ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Le développement langagier: quelles attitudes adopter au quotidien et quand consulter?

C’est en interagissant avec les adultes et leurs pairs au quotidien que les enfants apprennent à parler.  Dans leurs interactions quotidiennes avec les enfants, les adultes peuvent adopter des comportements qui favoriseront le développement du langage et de la communication. Il est souhaitable d’adopter ces comportements avec tous les enfants que nous côtoyons, mais il devient essentiel de le faire avec les enfants chez qui nous soupçonnons des difficultés de langage.

Voici certaines attitudes et comportements favorisant le développement de la communication verbale:

  • Parlez, parlez, parlez à l’enfant au quotidien!

Les enfants apprennent par imitation. C’est en entendant des mots et des phrases qu’ils pourront en produire à leur tour. Au quotidien, même avec les nourrissons, il est recommandé de décrire vos actions, vos observations ou les actions de l’enfant.

  • Imitez les gazouillis/babillages/productions de l’enfant et montrez-lui que c’est amusant de le faire.

Il aura ainsi envie de vous imiter en retour, ce qui le portera à communiquer.

  • Mettez-vous à la hauteur de l’enfant, établissez un contact visuel et attirez son attention sur votre visage lorsque vous lui parlez ou lorsqu’il vous parle.

Son attention à notre message sera meilleure et il aura plus d’indices sur la façon de produire les différents sons de la parole.

  • Suivez les intérêts et les initiatives de l’enfant.

Lorsque vous voulez intéresser un enfant à communiquer avec vous, vous risquez d’avoir plus de succès si vous amorcez la conversation en lui parlant de ce qui l’intéresse ou de ce qu’il fait que si vous lui imposez un sujet.

  • Laissez de la place à l’enfant et veillez à ce que les autres membres de la famille le fassent.

Ne comblez pas tous les silences. Ne bombardez pas l’enfant de productions. Laissez-lui la chance d’initier les échanges. Par ailleurs, créez des besoins de communiquer (ex.: donnez à votre enfant son repas, mais pas d’ustensile; placez un objet d’intérêt dans son champ de vision, mais hors de sa portée et attendez qu’il vous le demande, mettez-lui son chandail à l’envers, etc.).

  • Évitez de demander trop souvent à l’enfant de se reprendre ou de répéter

À chaque fois que l’enfant est interrompu, la communication est brisée et il peut devenir frustrant pour l’enfant qui veut transmettre un message de se faire interrompre, ce qui peut le porter à moins communiquer ou à ne pas le faire. Il est préférable de le laisser terminer et de reformuler correctement en accentuant le passage où vous corrigez son erreur. Laissez-lui le temps de répéter s’il le souhaite, mais ne l’exigez pas.

  • Lorsque vous reprenez les phrases de l’enfant, ajoutez un élément d’information.

Par ailleurs, faites-le même si vous n’êtes pas certain de ce qu’il a dit. En fonction des indices que vous avez, mettez des mots sur ce que vous croyez qu’il a essayé de communiquer afin de lui donner un bon modèle. Au besoin, il vous fera savoir que vous n’avez pas compris adéquatement et vous pourrez faire d’autres essais. Enfin, donnez vos modèles de façon naturelle sans dire à l’enfant qu’il a commis une erreur.

  • Parlez à l’enfant avec des mots et des phrases d’adulte, en utilisant des phrases et du vocabulaire variés et précis. Bieentendu, adaptez vos phrases à son niveau en faisant des phrases plus courtes et moins complexes, mais complètes, bien ordonnées et sans erreur.
  • Utilisez moins de questions, particulièrement à répétition, et commentez plus souvent afin de donner des modèles. Lorsque vous posez des questions, utilisez des questions ouvertes afin de favoriser la communication.
  • Utilisez l’humour ou l’absurdité pour faire parler votre enfant.

Par exemple, faites exprès de vous tromper.

  • Encouragez tous les efforts de votre enfant.

Même s’il ne réussit pas à atteindre la cible, félicitez-le d’avoir essayé.

Quand se référer à un spécialiste?

Parfois, il arrive que, malgré toute la stimulation reçue et les efforts fournis par l’enfant, ce dernier présente tout de même des difficultés à comprendre, à s’exprimer, à apprendre à lire et à écrire. Ainsi, lorsque l’on est préoccupé par l’évolution plus lente de notre enfant, il est souhaitable de demander l’avis de l’éducateur ou de l’enseignant et d’un professionnel sans tarder. En ce qui concerne le langage (oral et écrit), l’orthophoniste est le professionnel à consulter.

Une intervention, le plus précocement possible, et ce, peu importe l’âge, est cruciale chez les enfants ayant des troubles du langage (oral et/ou écrit). Plus les difficultés d’un enfant sont dépistées, évaluées et rééduquées tôt, moins les risques sont élevés pour l’enfant de développer des difficultés de communication, d’apprentissage, de comportement et/ou affectives.

Les orthophonistes ont des rôles de prévention, d’identification et d’intervention au niveau des troubles de la parole, du langage (oral et écrit) et de la communication. Parents, éducateurs, enseignants, orthopédagogues, médecins, psychologues, etc. sont des partenaires qui aident les orthophonistes à accomplir leur mandat.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
À chacun son rythme

À chacun son rythme

Par Clinique Expression, Anne-Isabelle Lévesque - 29 mars 2018

Bien qu'angoissant, à tout bon parent est arrivé de comparer son enfant à un autre enfant du même âge sur...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les difficultés d’apprentissage chez l’enfant et le rôle de l’orthophoniste

Les difficultés d’apprentissage chez l’enfant et le rôle de l’orthophoniste

Par Orthophonie de la Capitale, Annie Bilodeau - 28 août 2017

Les troubles d’apprentissage ne sont pas tous identiques. Certains sont liés à un déficit de l’attention (TDA/H), d’autres sont en...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Mon enfant parle sur le bout de la langue. Est-ce normal?

Mon enfant parle sur le bout de la langue. Est-ce normal?

Par Orthophonie de la Capitale - 1 septembre 2017

En orthophonie, ce type de problème d'articulation se nomme sigmatisme interdental. Lorsque l'enfant prononce les sons "s, z", la langue...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Cher parent, vous vous demandez pour quelles raisons faire évaluer l'audition de votre enfant ?

Cher parent, vous vous demandez pour quelles raisons faire évaluer l'audition de votre enfant ?

Par Mélanie Gagnon et Katherine Randall - 1 septembre 2017

Vous avez rencontré le médecin pour vous assurer que la croissance de votre enfant suivait la normale et qu’il était...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Stimuler le langage dans trois moments de la routine

Stimuler le langage dans trois moments de la routine

Par Clinique Expression - 29 mars 2018

Il ne fait plus de doute que la stimulation précoce du langage est un ingrédient actif du développement langagier. En...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018