ARTICLE

Bien plus qu’un dentiste

 

Le dentiste, c’est le docteur de la bouche. C’est pourquoi il devrait toujours être perçu comme l’égal de votre médecin de famille.

Tout comme avec ce dernier, vous devriez être à l’aise de poser des questions, de dialoguer. Pour sa part, votre enfant doit se sentir bien avec lui et avoir confiance qu’il sera entendu s’il vit une insécurité ou une appréhension.

Une approche adaptée pour les enfants

Intrinsèquement, une procédure dentaire ne diffère pas selon qu’on soigne un enfant, un adolescent ou un adulte. Les étapes d’une obturation demeurent les mêmes qu’importe l’âge du patient. On ne peut pas faire autrement !

Par contre, on personnalise le traitement et on s’adapte afin de simplifier la séance et de la rendre beaucoup plus ludique. Parce qu’on souhaite de tout cœur que les petits aient une dentition saine. Il en va de leur estime personnelle, de leur confiance en eux et de leur santé générale.

Publicité

C’est pourquoi l’Ordre des dentistes recommande la première visite vers l’âge d’un an, ou environ 6 mois après l’éruption de la première « quenotte ». Une courte séance pour nous assurer que tout va bien et surtout répondre à vos questions.

Au cours d’une rencontre avec un enfant, nous pouvons échanger sur différents sujets, comme :

  • Conseils nutritionnels (l’endormissement avec un biberon ou verre à bec, les jus, etc.)
  • La croissance des dents (éruption tardive ou non)
  • Largeur de la mâchoire (espace suffisante ou non)
  • La respiration nasale ou buccale, positionnement de la langue (impact au niveau du palais)
  • Le ronflement (l’enfant est-il reposé ? Est-il apnéique ?)
  • Le grincement de dents (usure dentaire)
  • Trucs pour assister votre jeune lors du brossage de dents
  • Astuces pour rassurer votre enfant avant une visite
  • Informations à discuter avec le médecin de famille (ronflement, zozotement)

Prévenir en équipe

En bas âge, le mot d’ordre est PRÉVENTION. Et ça passe par vous, les parents. Votre rôle est crucial dans l’apprentissage de saines habitudes d’hygiène buccale et alimentaires, mais aussi dans votre rapport au dentiste.

Les enfants apprennent par l’exemple, alors n’hésitez pas à leur montrer : croquez dans le duo « pomme-morceau de fromage » lorsque vous avez un petit creux et brossez-vous les dents ensemble. Par exemple, créez un rituel du matin et d’avant-dodo qui s’insère facilement dans la routine.

Si vous éprouvez des difficultés, dites-le-nous, on est là pour vous conseiller et vous accompagner.

 

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Les traumas dentaires

Les traumas dentaires

Par Dre Christine Pagé St-Cyr, Pagé St-Cyr Dentistes, Dentistes pour enfants de Québec, Dre Anne-Sophie Fortin Pagé, Équipe Dentistes pour enfants de Québec - 16 août 2017

Tout enfant en croissance et développement est à risque de traumas dentaires. Chez le jeune enfant, ils se produisent fréquemment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024