ARTICLE

L’émail, si dur et si fragile

L’émail de la dent est le tissu le plus dur de tout l’organisme. Il est minéralisé jusqu’à 98 % alors qu’il est constitué de sel et de phosphate de calcium. Malgré sa grande résistance et sa capacité à se reminéraliser, l’émail peut s’avérer fragile.

On observe cette vulnérabilité à travers les diverses attaques ou pathologies qu’elle peut subir, notamment au cours de l’enfance. Le Centre dentaire Catherine Morin-Houde vous aide à faire le point.

Les différentes lésions de l’émail

La première et la plus répandue : la carie. Elle se développe à cause des substances acides sécrétées par les bactéries buccales et qui attaquent la surface de la dent. Éventuellement, en l’absence de traitement, un trou se forme et se creuse vers l’intérieur.

Également connue, mais nébuleuse : la fluorose dentaire. Il s’agit d’une condition causée par un excès d’absorption de fluor. Elle se manifeste par l’apparition de petites taches blanches sur les dents permanentes.

Publicité

Un enfant peut cependant être aux prises avec une hypominéralisation des molaires et des incisives. Appelé MIH, il s’agit d’un défaut dans la structure de l’émail où ce dernier, fragilisé, disparaît au rythme de la mastication et des attaques acides.

D’autres déficiences liées à la formation du tissu dur peuvent aussi être diagnostiquées. L’anomalie pourra être isolée ou atteindre un groupe de dents, de même qu’être acquise ou génétique. C’est notamment le cas pour l’amélogénèse imparfaite (AI). Héréditaire, cette condition rare et sévère touche les deux arcades.

On reconnaît ces deux pathologies par la manifestation d’une pigmentation opaque variant du blanc crème au jaune brunâtre. Souvent, l’enfant pourra avoir mal au contact du chaud ou du froid (hypersensibilité dentaire) et aura tendance à avoir facilement des caries.

Des actes de préventions et des traitements

On se répète, mais notre rôle en tant que dentiste est de prévenir les maladies buccales. Des pathologies sévères, comme le MIH ou l’AI, ont de graves conséquences sur la santé orale, générale et mentale des tout-petits.

Ainsi, en plus de bien superviser la séance de brossage de votre enfant, contactez votre professionnel en santé dentaire dès que vous avez un doute. Une prise en charge précoce évite la dégradation de sa condition et surtout, lui épargne des souffrances inutiles.

Après un examen rigoureux et approfondi, nous évaluerons les traitements nécessaires :

  • Obturation de caries
  • Application de fluor
  • Rétablissement de l’occlusion

L’objectif sera toujours de permettre à votre enfant de conserver ses dents permanentes le plus longtemps possible et en santé. Si vous notez des variations de couleur sur l’émail de votre petit, n’hésitez pas à communiquer avec les professionnels de la clinique dentaire Catherine Morin-Houde.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les traumas dentaires

Les traumas dentaires

Par Dre Christine Pagé St-Cyr, Pagé St-Cyr Dentistes, Dentistes pour enfants de Québec, Dre Anne-Sophie Fortin Pagé, Équipe Dentistes pour enfants de Québec - 16 août 2017

Tout enfant en croissance et développement est à risque de traumas dentaires. Chez le jeune enfant, ils se produisent fréquemment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024