ARTICLE

La contraception

N’ayant plus de cours d’éducation sexuelle à l’école, nos ados tentent tant bien que mal de rechercher les informations dont ils ont besoin parmi leurs pairs, ou sur Internet. Il arrive parfois que ces informations soient véridiques, mais il peut aussi arriver que ces informations soient fausses. Il est donc important que votre ado ait les bonnes informations, puisqu’il pourrait mettre sa santé en péril s’il ne se protège pas comme il se doit. L’éducation sur la contraception est donc inévitable.

Aujourd’hui, il existe plein de moyens efficaces pour la contraception. La plupart concernent les femmes. Toutefois, certains sont plus adéquats pour les premières relations sexuelles, puisqu’ils sont moins envahissants et plus accessibles. Tout d’abord, il y le préservatif, féminin ou masculin. L’avantage de ce type de contraception est qu’il permet non seulement d’éviter une grossesse involontaire, mais aussi de se protéger des infections transmises sexuellement ou par le sang (ou ITSS, anciennement connues sous l’acronyme MTS) et est le seul moyen de contraception qui permette de les éviter. Bien sûr, il faut faire attention à ce qu’il ne perce pas. Ce moyen de contraception est le plus facilement accessible (en vente libre) et le moins coûteux.

Publicité

Aussi, il existe la pilule contraceptive. Ce moyen de contraception hormonal demande une attention quotidienne, car la pilule doit être prise au même moment à chaque jour par la femme. La pilule permet aussi de réguler le cycle menstruel, de diminuer les douleurs et le flot menstruel. Dans certains cas, elle permet aussi de traiter l’acné. La pilule contraceptive ne protège pas des ITSS, et doit être prise de façon régulière et minutieuse afin d’être pleinement efficace. Un seul oubli peut mener à une grossesse inattendue.

Sinon, il existe aussi le timbre contraceptif. À chaque semaine, le timbre doit être changé et à coller soi-même. C’est le même principe qu’un timbre pour arrêter de fumer, sauf qu’il dégage des hormones via la peau et permet de maintenir un cycle menstruel régulier. Il peut être plus pratique pour les femmes qui oublient de prendre la pilule quotidiennement, toutefois elles doivent penser à changer le timbre hebdomadairement.

Il existe aussi une injection intramusculaire contraceptive. Cette injection doit être renouvelée aux 12 semaines afin d’être efficace.

D’autres moyens de contraception sont également disponibles, qui peuvent être tout aussi efficaces que ceux nommés ci-dessus, mais ils sont généralement moins populaires auprès des adolescents. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de Brunet.

Parmi les méthodes moins efficaces, il y a le retrait; c’est-à-dire que l’homme retire son pénis du vagin de la femme avant d’éjaculer. Cette méthode n’est pas fiable, puisque le pénis peut produire du liquide pré-éjaculatoire, qui contient aussi des spermatozoïdes. Le risque de grossesse est donc présent.

En cas d’urgence, dans un délai de quelques heures, maximum quelques jours, la contraception d’urgence peut être administrée suite à une relation sexuelle non protégée ou à un échec du moyen de contraception. Il faut consulter un pharmacien afin de l’obtenir.

Le meilleur moyen pour savoir quelle contraception est idéale pour votre ado est de consulter un médecin ou un professionnel de la santé qui saura vous guider selon les besoins et l’état de santé de votre enfant.

Il est normal que vous ne vous sentiez pas tout à fait à l’aise d’encourager votre enfant à utiliser des contraceptifs, parce que par la bande, vous pensez l’encourager à avoir des relations sexuelles. Toutefois, il est mieux que votre enfant ait des relations sexuelles protégées sans votre accord plutôt que des relations sexuelles non protégées sans que vous ne le sachiez.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • La meilleure personne pour évaluer le meilleur moyen de contraception pour votre ado est un professionnel de la santé.
  • Le moyen de contraception le plus fiable est le condom, parce qu’en plus d’éviter des grossesses non désirées, il permet de protéger les partenaires contre la transmission de la plupart des ITSS.
  • Que votre fille vous demande de consulter un médecin pour une prescription de pilule contraceptive ou que vous trouviez des condoms dans le tiroir de la table de nuit de votre garçon, ne paniquez pas. Dites-vous qu’ils pensent à prendre des précautions, donc ils ont le bon réflexe. Toutefois, assurez-vous qu’ils en comprennent bien l’utilisation et les risques associés.

1/3

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022