous poussent à être plus permissif avec votre enfant sont personnelles. Peut-être avez-vous vécu une enfance plus difficile avec des parents autoritaires, et vous ne voulez pas que votre enfant vive ce genre d’ambiance. Vous avez parfaitement raison, toutefois, il faut trouver un juste milieu;
  • Les enfants-roi risquent d’être en constante compétition avec les autres enfants à l’école, car ils ne seront jamais satisfaits de ce qu’ils ont. Plus tard, ils peuvent devenir des ados problématiques, car ils ont appris qu’ils avaient le contrôle sur tout, et ne respecteront pas les figures d’autorité, que ce soit un enseignant, un employeur ou même les représentants de la loi.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Un enfant roi peut devenir adulte narcissique. Il faut tuer le problème dans l'oeuf, en évitant de donner à votre enfant autant de pouvoir décisionnel qu'à un adulte et en lui répétant sans cesse à quel point il est extraordinaire, peu importe ses performances. Un enfant doit être exposé à la contrariété... après tout, vous l'êtes quotidiennement vous aussi, non?
  • Enfant unique a la réputation de rimer avec enfant roi. Hors, les deux concepts ne vont pas nécessairement de pair, tout dépend de l'éducation que vous donnez à votre enfant. Un enfant unique peut très bien apprendre le partage même s'il n'a pas de frère ou de soeur.

1/2

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Vie de parents

Les parents-rois

Par Fannie Robert - 5 avril 2018

Le parent-roi a de la difficulté à constater les difficultés vécues par son enfant et les erreurs qu’il peut commettre.

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Vie de parents

Enfants gâtés : 7 raisons qui en font des adultes malheureux

Par Réseau Nanny secours, Réseau Nanny secours, Manon Gauthier
- 24 novembre 2017

[…] le bonheur ne vient pas de la satisfaction des désirs ou encore du plaisir qui dépendent de facteurs extérieurs,

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018