ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Avoir un parent préféré

Peut-être avez-vous déjà entendu cette phrase crève-cœur : « J’aime plus papa que toi ». Ces quelques mots semblent banals pour vos petits, mais sont si lourds de sens pour vos oreilles de parent. Si vous vivez présentement ce genre de situation, voici quelques infos qui vous aideront à rationaliser le tout.

Tout d’abord, il est important de savoir que la plupart des parents passeront par la même étape que vous, puisqu’entre 2 et 5 ans, la majorité des enfants développeront une préférence pour un parent. Cette préférence n’est pas complètement guidée par l’amour; elle est le résultat d’affinités qui existent entre l’enfant et son parent. Le parent « préféré » n’est généralement pas celui associé à la discipline familiale et à l’éducation. D’emblée, les enfants iront vers le parent qui semble le moins sévère. Cela dit, souvenez-vous que, pour développer sa personnalité, votre enfant a autant besoin de plaisir que d’encadrement.

Si vous êtes le parent mis à l’écart, vous passerez certainement par toute une gamme d’émotion. Ces dernières sont toutes compréhensibles, mais vous ne devez pas vous laisser envahir par celles-ci, car elles sont un mauvais guide. Lorsque votre enfant vous repousse, ne le forcez pas à vous manifester son amour et ne le culpabilisez pas, car une telle attitude le rebutera davantage. Rappelez-lui tout simplement que vous êtes là pour lui et que vous l’aimerez, peu importe. Gardez en tête que le parent « préféré » est lui aussi touché par cette situation, car il est parfois épuisant d’être toujours en demande. De plus, ce dernier se sent souvent impuissant face à la situation.

« Bon parent, mauvais parent »

Le parent mis à l’écart est souvent perçu comme étant le « mauvais » parent, pour éviter une telle association, il est important que les deux parents soient en accord avec les règles et la discipline qui régissent la famille. Prenez l’habitude de discuter de vos divergences d’opinions face à l’éducation lorsque vous êtes seuls, pour éviter de donner du poids aux préférences de l’enfant. Faites confiance à l’autre parent et laissez-lui la place nécessaire pour s’impliquer. Sortez de vos habitudes et apprenez à partager les routines : un soir, le parent préféré s’occupe du brossage des dents tandis que l’autre s’acquittera du moment de lecture. Ainsi, l’enfant apprivoisera ses deux parents selon des facettes différentes et il apprendra à accepter que ce ne soit pas toujours le parent préféré qui s’occupe de lui.

Enfin, peu importe quel type de parent vous êtes, faites-vous confiance et acceptez que le changement a bien souvent besoin de temps. Il ne sert à rien de vouloir aller trop vite.

PSSST!!!! En tout temps, vous êtes un BON parent!

 

Geneviève Harvey-Miville, T.E.S, Coach familial

Articles sur le même sujet

ARTICLE
L’épuisement parental

L’épuisement parental

Par Les Alternatives Éducatives inc. - 30 mars 2018

… ou quand les comportements de mon enfant deviennent le bulletin de mes compétences parentales Avant même l’arrivée de notre...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’attachement

L’attachement

Par Sarah Barbeau - 13 juin 2017

On parle beaucoup d’attachement ces temps-ci, et de différentes méthodes qui doivent aider ou nuire à l’attachement entre la mère...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le « burn-in » et le « burn-out » parentaux

Le « burn-in » et le « burn-out » parentaux

Par Mélanie Laberge - 4 décembre 2017

Plus que jamais les parents sont conscients de leurs effets sur le développement et le bien-être de leur enfant. Les...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
«En retard», really ?  La folle envie de dire « Mêle toi dont de tes mautadines d’affaires ! »

«En retard», really ? La folle envie de dire « Mêle toi dont de tes mautadines d’affaires ! »

Par Singefluenceuse - 18 septembre 2018

Non, il ne s'agit pas ici d'un article sur le retard des règles qui annonce une grossesse. Ni sur le...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Devenir un parent à bout

Devenir un parent à bout

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 14 décembre 2018

Devenir un parent à bout Il arrive à tous les parents d’être à bout, d’élever la voix (parfois très fort)...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018