ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

L’autorité parentale

Il existe plusieurs classements et définitions des différents styles d’autorité parentale. Toutefois, certains sont plus collés à la réalité que d’autres. Voici un modèle qui explique quatre styles parentaux:

Vie de Parents a créé un tableau pour vous guider avec l’autorité parentale.  Cliquez ici

Les deux principaux critères pour évaluer le style parental sont la sensibilité (ou la réactivité) et les exigences (ou le contrôle). La sensibilité est la capacité du parent de comprendre les besoins de son enfant, et d’y répondre de façon adéquate. L’exigence est la qualité du contrôle exercé par le parent; c’est-à-dire la cohérence du cadre mis en place par le parent. Le style démocratique est le style idéal, en ce sens que le parent comprend et considère les différents besoins de son enfant (affectif, physique) et y répond généralement de manière adéquate.

Le style permissif est généralement dû au fait que le parent craint de s’imposer et de ne pas être aimé par son enfant en mettant des limites et des contraintes. L’enfant de parents permissifs, n’étant pas habitué de fonctionner dans un cadre, aura de la difficulté à respecter les règles, particulièrement à l’adolescence.

Le style autoritaire se vit lorsque le parent priorise ses propres et ceux de son enfant viennent en seconde place. Le parent autoritaire va punir son enfant sans fournir d’explications et la conséquence n’est pas nécessairement en lien avec le comportement puni. Plus tard, l’enfant risque d’être anxieux, peureux et d’avoir une faible estime de lui-même.

Finalement, le style distant ou désengagé se vit généralement dans les situations de négligence importante. Le parent exerce peu de contrôle sur son enfant, et ne répond pas adéquatement à ses besoins. L’enfant sera désorganisé, et peut démontrer des difficultés d’attachement importantes.

Aucun parent n’a un style parental qui appartient 100 % à une catégorie. Selon le contexte, l’humeur, le moment de vie, l’environnement, le parent va se promener parmi toutes ces catégories, mais aura une tendance envers l’une d’entre elles. Si vous et votre conjoint(e) n’avez pas le même style, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, car vous pouvez vous compléter. Un parent ayant plus de difficulté à encadrer son enfant mais ayant une très grande sensibilité parentale peut parfaitement bien s’entendre avec un parent ayant un style opposé. La seule chose qui importe est que votre enfant comprenne que vous êtes cohérents, que même si c’est Papa qui donne la conséquence, il sait que Maman est en accord avec celle-ci. Si vous n’arrivez pas à vous entendre, votre enfant saura vers qui aller pour demander quelque chose et l’obtenir, et peut ainsi vous manipuler et vous mettre face à une mésentente.

Si vous vivez un conflit concernant votre façon d’établir les règles, il est important d’en discuter calmement et seuls à seuls. Vous nommez vos raisons qui justifient vos décisions, chacun de votre côté. Vous pouvez même analyser le style de vos parents: est-ce qu’ils étaient trop autoritaires, donc vous êtes permissif car vous ne voulez pas que votre enfant vive ce que vous avez vécu?

Il est certain que vous devrez vous ajuster au tempérament et aux besoins de votre enfant. Certains d’entre eux nécessitent plus d’autorité, d’autres moins. Votre style d’autorité peut aussi changer au cours de l’adolescence de votre enfnat, puisque votre ado cherche à développer son autonomie. Vous devez alors redéfinir des règles afin de vous ajuster aux besoins différents de votre enfant. Peut-être que votre ado vit une période plus difficile où il a besoin de plus d’encadrement? Faites le nécessaire pour qu’il se sente appuyé émotionnellement parlant.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • À l’adolescence, vous pouvez laisser place à la discussion. Votre ado se sentira plus écouté, et pourra même vous surprendre par ses réflexions.
  • La cohérence est le mot d’ordre en ce qui concerne l’autorité: appliquez les conséquences (positives ou négatives) que vous annoncez suite à l’obtention d’un comportement attendu ou à l’arrêt d’un comportement non désiré.
  • Différents styles d’autorité parentale existent. Le fait que votre conjoint(e) n’a pas le même style que vous ne fera pas nécessairement en sorte que vous serez incohérents. Il est même possible que les forces d’un parent viennent compléter les difficultés de l’autre.

1/3

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Quand les punitions et les conséquences....ça marche pas avec vos ados!

Quand les punitions et les conséquences....ça marche pas avec vos ados!

Par Sarah Barbeau - 31 août 2018

La discipline est d’actualité. Il vous est possible d’obtenir l’avis, qu’il soit sollicité ou non, des gens de votre entourage,...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018